du même réalisateur
  PITCH BLACK (COLLECTOR)
  LES CHRONIQUES DE RIDDICK
  PITCH BLACK (BLU-RAY)
  LES CHRONIQUES DE RIDDICK -...

dans le même genre
  JUMANJI : NEXT LEVEL
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  DONNIE DARKO
  SPIDER-MAN : FAR FROM HOME
  GODZILLA : ROI DES MONSTRES
  MEN IN BLACK : INTERNATIONA...
  ALADDIN
  FRONTIER
  CASTLE ROCK SAISON 1
  LE LIVRE PERDU DES SORTILÈG...

du même éditeur
  DANS LA BRUME
  SLEEPLESS
  MON POUSSIN
  COLOSSAL
  RADIN
  TOUT L'UNIVERS DE JEFF PANA...
  RÉSISTE : LA COMÉDIE MUSICA...
  NORMAN SUR SCÈNE
  LOUIS-FERDINAND CÉLINE :"DE...
  THE END


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

ABIMES

Titre Original Below
Genre Fantastique
Pays usa (2003)
Date de sortie jeudi 18 mars 2004
Durée 110 Min
Réalisateur David Twohy
Avec Bruce Greenwood, Matthew Davis, Olivia Williams, Scott Foley
Format Dvd 9
Informations
Complémentaires
Contexte le plus réaliste possible Pour souligner la crédibilité de l'environnement, les intérieurs de l'USS Tiger Shark ont été construits aux studios de Shepperton, en Grande-Bretagne. Charles Lee, le chef décorateur, a conçu un intérieur conforme à la réalité, équipé pour répondre aux désirs de mise en scène du réalisateur et aux nombreux effets spéciaux. En ce qui concerne les prises de vue extérieures, l'équipe a reçu l'autorisation de tourner sur l'USS Silversides, un vrai sous-marin de la Seconde Guerre mondiale qui envoya 23 bâtiments japonais par le fond. Normalement basé à Muskegon, dans le Michigan, le sous-marin a été remorqué jusqu'au lac Michigan où ont eu lieu les prises de vues.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Fabrice Navarro
  Editeur   Tf1 video
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  110 min
  Nb Dvd  1
   
   

Synopsis.

Durant le Deuxième conflit mondial, l'équipage de l'USS Tiger Shark, un sous-marin américain, doit se porter au secours de trois naufragés d'un navire britannique. Cette simple mission de routine va rapidement tourner en cauchemar, lorsque le submersible se retrouve dans la ligne de mire de plusieurs u-boats allemands. Au fond de l'Océan Atlantique, l'équipage du sous-marin devra par ailleurs faire face à une autre menace bien plus terrifiante...

Critique subjective.

Un film qui navigue entre 2 eaux...

Une eau claire en première partie de film qui devient trouble plus ce dernier avance. Et pourtant, tous les éléments étaient là pour faire de ce film quelque chose de sympa ! Pensez donc, nous voici plongés en pleine seconde guerre mondiale dans un sous-marin (contexte historique crédible) à faire paniquer les claustrophobes ! 3 survivants bien mystérieux sont recueillis après le naufrage d'un bâteau coulé par on ne sait qui. En plus une femme fait partie des survivants (imaginez la tête de l'équipage on ne peut plus masculin du sous-marin).  Et dés leur arrivée à bord, des phénomènes surnaturels commencent à se produire en plus de la prise en chasse du sous-marin par un mystérieux navire trés agressif. Bref arrivé à la mi-film on atteint le meilleur du film : coincés au fonds de l'eau dans un sous marin avec des événements inexpliqués à bord (brrrr...j'en ai la chair de poule, là tenez...) et on se demande en frissonnant d'avance de plaisir : "Wooaaah... comment cela va t'il se finir tout ça ??"

Ben trés mal. Car en effet le moindre effet surnaturel (attention ils sont trés brefs en plus !) est contre balancé par une décision du réalisateur qui semble vouloir justifier cela par une explication scientifique (raréfaction de l'oxygène = délire collectif ?). Bref, les acteurs eux-mêmes sont obligés de faire des clins d'oeil au spectateur, qui ne sait plus trop qui croire, en disant "Je crois qu'il faut dire ce que tout le monde pense : ce sous marin est hanté" .. Ben si vous le dites alors... Bon bref, plus le film avance plus le surnaturel disparait au profit d'explications réelles vaseuses et puis bien sûr, pour l'image de fin, allez hop, reclin d'oeil à la version  surnaturelle... pfiouuu....trés trés énervant...


Mais y a t'il vraiment quelque chose à comprendre au final ?

C'est la question légitime que se peut poser le spectateur qui a passé quasiment deux heures à essayer de comprendre si ce sous marin était hanté ou pas ? Quel était ce mystérieux navire coulé ? Pourquoi le capitaine du sous marin est tombé à l'eau ? Qui sont réellement les 3 rescapés..bref... pleins de (fausses) pistes lancées par D. Twohy mais qui tombent comme un soufflet et donnent la vilaine impression que le réalisateur lui même ne sait plus où il voulait en venir... dommage le postulat de départ était pourtant original et prenant. Mais laisser le spectateur sans aucune réponse lui donne plus l'impression d'une vaste ébrouffe mal maitrisée. Une fin limite à la X-files pour les amateurs du genre...

Conclusion.

Ne sachant jamais s'il doit appuyer sa thése du surnaturel ou rester dans le monde du réel, le réalisateur au final, déçoit son spectateur qui ne sait jamais pas sur quel pieds danser... Après une première partie réussie le film sombre dans les abîmes pour s'échouer sur une fin on ne peut plus bâteau et qui n'explique rien... Il n'y a rien de plus fustrant.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Oh..la belle bleue...

Beaucoup de scènes sombres pour ce dvd, mais elle sont fort bien maitrisées ! Notons aussi une belle définition d'image et point de problème de compression. Bons contrastes au service des jolis effets spéciaux aquatiques.


Le Son
 

Sous l'eau tout le monde entendra vos enceintes crier...

..et plutôt bien même ! TF1 Vidéo a mis le paquet en proposant 4 pistes : une VO en DTS et DD, et une VF dans les mêmes formats. Coupons court à tout suspens, la meilleure piste est la VO DTS. Non pas que les autres ne soient pas bonnes (au contraire), mais la DTS VO offre un quelque chose de dynamique en plus, ce n'est pas flagrant flagrant mais on le sent quand même lors des scènes d'immersion ou de l'explosive scène avec la pluie de grenade sous marine (prévenez vos voisins...).

De plus le rendu sonore oppressant des profondeurs est trés réaliste et vous plonge à merveille dans l'ambiance du sous marin : délicieux bruit de sonar, des petites bubulles d'eau et des inquiétants bruits sur la coque du sous marin...

Toutes les pistes offrent des dialogues clairs et audibles (avec une préférence pour la VO encore une fois...;) )

Du trés bon boulot donc, de ce point de vue là !


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 23 min
  Boitier Amaray
   
   

Menus : Menus animés dans l'esprit sous-marin (radar, bruits de sonar) et dotés d'un bon design en plus d'une assez bonne navigation.

Bonus : Variés mais n'apportent rien au film, décevants donc.

La bande-annonce (vf - 1:37))


Le Making Of (vost - 12:22) : Voila un making off qui n'apporte rien à rien...sans queue ni tête, une vague succession du tournage des scènes puis des mêmes scènes en réel. Une seule petite interview de D. Twohy qui explique qu'une fois amenés à un certain point, ils laissaient ses acteurs faire évoluer leurs personnages. On comprend mieux pourquoi le film va nulle part ensuite. ;)


2 scènes coupées (en vost et vo commentées sous-titrées)

Les contes de l'angoisse (1:29): lecture d'un épisode d'une bd d'angoisse par un membre de l'équipage aux autres (censé faire monter la pression ?).

Torpille à bord ( 3:28) : une torpille devient folle et menace d'exploser à l'intérieur du sous marin, houla lala vite les hommes d'équipage l'éjectent manuellement !! Ouf... on a eu peur. Encore un coup de ce satané esprit qui hante le sous marin..à moins que non...?

La fin alternative (en vost et vo commentée sous-titrée - 2:53) : Pas si alternative que ça puisqu'on en arrive à la même fin (bâteau oh oh oh...)  qui n'explique rien.


Le lien internet

 

Conclusion : Un film qui partait pourtant bien en mélangeant habilement monde sous marin et fantôme. Mais à force de tergiverser entre le rationnel et l'irrationnel, le spectateur perd le fil (le réalisateur aussi...) et décroche...voire s'ennuie... Reste alors une belle réalisation technique (et surtout sonore) pour les amateurs du monde du silence. Les bonus coulent un peu plus le film...

 


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage