du même réalisateur
  TOM PETTY AND THE HEARTBREA...
  SEAL : LIVE IN PARIS
  JOHN FOGERTY : THE LONG ROA...

dans le même genre
  BURT BACHARACH A LIFE IN SO...
  JASON DONOVAN : LIVE IN DUB...
  MADONNA, L'INNOCENCE PERDUE
  NRJ CLIPS 2005
  BJÖRK : MEDULLA - EDITION S...
  J'APPREND À DANSER : SALSA
  JEAN MICHEL JARRE : AERO
  46664 - THE EVENT
  LIONEL RICHIE : THE COLLECT...
  CYNDI LAUPER / TWELVE DEADL...

du même éditeur
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  KISS ROCKS VEGAS
  SAM AND DAVE : THE ORIGINAL...
  FALL OUT BOYS : LIVE IN PHO...
  ROCK 'N' ROLL IS BORN
  KATERINE : BORDERLIVE
  CURTIS MAYFIELD AND THE IMP...
  BB KING LIVE : THE KING OF...
  MEAT LOAF : 3 BATS LIVE


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Sheryl Crow : C'mon America 2003

Titre Original Sheryl Crow - C'Mon America 2003
Genre Variété internationale
Pays Etats-Unis (2004)
Date de sortie mardi 27 janvier 2004
Durée 120 Min
Réalisateur Martyn Atkins
Avec Sheryl Crow
Producteurs James Pluta
Compositeur Sheryl Crow
Format Dvd 9
Site Internet Sheryl Crow (site officiel)
Sheryl Crow's Neighborhood
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Pierre Violet
  Editeur   Universal music
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  120 min
  Nb Dvd  1
   
   

Après la compilation de clips, "The Very Best of Sheryl Crow", Universal Music nous offre, avec "C'Mon America 2003", la dernière tournée de Sheryl Crow. Alors que l'artiste s'est produite sur la scène du Casino de Paris le 11 décembre 2003, le live proposé est issu des prestations des 10 et 11 juillet 2003 au Fraze Pavilion de Kettering, Ohio (l'artiste fait cependant référence à Dayton, Ohio sur l'intro de "All I Wanna Do"). La belle cow-girl y avait vraiment du dynamisme à revendre...


En 21 titres et 2h de concert, c'est toute la carrière de l'artiste que nous passons en revue, devant un public tout acquis à sa cause. Si le précédent live en DVD, "Rockin' The Globe Live", nous avait laissé dubitatifs (manque de dynamisme, concert trop court -1h20- et pistes audio 5.1 décevantes), les qualités visuelles et sonores de "C'Mon America 2003" sont optimales. Associées à une prestation live des plus convainquante (les titres du pourtant moyen album "C'Mon, C'Mon" sont ici transcendés), nous voici face à un Sheryl Crow grand cru!


Au chapitre des -quand même- fausses notes, signalons l'absence totale de bonus et de sous-titres, ainsi que des menus trop simplistes. Enfin, détail pratique, quel dommage que les numéros des titres sur la jaquette soient décallés par rapport aux chapitres du DVD (le premier titre est au chapitre 2 par exemple)...


Tracklisting:
- Steve McQueen
- There Goes The Neighborhood
- Riverwide
- My Favorite Mystake
- C'Mon C'Mon
- The First Cut Is the Deepest
- Strong Enough
- Redemption Enough
- If It Makes You Happy
- A Change Would Do You Good
- Home
- Weather Channel
- Leaving Las Vegas
- All I Wanna Do
- Soak Up The Sun
- Everyday Is A Winding Road
- You're An Original
- Let's Get Free
- I Shall Believe
- Safe And Sound
- Rock And Roll



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.77:1
   
   

Bien que le concert ait été tourné en 1.77:1, l'image de ce titre nous est proposée seulement en 4x3. Passé le moment  de déception, force est de constater que la qualité visuelle est néanmoins de très haut niveau. La définition, notamment, est exceptionnelle, permettant de distinguer tous les détails de l'image (les mèches de cheveux de Sheryl Crow par exemple). Le constraste est élevé, tandis que la luminosité, plutôt retenue, est parfaitement maîtrisée. La colorimétrie, là encore très travaillée, est "dure" (rouge foncé de la veste de l'artiste, peau bronzée) mais néanmoins superbe: noirs profonds, dégradés et reflets de mauves, bleus et verts. L'ensemble constraste/luminosité/colorimétrie imprime un rendu particulièrement agréable à l'image, alliance de force et de limpidité. Enfin, malgré certains mouvements de caméra rapides et les spots virvoltants, la compression MPEG2 est invisible.



Le Son
 

La piste Dolby Digital 5.1 encodée à 448kbps fait preuve d'une ampleur sonore assez retenue, et ne s'exprime à plein rendement qu'entre les titres, lorsque la foule envahit -agréablement- les voix arrières. La séparation des canaux avants est néanmoins correcte, même si la voix de Sheryl Crow occupe la voix centrale et rétrécit parfois l'espace sonore par son omniprésence. La dynamique de cette piste 5.1 est réellement excellente, et nous retrouvons avec fidélité le son "plein", presque compact, de l'artiste. L'équilibre tonal est de bonne facture, avec des graves agréables mais jamais envahissants et des aigus fins sans être agressifs. Au final, une piste 5.1 au rendu sonore très agréable. Signalons qu'une légère désynchronisation image/son est parfois perceptible, par exemple sur "Steve McQueen" ou "Strong Enough". La piste Dolby Digital 2.0 Stéréo, encodée au débit inhabituellement élevé de 448kbps, fait bonne figure face à sa consoeur 5.1. Certes, l'ampleur n'est pas au rendez-vous, et la voix de Sheryl Crow ne bénéficie pas de la même précision de placement sonore, mais la séparation des canaux en devient meilleure, pour une image sonore plus élargie. Par contre, les graves sont en retrait et le rendu sonore manque alors de corps. La désynchronisation image/son nous a semblée un peu moins visible sur cette piste.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   

L'interactivité de ce titre est particulièrement décevante. Seuls trois menus sont proposés, tous fixes dont un est même muet (celui de sélection des pistes audio, un comble!). Aucune transition n'est mise en oeuvre lors de la navigation. Signalons tout de même que le graphisme proposé est assez agréable. Enfin, aucun sous-titre n'est proposé.


Au chapitre des bonus, rien à signaler: passez votre chemin. Enfin si quand même. Une séquence making-of présente les préparatifs du concert, mais ces quelques minutes ont été montées entre les titres 2 et 3 du concert. Cette rupture brutale du rythme du concert est particulièrement désagréable, d'autant plus que la séquence aurait pu avantageusement être proposée en bonus.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage