dans le même genre
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)

du même éditeur
  MX VS ATV: EXTREME LIMITE.
  STUNTMAN IGNITION
  RATATOUILLE
  CARS
  LES CHEVALIERS DE BAPHOMET ...
  SAINTS ROW
  PSYCHONAUTS
  DESTROY ALL HUMANS
  JUICED
  THE PUNISHER


Dernières Actus
  DISPARITION DE SEAN CONNERY
  ARMIN VAN BUUREN RÉÉDITE SO...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ FASHION...
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...

La ferme en folie

Genre Jeux Vidéo
Pays U.S.A (2007)
Date de sortie vendredi 16 février 2007
Durée 999 Min
Plateforme Wii
Informations
Complémentaires
Egalement disponible sur PC, PS2, NGC et GameBoy Advance.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Cyril Lequy
  Editeur   THQ
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
D’emblée, il faut être honnête, ce jeu s’adresse aux plus jeunes. Certes l’utilisation de la wiimote et du nunchuk est bien pensée mais l’univers proposé et les principes de jeu sont beaucoup trop simples pour attirer l’attention d’un adulte égaré. Cependant si le joueur est un adulte-enfant, alors il se pourrait qu’il trouve un petit intérêt. Pour rompre avec une adaptation basique où on pompe sur le scénario du film et on transpose le tout dans un jeu vidéo, les concepteurs ont eu la bonne idée de ne reprendre que l’univers de la ferme en folie avec ses protagonistes. Pour le scénario, c’est une toute autre histoire : le joueur incarne une vache femelle ou mâle, qui vient juste d’arriver dans cet antre paradisiaque des animaux de la ferme. Cette nouvelle recrue va donc faire connaissance avec tous les personnages présents dans le film d’animation au travers de mini jeux simples mais parfois très amusants. Ainsi, il rencontrera Otis la vache, Peps la souris, Porc le cochon, Beq le coq ainsi que les autres animaux existants dans l’animé. Le joueur va donc apprendre à s’amuser selon les habitudes de la ferme et découvrir de multiples missions plus ou moins réussies. Au départ, il faudra tout simplement se balader et parler avec les animaux ayant un point d’exclamation au-dessus de la tête pour obtenir des petites missions proposant soit des objectifs très basiques, comme récupérer des fraises, ou des missions qui proposent un réel intérêt ludique, comme faire une sorte de 1 – 2 – 3 soleil derrière le facteur en faisant des figures délirantes. Car il faut bien le préciser, les vaches de cette ferme n’ont pas l’habitude de rester les quatre sabots plantés à terre mais plutôt sur deux pattes comme un bon vieil être humain qui se respecte. Et pour couronner le tout, le joueur a affaire aux animaux les plus rock en roll du monde. Une fois que le joueur a mis ses lunettes noires, il a la possibilité de participer à une joute de tir au pisto’lait ou il faut tirer sur les cibles à l’aide des mamelles de la vache, totalement déjanté mais très amusant.

La ferme, c'est mon domaine

Ce n’est qu’au bout d’un certain temps de jeu, que le joueur pourra accéder à toute la zone de la ferme comprenant le potager, le marais, la colline de Ben, etc. Tous ces endroits sont des prétextes aux différentes missions mais le joueur peut très bien se balader tranquillement dans toutes les zones ouvertes et ce, à l’aide de son vélo. Il est possible de réaliser des figures, des dérapages et même l’endurance du mastodonte a été prise en compte. Ainsi le jeune joueur aura beaucoup de choses à faire pour occuper votre bovin préféré, mais ces pérégrinations ont un intérêt commun : construire la plus belle et la plus classe des grangeothèques, sorte de boîte de nuit où se mêlent musique à gogo, cocktails sauvages, billard et autres joyeusetés. Le joueur va donc récolter de l’argent, des beef’tons, pour pouvoir ensuite acheter de la décoration pour la grange, des meubles, des jeux comme un billard ou un flipper, un monte charge et plein d’autres choses permettant au joueur de devenir l’animal le plus apprécié de la basse-cour.

Mon nom est Gluk, et je suis une vache très…simple

Mais passé cet aspect très ludique, un adulte risque de s’ennuyer “ferme” car tout est vraiment simplifié, que ce soient les missions, les objets à récolter, aucun challenge difficile est proposé, et ce n’est pas la réalisation graphique qui va arranger les affaires de la ferme en folie. Bien sûr, le graphisme colle avec l’animé, mais les textures sont absentes, tout est trop lisse et l’environnement est beaucoup trop basiques. Cela reste mignon pour les pupilles avec une gestion du jour et de la nuit, mais rien d’exaltant n’est proposé au joueur. Du côté de la maniabilité, peu de défauts sont à déplorer, on déplace facilement le bovin, les balades en vélo sont assez amusantes et les missions ont été pensées pour coller parfaitement aux capteurs de mouvement. Cependant, comme la caméra est orientée grâce à la wiimote, le joueur peine quelques fois pour regarder dans la direction souhaitée car le pointeur de la wiimote est sorti du champ. Cela amène des situations frustrantes mais heureusement assez rares. Par contre du côté de l’aspect sonore, le titre s’en sort plutôt bien car les musiques sont entraînantes et les bruitages convaincants. On se demande juste pourquoi dans certains endroits ou même la nuit, les musiques sont totalement absentes, amenant une impression de vide total assez désagréable.

Mmmeeeeuuuuuuuuhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tout comme le film d’animation, le jeu La ferme en folie s’adresse tout particulièrement aux plus jeunes joueurs. Les phases de recherches assez lourdes et la simplicité du titre éloignent un public avide de jeu en mouvement. Trop peu de missions sont amusantes et il faut beaucoup de patience pour accéder à tous les minis jeux car tout n’est que simplicité et propreté (on est dans une ferme quand même !!). Cela dit, créer une grange en discothèque branchée est un but louable et très amusant où les animaux s’éclatent comme des fous et les danseurs s’en donnent à cœur joie. De plus, on pourra regretter les multiples chargements qui viennent gêner la linéarité du jeu ainsi que l’absence totale d’un mode multijoueur qui aurait pu être très adapté. Donc, les joueurs avertis éviteront ce titre tandis que les jeunes joueurs assoiffés de titres sur Wii trouveront là un bon moyen de se divertir. 


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Afin de coller au mieux avec le film d’animation, l’aspect graphique se veut très (trop) propre avec un souci du détail très basique. Rien ne choque à l’écran et la simplicité de l’environnement de la ferme ne présente pas beaucoup de folie. Pour les minis jeux, la caméra est souvent bien située et l’ensemble reste très fluide.

Le Son
 
Les musiques légèrement country sont joyeuses et mettent un peu d’animation dans cet environnement bovin. Les bruitages sont quant à eux corrects et retranscrivent bien ce petit monde animal et dansant. Seul petit point noir, pour les dialogues entre les personnages, il n’y a que la première et la dernière réplique qui est prononcée par les acteurs alors que le reste des dialogues ne peut être que lu.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
De nombreuses missions ainsi que des images sont à débloquer et il faudra un certain temps avant de remplir la grange de folie en tout genre (Billard, tableaux pour décorer, flipper, piano, une piste de dance disco, etc.).

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage