dans le même genre
  JURASSIC WORLD EVOLUTION (S...
  JUMANJI : NEXT LEVEL
  MIA ET LE LION BLANC
  L'EMPEREUR DE PARIS
  ALPHA
  LES AVENTURES DE JACK BURTO...
  TOMB RAIDER
  JUMANJI : BIENVENUE DANS LA...
  GÉOSTORM
  LES TROIS MOUSQUETAIRES

du même éditeur
  MX VS ATV: EXTREME LIMITE.
  STUNTMAN IGNITION
  RATATOUILLE
  LA FERME EN FOLIE
  CARS
  LES CHEVALIERS DE BAPHOMET ...
  SAINTS ROW
  DESTROY ALL HUMANS
  JUICED
  THE PUNISHER


Dernières Actus
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...
  NEED FOR SPEED: HOT PURSUIT...

Psychonauts

Titre Original Psychonauts
Genre Aventures
Pays Etats-Unis (2006)
Date de sortie vendredi 3 février 2006
Durée 720 Min
Plateforme PS2
Site Internet Site de l'éditeur
Site officiel du jeu
Informations
Complémentaires
Version testée sur PS2. Existe aussi sur Xbox et PC.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Christophe Butelet
  Editeur   THQ
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  720 min
  Nb Dvd  1
   
   

Sorti depuis juin dernier en Amérique du Nord, Psychonauts débarque enfin sur le territoire européen via THQ qui s’occupe de la distribution. Premier pas pour l’équipe de Double Fine avec ce jeu de plates-formes / aventure et très belle réussite.

Psychonauts est un jeu à deux visages. Celui de la plate-forme en est le plus mauvais. Les sauts s’effectuent sans saveur, ni génie, les clichés s’accumulent et l’ennemi n’oppose que peu de résistance à l’image des boss facilement éliminés. Non pas que l’on s’ennuie car le travail réalisé est tout de même bien exécuté mais le manque d’inspiration se fait nettement ressentir. A vrai dire, l’ensemble fait figure de formalité.

Heureusement, Psychonauts est avant tout un brillant jeu d’aventure. L’histoire tout d’abord. Vous incarnez Razputin (surnommé Raz) qui rêve de devenir Psychonauts. Rejeté par ses parents à cause de ses pouvoirs surnaturels, notre jeune héros va s’immiscer dans une colonie qui forme de jeunes recrues au métier de Psychonauts. Les Psychonauts sont des membres spéciaux qui ont la faculté d’entrer dans le cerveau des gens dans le but de découvrir leur inconscient. L’aventure débute alors que le chef de camp sollicite ses jeunes recrues pour un nouvel entraînement, le premier pour Raz. Tout au long de l’aventure, le centre servira de lieu central pour vous diriger vers tous les niveaux qui composent le jeu.

La force du jeu, développé par Tim Schafer (ancien talent de Lucas Arts) et son équipe, réside essentiellement dans son inventivité sans cesse renouveler. A commencer par un level design jamais à court d’idées. Oubliez les niveaux de glace ou de lave de rigueur, ici, chaque personnage du camp est propice à un terrain de jeu totalement innovant. Graphiquement, le boulot est remarquable. Outre le design hilarant des personnages, les décors collent totalement à l’esprit de ces derniers et les développeurs de Double Fine n’hésitent pas à aller au bout de leurs visions métaphoriques. Ainsi, à l’intérieur du crâne du chef de camp, on s’aperçoit que ce dernier est entièrement marqué par son passé guerrier. Le niveau est un véritable champ de bataille mis à feu et à sang. Plus fort encore, le fait de pénétrer dans l’esprit de tous ces personnages renforce les liens avec eux. On retiendra, entre autres, le laitier et son niveau incroyable.

En ce qui concerne le gameplay et le jeu pur, Psychonauts s’en sort aussi très bien. La jouabilité est quasi-irréprochable et très instinctive. Cerise sur le gâteau, le jeu regorge d’objets en tous genres à dégoter, d’items à collectionner, laissant un goût de « reviens-y » à un jeu déjà très prenant. Enfin, il faut saluer une bande son bien choisie et un doublage français hilarant comme on en entend rarement. Au final, Psychonauts est une très bonne surprise qui mérite toute votre attention si vous recherchez un successeur à Beyond Good And Evil. Et si l’aspect plate-forme laisse de marbre, il remplit suffisamment son contrat pour ne pas irriter le joueur, qui peut alors pleinement profiter d’une aventure originale et exaltante.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Psychonauts n'est pas franchement beau. Techniquement, c'est presque un mauvais élève. Les scènes cinématiques n'en mettent pas plein la vue et on est loin d'un quelconque photoréalisme. Mais alors pourquoi la note maximale ? Tout simplement parce que l'univers créé par les designers est d'une rare ingéniosité et d'une cohérence folle. Les personnages sont totalement décalés et ont des têtes hilarantes. Les décors font preuve d'une imagination débordante, bref, c'est un festival de couleurs à l'esthétisme incroyablement riche. Un travail plus que remarquable.

Le Son
 
Les musiques n'ont rien d'exceptionnel mais sont très diversifiés et collent parfaitement à l'ambiance du jeu. C'est du côté des dialogues que l'on s'arrêtera essentiellement. Ces derniers sont très drôles et baignent dans un humour bon enfant et quelque fois incisif. Cerise sur le gâteau, le doublage est aux petits oignons.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Rien

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage