dans le même genre
  BURT BACHARACH A LIFE IN SO...
  JASON DONOVAN : LIVE IN DUB...
  NRJ CLIPS 2005
  BJÖRK : MEDULLA - EDITION S...
  J'APPREND À DANSER : SALSA
  JEAN MICHEL JARRE : AERO
  46664 - THE EVENT
  SHERYL CROW : C'MON AMERICA...
  LIONEL RICHIE : THE COLLECT...
  CYNDI LAUPER / TWELVE DEADL...

du même éditeur
  PICCOLO, SAXO ET CIE
  ALDEBERG EN CONCERT
  VÉRONIQUE SAMSON : COMME IL...
  NEW YORK UNDERCOVER : LIVE ...
  LA VIE DES PREMIERS HOMMES
  DANS LA PEAU DE JAQUES CHIR...
  PAUL MC CARTNEY : THE SPACE...
  DANIEL PREVOST :PARIS WORLD...
  AMAZON (IMAX)
  DISCOVERY CHANNEL : ALIEN P...


Dernières Actus
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...
  NETFLIX ANNONCE LA SAISON 3...
  LE PALMARÈS DU FESTIVAL SÉR...

Madonna, l'innocence perdue

Titre Original Madonna "I'm Going to tell you a secret"
Genre Variété internationale
Pays USA (2006)
Date de sortie mercredi 9 août 2006
Durée 141 Min
Réalisateur Jonas Akerlund
Avec Madonna , Guy Richie
Producteurs Susan Applegate, Angela Becker et Shelli Jury
Scénaristes Madonna
Compositeur Madonna
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Allemand
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non
  Espagnol
Oui
Oui
Non
  Italien
Oui
Oui
Non
  Néérlandais
Oui
Oui
Non
  Portugais
Oui
Oui
Non
  Suédois
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Warner vision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  141 min
  Nb Dvd  1
   
   

« I’m Going to tell you a secret » est un documentaire, largement emmaillé d’extrait live de Madonna, lors de sa méga tournée le « Ré-invention tour » 2004-2005.

Madonna aime se montrer telle qu’elle est à la ville comme à la scène. Elle l’avait déjà prouvé avec « In bed With Madonna », qui montrait la star très proche et très maternelle avec ses musiciens autant qu’avec son mari de l’époque: Warren Beatty. Elle se montrait sous ses beaux jours, comme sous les mauvais.  On pouvait la voir tantôt fragile comme sa sortie de scène au japon, après un concert qui avait cumulé tous les problèmes techniques, ou particulièrement revêche, comme lors de la visite de Kevin Costner à un after-Show. Tout cela permettait de pénétrer un peu plus l’univers de la star, sous son contrôle totale.

La madone en remet donc une couche avec ce nouvel opus « I’m going to tell you a secret », qui une fois de plus nous montre la chanteuse travaillant le show, sélectionnant ses danseurs, assumant une tournée épuisante, on peut même la voir dans des moments intimes avec ses enfants, ou encore avec son mari Guy Richie. C’est d’ailleurs lui qui nous offre certainement les meilleurs moments de ce programme, tant il s’amuse à se tourner en dérision, tant il aime que son épouse se moque de lui lorsqu’il fait de la lutte ou lorsqu’il chante des chansons irlandaises. Un réalisateur talentueux qui ne se prend pas au sérieux et qui en joue.

Madonna excelle dans ce rôle, et s’y prête volontiers, si tenté que le réalisateur la pousse un peu plus et il obtient des scènes aussi savoureuse, comme dans le précédent opus. Dans celui-ci le ton est dès le départ plus consensuel, plus « déjà vu », la star cherche plus à faire passer son message plutôt que de nous dévoiler les dessous d’une icône. Et c’est peut-être le message qui devient d’un coup le grand point faible de ce DVD. D’abord, parce qu’après avoir été une reine de la provocation, une sorte de déclencheur d’idées nouvelles, la madone veut se faire précheresse et distille à qui veut l’entendre une sorte de parole biblique pour définir la vraie voix à suivre : La sienne.  Si l’on peut émettre des doutes sur ces idées et sur ce dogme que la chanteuse à décider de suivre, il devient complètement rédhibitoire, quand au bout de 60 minutes de programmes sur la tournée de la star, le dvd prend des allures de propagandes pour la Kabballe. Madonna devient prêtresse pour sa paroisse et nous acène à grand coup de phrase chocs et mystiques, un discours qui tend à nous amener vers la voie de la sagesse et de la vérité, la seule qui ouvre les cœurs, bénis les êtres et surtout se cherche une crédibilité : La Kabballe.

Une propagande gênante parce que imposée par une star qui semble se croire l’élue, et qui utilise son pouvoir de séduction pour imposer des idées qui lui sont propre, sans réellement en laisser le choix. Une supercherie qui énerve, et gâche le plaisir que l’on pouvait avoir à visionner un documentaire sur une tournée de la star. Que Madonna partage les dogmes de la secte ne regarde qu’elle, maintenant qu’elle distille ces préceptes dans un dvd censé relater les dessous de son concert, à l’insue de ses fans devient même scandaleux. Mais Madonna, n’est plus à un scandale prêt !

En conclusion un documentaire sur une tournée qui prend soudainement des allures de propagande sectaire. Si le début est intéressant, la suite fait sourire, puis assomme, pour ensuite devenir vite énervant. A déconseiller aux fans de la star, et finalement à déconseiller tout court !



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Oscillant entre noir et blanc pour la partie documentaire et couleurs pour les extraits live, l’image est de grande qualité et nous offre de bons moments. Les contrastes couleurs sont aussi bons que les noirs et blancs, et les couleurs scéniques ne saturent que très rarement.

Le Son
 
Forcément très bon, les pistes Stéréo et 5.1 exécutent à merveille leur travaille de retranscription d’ambiance. En 5.1, les extraits live sont d’une profonde finesse et l’on se surprend à se déhancher tant l’ambiance est électrique et la musique entraînante. La piste stéréo offre une acoustique agréable aux scènes d’intimités de la star. Une grande réussite de ce côté-là en tout cas.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 45 min
  Boitier Amaray
   
   
Des bonus plus en harmonie avec les attentes du vidéaste éventuellement fan de la chanteuse. Des extraits supplémentaires sur la vie de Madonna pendants la tournée, deux clins d’œil de son directeur musical, des fans chantant à Paris, une visite tendue au mur des lamentations, et une démonstration de guitare par Monte, l’accordeur attitré. Et au milieu de tout ça « Il faut trouver la foie ». Finalement encore un dvd à commencer par les bonus

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage