du même réalisateur
  RASPOUTINE

dans le même genre
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  EVANESCENCE SYNTHESIS LIVE
  ROBERT PLANT AND THE SENSAT...
  BLACK SABBATH : THE END
  DAY OF THE GUSANO: LIVE IN ...
  THE ROLLING STONE : HAVANA ...
  THE ROLLING STONES : TOTALL...
  ROGER WATERS : THE WALL (20...
  KATY PERRY : THE PRISMATIC ...

du même éditeur
  IL ÉTAIT UNE FOIS... LA VIE
  STALINGRAD
  MALICORNE CONCERT EXCEPTION...
  CHARLIE ET SES DRÔLES DE DA...
  JULIE ET JULIA
  MADO FAIT SON SHOW !
  THE CRAFT , DANGEREUSE ALL...
  TRANSSIBERIAN
  MOTEL 2
  LE TÉMOIN AMOUREUX (BLU-RAY...


Dernières Actus
  GODZILLA II : ROI DES MONST...
  LE BAT-SIGNAL PROJETÉ DANS ...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  LE PROGRAMME IMAX ENHANCED ...
  COFFRET 4 DVD SUITS SAISON ...
  JACK RYAN SAISON 1 EN DVD E...
  4 TITRES REJOIGNENT LE CATA...

Arielle Dombasle en concert à l'Olympia

Genre Concert
Pays France (2005)
Date de sortie lundi 3 octobre 2005
Durée 150 Min
Réalisateur Josée Dayan
Avec Arielle Dombasle
Producteurs Matthieu Tarot
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Film Critique de Jean-Luc Richter
  Editeur   Sony BMG
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  150 min
  Nb Dvd  1
   
   

Arielle Dombasle

L’actrice chanteuse est née en avril 1958 dans le Connecticut, aux Etats-Unis. Suivant son père, ambassadeur de France, elle grandit au Mexique où elle sera bercée par la musique d’Augustin Lara, Rita Montaner, Jorge Negrete… Après avoir été formée à la danse classique, elle fonde sa propre troupe théâtrale avant de partir pour Paris en 1976 où elle étudie le chant et la comédie.

En 1978, Eric Rohmer lui offre son premier rôle au cinéma dans « Perceval le Gallois ». Très vite elle se forge un nom dans la profession où elle incarne des rôles très variés de « Miami Vice » à « Astérix et Obélix » en passant par « Fado majeur et mineur ». En 1982 elle se lance dans la réalisation avec « Chassé croisé » avant de se lancer dans la musique en 2003 avec son CD ‘extase’ qui mêle Fauré et Gounod à de la musique électronique.

Dans son nouvel album, « Amor, Amor », sorti en 2004, elle reprend des boléros cubano-mexicains célèbres qu’elle entendait durant son enfance au Mexique. On y retrouve des chansons comme « Besame Mucho » ou « I wish you Love » qui ont beaucoup de succès en ce moment après des reprises par Diana Krall ou Harry Connick Jr. A la sortie de l’album, Arielle Dombasle a entamé une grande tournée dont nous retrouvons ici le fleuron, à l’olympia.

Les chansons

Au cours de ce concert découpé en trois parties, Arielle Dombasle interprète les titres suivants :
1. Amor Amor
2. Perfidia
3. Quiereme
4. Amapola
5. Quizas Quizas, Quizas
6. Solamente una vez
7. Cuando caliente el sol
8. As Time Goes By
9. You Go To My Head
10. Wish Your Love
11. Whispering
12. Rhum and Coca-Cola
13. Piel Canela (Sway)
14. Tiburon
15. Besame Mucho
16. Preso n°9
17. Cucurrucucu Paloma

Critique subjective

Voilà un DVD qui en surprendra plus d’un : l’Arielle Dombasle que l’on retrouve sur la scène de l’Olympia est à des années lumières de l’actrice de cinéma (au moins au niveau de la voix puisqu'elle continue à 'jouer un rôle'). Superbement accompagnée par un orchestre mexicain composé de musiciens talentueux, elle nous propose de belles interprétations de standards des années 40/50 que l’on a entendues dans de nombreux films de gangsters américains avec Humphrey Bogart. L’interprétation n’est pas toujours parfaite, surtout si l’on compare Arielle Dombasle à Diana Krall par exemple, mais la française s’en sort tout de même honorablement et surtout avec un enthousiasme communicatif. Si vous aimez la bossa nova et les grands classiques du jazz américain, ne passez pas à côté de ce DVD qui vous offrira également une qualité technique irréprochable.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

La réalisatrice  Josée Dayan (L’ex-femme de ma vie, Les misérables, Les rois maudits) maitrise ici pleinement son sujet et propose une belle mise en scène qui nous plonge dans les années 40 et 50 américaines, avec une ambiance qui n’est pas sans rappeler la fin du film « Casablanca ». Le transfert sur DVD permet de pleinement apprécier ce concert en donnant une vision que même les meilleures places de l’Olympia ne peuvent offrir. La colorimétrie est parfaite et la définition est excellente dans tous les plans de l’image. On peut ainsi apprécier les très belles robes d’Arielle Dombasle sur scène, mais aussi le jeu subtil des musiciens, même lorsque ceux-ci sont à l’arrière plan. Aucun défaut de compression ne viendra gâcher le spectacle sur ce DVD techniquement au top.


Le Son
 

Trois pistes sonores sont proposées sur le DVD et on sent que l’éditeur Sony BMG a tout fait pour tirer pleinement parti de toute installation home cinéma, y compris haut de gamme. Passons rapidement sur la piste Dolby Digital 5.1 qui, une fois n’est pas coutume, fait ici figure de bande son ‘par défaut’ pour ceux qui n’ont qu’un téléviseur ou un amplificateur qui ne décode pas le DTS. La dynamique y est correcte mais on note rapidement les limites dans les hautes fréquences, ce qui a tendance à ‘castrer’ certains instruments comme les percussions et, dans une certaine mesure, de limiter l’ampleur de la voix de la chanteuse.

On préférera donc la piste DTS 5.1 plein débit, tout en finesse et en rondeur, qui offre une très belle spatialisation, même si la voix d’Arielle Dombasle est parfois difficile à situer dans l’espace. Ici, chaque instrument ressort parfaitement et c’est la meilleure piste pour profiter de la belle formation musicale dans une immersion complète. Les puristes qui ne sont pas équipés en 5.1 ou préfèrent la stéréo ne sont pas oubliés puisqu’une piste LPCM 2.0 (1500 kbs) vient compléter l’ensemble et offrir une restitution parfaite sur deux enceintes.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 20 min
  Boitier Amaray
   
   

Le DVD est proposé dans un digipack du plus bel effet qui contient, outre le DVD, un CD Bonus avec six chansons (Laura, You go to my Head, Piel Canela, El tiburon, Preso n°9 et le célèbre Cucurrucucu paloma) ainsi qu’un petit livret.

Sur le DVD, les menus sont sobres mais élégants, accompagnés d’animations du plus bel effet et d’une sonorisation agréable. La section des bonus contient quelques éléments intéressants :

Los Musicos
Ce très beau supplément permet d’apprécier les musiciens seuls et de gouter de leur talent. On y retrouve  les chansons « Riega la matica » et « Cielito mio »

La Chicana
Dans ce supplément, Josée Dayan donne sa vision de la chanson en mixant des prises de vues d’Arielle Dombasle à l’Olympia avec des images d’éphèbes admirateurs.

Clip « Rhum and Coca-Cola »
C’est le clip de cette chanson mise en avant sur l’album qui accompagne la tournée d’Arielle Dombasle.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   Morceaux supplémentaires