du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  BURT BACHARACH A LIFE IN SO...
  JASON DONOVAN : LIVE IN DUB...
  MADONNA, L'INNOCENCE PERDUE
  NRJ CLIPS 2005
  J'APPREND À DANSER : SALSA
  JEAN MICHEL JARRE : AERO
  46664 - THE EVENT
  SHERYL CROW : C'MON AMERICA...
  LIONEL RICHIE : THE COLLECT...
  CYNDI LAUPER / TWELVE DEADL...

du même éditeur
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  KISS ROCKS VEGAS
  SAM AND DAVE : THE ORIGINAL...
  FALL OUT BOYS : LIVE IN PHO...
  ROCK 'N' ROLL IS BORN
  KATERINE : BORDERLIVE
  CURTIS MAYFIELD AND THE IMP...
  BB KING LIVE : THE KING OF...
  MEAT LOAF : 3 BATS LIVE


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Björk : Medulla - Edition slipcase (2 disques)

Genre Variété internationale
Pays Angleterre, Island (2005)
Date de sortie lundi 16 mai 2005
Durée 46 Min
Réalisateur Divers
Avec Björk , Rahzel , Patton , Wyatt
Compositeur Björk
Format Dvd 9
Site Internet Site officiel de Björk
Page sur Drawing Restraint 9 avec extraits de la bande Originale
Informations
Complémentaires
L’album Drawing Restraint 9, réalisé en pour le projet de Matthew Barney ne devrait plus tardé.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Laurent Berry
  Editeur   Universal music
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  46 min
  Nb Dvd  1
   
   

Le pitch :

Medulla, le dernier album de Björk est proposé en édition slipcase double DVD avec trois excellentes pistes audio afin d’écouter cet album expérimental dans les meilleures conditions. Pour cet opus, Björk qui sait bien s’entourer à réunit rahzel, un beatboxer présenté par Mike Patton de Fantomas/ Mr Bungle, le chanteur classique Gregory Purnhagen, Robert Wyatt, le musicien inuit Tagaq, les producteurs/programmeurs Mark Bell, Valgier Sigurdsson de Mum, Olivier Alary et Jake Davies et tant d’autres.

Critique subjective :

Liste des morceaux présents sur le disque audio.

1. Pleasure is all mine
2. Show me forgiveness
3. Where is the line ?
4. Vökuro
5. Oll birtan
6. Who is it (carry my joy on the left, carry my pain on the right)
7. Submarine
8. Desired constellation
9. Oceania
10. Sonnets/Unrealities XI
11. Ancestors
12. Mouth's cradle
13. Midvikudags
14. Triumph of a heart

Medulla est très certainement l’album le plus controversé et décrié produit par björk. Cet album cumule les handicaps qui peuvent le faire mal percevoir par le public car le chant a cappella reste finalement peu développé et pas vraiment populaire auprès d’un public large, le mélange de styles de chants différents peut rebuter et dérouter, l’islandaise signe un album conceptuellement très différent de ses anciennes réalisations même si on retrouve son univers. Cependant il faut recevoir Medulla pour ce qu’il est c’est-à-dire une vraie expérimentation artistique et  conceptuellement très cadré. Un tel travail ne peut manquer de déplaire à ceux qui ne reconnaissent plus la Björk de Homogenic, Debut ou Vespertine voire qui n’adhèrent pas à ce type de travail expérimental. Certains morceaux sont un peu moins réussis que d’autres mais les points forts de cet album sont incontestablement le travail de mixage des voix et le mélange des styles propres aux chanteurs différents.

Pour cet opus, Björk qui sait bien s’entourer à réunit rahzel, un beatboxer présenté à bjork par Mike Patton et qui a fournit une très bonne base rythmique à l’album. On retrouve également Mike Patton de Fantomas/ Mr Bungle, le chanteur classique Gregory Purnhagen, Robert Wyatt, le musicien inuit Tagaq, les producteurs/programmeurs Mark Bell, Valgier Sigurdsson de Mum, Olivier Alary et Jake Davies et tant d’autres. Au mixage, l’ingénieur du son de bjork a eu pas mal de travail pour agencer tous les sons de chanteurs aux voix très différentes.

Björk déclare que la force primale est la seule chose qui compte pour elle en particulier à cause de sa deuxième grossesse. Pendant deux ans après la naissance, elle ne pensait plus qu’aux muscles et aux os ce qui se ressent dans cet album ou les voix nues traduisent le chant de la nature à l’image des chants Inuits qui reproduisent les sons de la nature et des animaux. L’Island comme toutes les îles volcaniques sont des territoires ou l’énergie primale est fondamentale, fusant de toutes les excavations et des interstices des plaques tectoniques entrant en dirruption. On retrouve donc dans cet album à la fois l’énergie de la terre de feu et de glace et celle de l’énergie primale de Björk.

On ne peut que constater que la chanteuse islandaise reste fidèle à elle-même en s’aventurant dans des directions de recherche artistique souvent très volontaires. Sa relation à la vie et au travail avec l’artiste Américain Matthew Barney connu pour avoir réaliser le cycle Cremaster peut produire de nouveaux dévelopements dans sa production. Le cycle Cremaster est un énorme travail multimédia mêlant la performance, la sculpture, la danse, la vidéo, le sport. L’axe de travail principal des cinq volets du cycle cremaster est une mise en tension entre la sculpture et la narration. L’autre aspect marquant du travail de Matthew Barney est la dimension physique que l’artiste emprunte à son passé de Mannequin et de footballeur. Le cycle Cremaster a été projeté dans les cinéma Mk2 à Paris tandis qu’une exposition du cycle complet était proposé par le musé d’art moderne à Paris.

Les deux artistes réalisent actuellement leur premier travail en collaboration. Il s’agit d’un développement de Drawing Restraint 9 à partir d’un ancien travail de Matthew Barney, antérieur au cycle Cremaster visant à montrer l’artiste en train de dessiner à l’aide d’une perche et en résistance alors qu’il est retenu par des câbles.  L’artiste a réalisé un film au Japon où lui et Björk figure sur une bande originale réalisée sur mesure par la chanteuse islandaise. Cette bande originale est sur le point d’aboutir et devrait être rendue public dans les prochains mois.

Verdict :

Medulla est très certainement l’album le plus controversé et décrié produit par björk. Cette édition est faite pour présenter ce travail expérimental et jubilatoire de la meilleure manière qu’il soit puisque trois pistes audio de bonne qualité sont proposées accompagnées de vidéo clips toujours aussi fantaisistes et de deux documents sur cette aventure.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique n&b
  Format Cinéma Sans objet
   
   

DVD 2 : on une image très belle et brillante dans l’ensemble ce qui permettra aux fans ultimes de ne plus avoir besoin de regarder pour la énième fois une vieille bande abîmée ou une copie dégradé enregistrée à la télévision ou récupérée sur le net par exemple. Le contraste est très bon et les noirs profonds ce qui fait merveille sur les des clips comme Oceania ou desired constellation. La compression est très bonne et la colorimétrie très correcte sur les clips. L’image vibre par moment sur les nombreux détails de la robe de couverte de grelot de Björk ou sur le sol dans le clip Who is it. Malheureusement on trouve quelques petits scratch vidéo peu fréquents sur le clip Triumph of a heart. 

Bonus DVD 2 : le making of est tourné en 16 :9 et présente une image correcte dans l’ensemble et parfois un peu surexposée comme les images tournées en extérieur dans un jardin. Mais on ne note pas de gros problèmes sur cette édition.

Le Son
 

Cette édition de Medulla propose trois pistes audio pour les deux DVD. On trouve donc une piste PCM 2.0, une piste audio DTS 5.1 et une piste audio Dolby Digital 5.1. La piste audio PCM stéréo est très équilibrée et on retrouve les harmoniques caractéristiques de la musique de Bjork. Elles sont importantes et pour s’en convaincre il suffit de comparer un de ses morceaux originaux passer à la compression mp3 par exemple pour percevoir la perte d’harmonique surtout pour tout les sons analogiques comme des voix.

Les deux pistes audio DTS et Dolby Digital 5.1 offrent sans surprise un bouquet et une expérience sonore qui surclasse la piste PCM qu’il faudra réserver aux situations où le matériel fait défaut. La polyphonie vocale explose en corolles au travers des différents canaux tandis que les basses ménagent un espace calibré pour la voix de Björk dont on retrouve ce mélange de puissance et de tension primale. Ces deux pistes sont à peu près équivalentes mais on pourra trouver la piste DTS un plus cristalline avec des basses très chaudes avec une bonne amplitude tandis que la piste Dolby Digital paraîtra plus ronde et grave. Cependant, elles se valent et sont très bien toutes les deux.

Bonus DVD 2 - audio : une piste Dolby Digital 2.0 avec des surround et des basses sympathiques (celles des voix graves). Une piste audio équilibrée et déjà bien sentie. Les deux autres pistes audio 5.1 sont aussi bien que celles du premier DVD. La collaboration de Björk avec le même ingénieur du son depuis plusieurs années constitue un atout pour une bonne restitution sonore des mixages finaux. Toutes les voix qui sont très nombreuses se distinguent parfaitement dans le bouquet sonore sans qu’il n’y ait d’anomalie.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 99 min
  Boitier Amaray
   
   

Bonus DVD 1 (42):

- Clips : Oceania (3 mn 29), Who is it(3 mn 53),Triumph of the heart(5 mn 24), Desired constellation(4 mn 52), Where is the line(4 mn 38). Cinq beaux clips qui contenteront les fans d’autant que les trois pistes audio proposées sont très bonnes.
- Making of du clip Tiumph of a heart(28 mn 22)
Un making of qui s’adresse plutôt aux fans et parle des personnes nombreuses qui ont participées au clip. Un document qui peut contenir des informations intéressantes sur le travail de Björk et parfois s’avérer anecdotique.

Bonus DVD 2 :

- L’album entier (45 mn 38)
- Making of Medulla : “the inner or deep part of an animal or plant structure”( 49 mn 07)
Un document qui renseigne sur la manière dont travaille Björk et dans quelles conditions. On prend la pleine mesure de la diversité des interventions qu’il y a eu sur cet album ou se croisent une chanteuse inuit, un beatboxer, un japonais bruiteur, un ensemble vocal islandais etc. Les images ont été tournées à New York, à Londres, à Reykjavik, aux Iles canaries et au Salvador ou au brésil.

Menus
Sur le DVD audio le passage aux menus de sélection et au choix de la piste audio se fait en appuyant sur la touche Title et non pas menu. Les menus suivent la ligne graphique de cette édition au design à la fois sobre et élégant où on transparaissent des références à des formes végétales notamment.

Packaging
Le boîtier en plastique transparent contient les deux dvd qui sont placés l’un sur l’autre et le tout est livré dans un fourreau cartonné et un livret qui contient les paroles des chansons et les crédits de l’album.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage