Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  PETER GABRIEL : GROWING UP ...
  U2 : VERTIGO - LIVE FROM CH...
  AMY WINEHOUSE : I TOLD YOU ...
  PETER GABRIEL : BACK TO FRO...

dans le même genre
  ROLLING STONES FROM THE VAU...
  DEF LEPPARD AND THERE WILL ...
  DEEP PURPLE LIVE AT THE NEC
  TOTO : LIVE AT MONTREUX 199...
  KISS ROCKS VEGAS
  THE WHO : LIVE IN HYDE PARK
  THE JAM : ABOUT THE YOUNG I...
  THE WHO SENSATION THE STORY...
  THE FREDDIE MERCURY TRIBUTE...
  DEEP PURPLE : PERFECT STRAN...

du même éditeur
  KISS ROCKS VEGAS
  SAM AND DAVE : THE ORIGINAL...
  FALL OUT BOYS : LIVE IN PHO...
  ROCK 'N' ROLL IS BORN
  KATERINE : BORDERLIVE
  CURTIS MAYFIELD AND THE IMP...
  BB KING LIVE : THE KING OF...
  ZUCCHERO : ALL THE BEST
  THE JIMI HENDRIX EXPERIENCE...
  AMY WINEHOUSE : I TOLD YOU ...


Dernières Actus
  LEGO MARVEL SUPER HEROES 2 ...
  DEVENEZ LE HÉROS AVEC STAR ...
  LES ANIMAUX FANTASTIQUES : ...
  NOLAN : DÉCOUVREZ SES CHEFS...
  CARS 3 EN VIDÉO : FLASH MCQ...
  LE PACK LES SIMS 4 CHIENS E...
  BARRY SEAL : AMERICAN TRAFF...
  SUR LES TERRES DE TOLKIEN A...

Meat Loaf : 3 Bats live

Genre Rock
Pays USA (2007)
Date de sortie jeudi 25 octobre 2007
Durée 154 Min
Réalisateur Hamish Hamilton
Avec Meat Loaf
Producteurs Natalie Johns
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Oui
Non
  Allemand
Non
Oui
Non
  Espagnol
Non
Oui
Non
  Français
Non
Oui
Non
  Portugais
Non
Oui
Non

Le Film Critique de Fabien Malaval
  Editeur   Universal music
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  154 min
  Nb Dvd  1
   
   


Bête de scène malgré son âge, pape du rock'n roll comme James Brown l'était pour la soul, Meat Loaf, lors de sa dernière tournée, dans un concert enlevé entre performance musicale et championnat d'acting.


J'ai connu Meat Loaf à travers le Rocky Horror Picture Show où il incarnait le rôle d'Eddy, je l'ai retrouvé dans Fight Club en Bob aux gros seins et dans divers autres rôles qui pourraient éclipser ce que l'homme est avant tout : un fabuleux interprète de rock'n roll, un show man de génie, qui se donne à 100%, tel le petit démon sur la couverture du DVD.

Mais ce que je n'avais jamais vu, c'était l'homme en concert. Et c'est là qu'on voit que Meat Loaf ne met pas de frontière entre son métier d'acteur et celui de chanteur. La première partie du concert ressemble d'ailleurs plus à une comédie musicale (ma foi fort grivoise et vulgaire) qu'à une simple interprétation, ce qu'en général on s'attend à voir lors de ce genre de spectacle. Si je n'ai jamais été un grand fan du rock'n roll de Meat Loaf, je dois avouer que ça balance grave, entre solo mytho (comprendre par là quand le guitariste se lance dans des improvisations dignes d'un concert au stade de France) et hurlements hystériques. Qui aurait pu croire que le rock était encore aussi vivant? Le gros Loaf, tel Monsieur 100 000 volts (dont je parlais un peu plus tôt), ne fait pas que se déplacer sur la scène. Il l'occupe toute entière, gesticulant, apostrophant le public, en perruque ou en costume scintillant, il déchaîne la foule tel un Bill Kaulitz, le chanteur de Tokio Hotel, émoustillant les fillettes de 45 ans, à la différénce près que le Meat à du talent lui. C'est de la bombe bébé !

Voilà pour le concert, sur le premier DVD. La deuxième galette contient un documentaire nous montrant le rocker sous un tout autre visage : dur, exigeant, soupe au lait, Meat Loaf se révèle être un personnage exécrable, ou attachant, en tout cas, ni noir ni blanc. Horrible de mauvaise foi avec ses choristes (avec le classique : "Dis, Meat Loaf, je pensais que je pourrais faire ça" et l'autre lui répondant: "Oui bien sûr, c'est ce à quoi je pensais"), il s'avère être d'une franchise pragmatique alors qu'on lui demande pourquoi il reprend Gimme Shelter des Rolling Stones : le public l'adore et ça vend. Mis à part ça, le documentaire reste très classique, tout comme le personnage. Enfance difficile, rockeur acharné, son entourage disant de lui qu'il est un homme génial et inattendu, on est face avant tout à une featurette pour fans insatiables. Intéressant.

 

Verdict:

A déconseiller à ceux qui n'aiment pas le show à l'américaine et qui trouvent le rock ringard et dépassé. Pour les autres, un show démesuré, entraînant, qui fait bouger les fesses . Rock'n roll is not dead, put on your blue suede shoes.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   


Une légère compression dans les noirs et un peu de bruit par moments, plus dû à la fumée qu'à un réel problème d'encodage, sinon le rendu est correct.



Le Son
 

La stéréo est pas mal, avec malheureusement une nette tendance à faire passer les instruments par dessus la voix (mais je le déplore à peu près à tous les concerts que j'ai vus). Le DTS 5.1 est, lui, totalement immersif, on est dans le stade, on est dans la foule, et on ne comprend rien à ce que Meat Loaf raconte. Je me demande vraiment pourquoi cette tendance à l'overdose des décibels musicales quand on aimerait comprendre ce que déblatère le chanteur dans son micro.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 90 min
  Boitier Amaray
   
   


Sur le disque 1, deux clips et un court-métrage d'animation (assez mauvais au demeurant). Sur le disque 2, un documentaire et un mini making of. Pour une fois qu'on se fout pas de notre g*, bravo !



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage