46664 - THE EVENT

Pays
Afrique du sud (2003)
Date de sortie
mardi 6 avril 2004
Durée
252 Min
Réalisateur
Producteurs
Jim Beach - Jean Francois Cecillon
Format
Dvd 9
Site Internet
Informations
Complémentaires
Concert enregistré le 29 novembre 2003 au Green Point Stadium à Cape Town, en Afrique du Sud
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Musique
Non
Non
Non
Anglais
Oui
Oui
Non
Français
Oui
Oui
Non
Le Film
Critique de Christophe Bonnet
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
252 min
Nb Dvd
2

L'origine du projet :
Après avoir appris de Nelson Mandela lui-même que 46664 était son matricule durant ses dix-huit années de détention, Dave Stewart a demandé à feu Joe Strummer (The Clash) d’écrire une chanson avec ce numéro. La disparition de ce dernier en 2003 a contraint Dave Stewart à se rapprocher de Bono pour achever et enregistrer ce titre. Cette collaboration aboutira à une campagne mondiale de lutte pour arrêter le SIDA

Le projet en lui-même :
Il ne se limite pas à cet exceptionnel concert « marathon » (avec édition de CD et DVD)  mais prend aussi la forme d’un site internet, d’un numéro de téléphone dédié, d’une campagne mondiale de communication.  Le message véhiculé est simple « donnez une minute de votre vie pour arrêter le SIDA » et le but recherché aussi noble que difficile à atteindre : utiliser les fonds  pour la recherche, les traitements, les soins et les aides, l’éducation et l’implication des autorités locales.

 Qui s’est impliqué ? :
Aux côtés des nombreux artistes (voir le tracklisting) on retrouve des personnalités comme Bill Clinton, le Révérend Jesse Jackson, David Bowie, Oprah Winfrey, Robert De Niro, Pink, Shakira et Britney Spears. Pour le CD s’associent également entre autres 50 Cent, Sir Paul McCartney et The Neptunes. Les grands noms de la télévision et de la radio (MTV, BBC …) ont diffusé ce programme proposé gratuitement et libre de droits.  Ce sont également investies dans ce projet des sociétés diverses telles que MTV Staying Alive, Tiscali, Coca-Cola, BBC World Service, FedEx, Virgin Atlantic, SABC, The Fleming Group, BMW, Nissan et Sheraton Hotels.

Enfin, la participation de la Nelson Mandela Foundation témoigne, si besoin en était, de l’implication toute particulière de l’ancien président de l’Afrique du Sud (et prix Nobel de la paix), l’un des pays les plus touchés par cette maladie.

Le concert :
On pourrait résumer sa raison d’exister avec deux phrases : la musique est un langage universel et donnez une minute de votre vie pour arrêter le SIDA. Mais, en dehors des formules, c’est bien une incroyable synergie entre le monde des affaires, de la technologie, du spectacle et des associations caritatives, le tout sous la houlette de Nelson Mandela, qui  a permis d’aboutir à un évènement d’une telle qualité (avec 40000 spectateurs et un concert de 5H30 quand même !). La production sans faille, les nombreuses personnalités, les diverses sociétés mécènes mais probablement aussi beaucoup d’anonymes ont créé une campagne 46664 pour toucher le monde entier. Avec un tel but, une telle cause à défendre, il fallait marquer les esprits le plus universellement possible. On peut dire que c’est chose faite au travers d’un concert d’anthologie avec la contribution d’artistes marquants de la scène musicale mondiale, issus d’origines, de confessions diverses et de différentes générations. Tout au plus, on peut regretter l’absence du continent asiatique et la légère prédominance d’une génération systématiquement engagée, à l’image de Bob Geldof (avec un discours très fort, très sincère) qui avait, jadis, milité contre l’apartheid ou pour l’Ethiopie. De la même façon, Youssou N’Dour, « l’africain planétaire » ne pouvait répondre absent, mais il n’est pas seul à représenter le continent africain et ce sera aussi, pour nous, l’occasion de découvrir des artistes talentueux pas toujours médiatisés à leur juste valeur. L’évènement est ponctué de quelques discours, avec celui de l’emblématique Nelson Mandela, mais également de quelques paroles prononcées lors des transitions (avec un hommage appuyé de Bono à l’égard du regretté Joe Strummer). L’exercice n’est jamais pesant, les propos toujours prenants et la musique reste bien présente sur scène.
Que dire de plus, les chansons écrites pour l’occasion s’enchaînent avec des tubes mondiaux, chaque artiste intervient avec conviction et cela transpire sur la scène à tel point que l’on ne peut pas extraire de moments forts mais qu’il convient davantage d’appréhender cette prestation dans son ensemble.


Disque 1

Crazy In Love - Beyoncé
Speech - Bob Geldof
Redemption Song - Bob Geldof
Say It's Not True - Queen/David A Stewart
Starry Eyed Surprise - Paul Oakenfold/Shifty Shellshock/TC
Ready Steady Go - Paul Oakenfold/Shifty Shellshock/TC/ Amampondo Drummers
Baayo - Baaba Maal
Njilou - Baaba Maal
Africa Dream Again - Youssou N'Dour
Wild World - Yusuf Islam/Peter Gabriel
In Your Eyes - Peter Gabriel/Youssou N'Dour/Angelique Kidjo
Biko - Peter Gabriel/Youssou N'Dour
American Prayer - Bono/The Edge/ Beyoncé /David A Stewart
46664 (Long Walk To Freedom) - Bono/The Edge/David A Stewart/Abdel Wright/Youssou N'Dour
Speech - Nelson Mandela
Invincible Hope - Queen feat Nelson Mandela
46664-The Call/The Show Must Go On Queen - Queen + Treana Morris, Zoe Nicholas, Chris Thompson Afrika - Angelique Kidjo
Umqombothi - Yvonne Chaka Chaka
The Way - Bongo Maffin
Asimbonanga - Johnny Clegg and Guests
People - Johnny Clegg/Jimmy Cliff
Many Rivers To Cross - Jimmy Cliff
I Can See Clearly Now - Jimmy Cliff


Disque 2


Breathless - The Corrs
Toss The Feathers - The Corrs/Roger Taylor
Leliungelo Elakho - Ladysmith Black Mambazo/The Corrs
Homeless - Ladysmith Black Mambazo
Is This The World We Created? - Andrea Corr / Brian May
Loose We Now - Abdel Wright
Hurts So Bad - Danny K
Indigo Girl - Watershed
The Great Song Of Indifference - Bob Geldof
(What's So Funny 'bout) Peace, Love and Understanding - Bob Geldof
Everybody's Got To Learn Sometime - Zucchero/Queen/Sharon Corr
Here Comes The Rain - Eurythmics
7 Seconds - Eurythmics/Youssou N'Dour
Sweet Dreams (Are Made of This) - Eurythmics
Don't Throw Your Life Away - Ms Dynamite One /Unchained Melody - Bono/ The Edge
Amandla - Queen/Bono/Anastacia/David A Stewart /Andrews Bonsu
Medley - (Bohemian Rhapsody/I Want It All/I Want To Break
Free/Radio Ga Ga) Queen/Zucchero/Thandiswa Mazwai
We Will Rock You - Queen/Anastacia / Amampondo Drummers
We Are The Champions - Queen/Anastacia + Cast
46664 Chant - Soweto Gospel Choir + Cast


En conclusion :
Quand la richesse artistique de notre planète s’attaque à une pandémie mondiale, elle le fait avec ses armes : la musique, quand le plaisir de suivre un programme de qualité s’associe à une démarche caritative, quand comme le dit BONO « l’histoire jugera notre manière de réagir face à l’urgence du SIDA …Si nous nous sommes contentés de regarder avec des bidons d’eau à la main un continent entier prendre feu …ou non. » alors il n’y a aucun doute quant à l’intérêt d’acquérir et de visionner le DVD 46664 – THE EVENT.
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma
1.85:1

Elle se caractérise par une bonne définition, des couleurs vives et des noirs très profonds. Seule la compression se distingue négativement avec des défauts (effets de mosaïque) omniprésents et parfois très prononcés. 

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Musique
2.0
Musique
5.1

Le Dolby Digital est proposé en stéréo mais aussi en 5.1. Chacun des deux formats est restitué avec une redoutable efficacité. Le multicanal souffre d’un mixage trop appuyé sur les surround ce qui contribue à créer un paysage sonore  quelque peu artificiel, mais c’est davantage une question de goût qu’un réel défaut. La section audio donne une incroyable force aux images et retranscrit parfaitement le gigantisme du lieu.

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
119 min
Boitier
Amaray

Les menus sont aussi sobres que lisibles et offrent un fond sonore et quelques animations.

Disque 1 :
- Play concert : lecture du programme (2H21)
- Song select : chapitrage sous forme de liste avec noms des artistes et titres des chansons. La présentation est claire on peut simplement regretter l’absence de vignettes qui auraient pu « l’humaniser » quelque peu. A noter la possibilité de créer une liste de lecture souvent dénommée « juke box », une bonne idée.
- Launching 44664 : Reportage de 12 minutes lors de la conférence de presse (Londres) lorsque Nelson Mandela a présenté l’évènement aux médias mondiaux. Les tenants et aboutissants sont clairement exposés, quelques artistes interviennent rapidement, l’ensemble va à l’essentiel : une maîtrise absolue de la communication qui ne peut nuire au projet.
- Behind the concert : 25 minutes qui montrent aussi bien l’incroyable logistique déployée que les répétitions ou quelques petites interviews. Cette séquence est réussie grâce à son montage dynamique et ses images variées : un cas école. Cette séquence  :  quibackstage (VO Sous Titrée)
- The interviews : Sur 9min20 quelques artistes interviennent dans de courtes séquences d’interviews. Même si les propos sont assez souvent convenus (tous déclarent être heureux et honorés de participer à cet évènement) il ressort qu’ils font preuve d’une conscience politique loin des clichés de superficialité que leur donnent certains médias. Un satisfecit pour Annie Lennox, particulièrement sincère dans cet exercice.
- Fighting AIDS : Informative, cette section l’est, avec des données mais aussi et surtout avec les images de la visite par Bono et Béyoncé de Mothers 2 Mothers-2-Be (une clinique pour femme séropositives enceintes) et Baphaumelele Childrens' Home (un foyer pour enfants touchés par la maladie). La dignité et la joie de vivre de ces personnes sont contre balancés par les propos de Bono : sans la moindre complaisance, il met en cause l’attitude des pays dits « civilisés » qui refusent de partager leur « drugs » (leurs traitements) par cupidité.
- Option : sélection du format audio et des sous titrages
- Crédit : section extrêmement complète avec pas moins de 14 pages écran.


Disque 2 :
- Play concert : 1H50
- Song select : même présentation que pour le disque 1
- A minute of art : 12 artistes nous livrent leur vision du SIDA aux travers de visuels  (clips de 1 min) d’art contemporain. Parfois surprenantes ou déroutantes, ces réalisations « méritent le détour ».
- Spirit of Africa : Documentaire de 28 minutes (VO Sous Titrée) qui s’attarde plus particulièrement sur la situation en Afrique par le biais d’un jeune orphelin Ougandais. Aussi attachant qu’émouvant mais jamais pessimiste, ce document trouve parfaitement sa place au sein de ce double DVD.
- Interviews : 9 minutes dans la continuité de ce qui est proposé sur le disque 1
- Photo Gallery : un diaporama de 4 minutes (44 images) très agréable à regarder, bien présenté (animations et transitions) et offrant des clichés de qualité.
- Option : sélection du format audio et des sous titrages
- Crédit : même généreuse section que sur le disque 1. Comme il y a beaucoup à lire on acceptera plus facilement cette redondance.

Sans aucun doute l’interactivité atteint ici son principal but : proposer, en complément du programme principal, des sections qui le bonifient. Aussi riches que variés, les bonus évitent l’écueil de la « leçon de morale » et s’attachent davantage  à présenter la situation telle qu’elle est : un sérieux et un professionnalisme que l’on attendait pour une telle cause d’autant plus qu’ils ne sont pas toujours de rigueur  dans les multiples productions actuelles, quel que soit le type de programme.

 
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage