dans le même genre
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)

du même éditeur
  MX VS ATV: EXTREME LIMITE.
  STUNTMAN IGNITION
  RATATOUILLE
  LA FERME EN FOLIE
  CARS
  LES CHEVALIERS DE BAPHOMET ...
  SAINTS ROW
  PSYCHONAUTS
  DESTROY ALL HUMANS
  THE PUNISHER


Dernières Actus
  DISPARITION DE SEAN CONNERY
  ARMIN VAN BUUREN RÉÉDITE SO...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ FASHION...
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...

Juiced

Titre Original Juiced
Genre Jeux Vidéo
Pays Etats-Unis (2005)
Date de sortie mercredi 22 juin 2005
Durée 999 Min
Plateforme PS2
Site Internet Site de l'éditeur
Site officiel du jeu
Informations
Complémentaires
Disponible sur PS2 (version testée) et Xbox.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Christophe Butelet
  Editeur   THQ
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   

La mode actuelle est à la course automobile en ville. Sensations fortes garanties grâce à une conduite simple où le frein est bien souvent dispensable. Burnout 3 ou Need For Speed Underground 2 s'inscrivent dans cette mouvance avec plus ou moins de succès. Juiced joue clairement dans la même catégorie avec une bonne dose de tuning, déjà présent dans NFSU 2. En voiture Simone…


Passons sur les modes classiques (arcade, course à plusieurs…) qui émaillent le jeu pour directement s’intéresser au mode Carrière. A défaut d’être franchement original, il s’avère être le plus immersif. Comme énoncé dans l’introduction, celui-ci rappelle l’univers de Fast and Furious. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le film de Rob Cohen (on ne leur en voudra pas), l’histoire est celle d’un agent du F.B.I. qui s’infiltre dans une bande de street racers suspectée d’attaques de camions. Il doit alors gagner la confiance de ces fous du volant. Dans Juiced, l’aspect infiltration n’apparaît pas mais pour le reste, c’est quasiment identique. Vous êtes dans la peau d’un jeune pilote qui doit faire ses preuves afin de créer votre propre équipe. Après avoir entré votre nom, on vous demandera de choisir l’écusson de votre futur gang et l’indispensable portable pour organiser vos courses. Reste alors l’essentiel, la caisse. On commence doucement avec de petites cylindrées pour arriver à des monstres de puissance. Mais avant d’en arriver là, vous devrez avaler des kilomètres d’asphalte et surtout gagner le respect des bandes rivales. Il en existe huit différentes. Pour chaque personne à la tête de l’une d’elle, votre jauge de respect se remplit plus ou moins en fonction de vos actions. D’aucuns seront admiratifs de votre façon de conduire ou de votre collection de voitures. D’autres s’extasieront de votre propension à mettre beaucoup d’argent en jeu. En effet, outre le respect, l’autre point fondamental est d’accumuler le plus de sous possible, indispensable pour acheter de nouveaux bolides et améliorer leurs performances.


En plus des gains accordés pour les trois premières places, vous avez la possibilité de parier avec un de vos concurrents pour agrandir votre pactole. Cet argent peut alors servir à organiser vos propres compétitions. Vous avez même la possibilité de laisser vos coéquipiers concourir à votre place (tout en leur donnant des ordres durant la course) et de parier sur votre poulain si le cœur vous en dit. Mais cet argent servira essentiellement à customiser votre véhicule. Le tuning a effectivement une place de choix dans Juiced. Les possibilités sont assez nombreuses et vous pouvez tout modifier ou presque sur votre engin : jantes dorées, spoiler arrière, pare-chocs, pot d’échappement…  Certains trouveront cela très « beauf » et ils auront sans doute raison mais les modifications ont le mérite d’être complètes. C’est même très certainement le point fort du jeu. Ainsi, au fil du temps, les contacts viendront s’ajouter dans votre mobile et de bons petits gars frapperont à la porte pour faire partie de votre équipe.

 
Sur la route, Juiced oscille entre conduite arcade et simulation. On sent que le jeu était au préalable voué à une conduite de pure simulation dans l’appréhension de ses virages : il vous faudra ralentir bien avant ces derniers, les prendre lentement à l’intérieur pour en sortir à toutes blindes. Pour le reste, c’est typiquement arcade, on fonce à toute allure sans vraiment ménager la voiture à grand renfort de coups de turbos. Un effet de blur comme on a pu en voir dans Burnout 3 vient renforcer l’impression de vitesse. Sympathique mais légèrement abusé dans l’allongement des véhicules qui finissent par ressembler à des limousines. Grâce à une réalisation d’ensemble qui tient la route, un challenge varié - on alterne course en ville, voiture la plus rapide en vitesse de pointe, course de frimes avec des figures à exécuter - Juiced aurait pu devenir un très bon jeu. Mais le relatif ennui procuré sur le bitume (la faute à des tracés trop simplistes et à une absence de trafic urbain) allié à une conduite qui joue sur deux tableaux font que Juiced peinera à vous convaincre complètement.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
L’ensemble est plus que correct. Si on est très loin d’un GT 4 (ce dernier repousse très loin les limites de la console), la modélisation des voitures est largement reconnaissable et les textures sont belles. Les couleurs sont elles très réussies, les choix de peinture en mode tuning éclaboussent et les effets métalliques ou ternes sont superbes. Les décors auraient demandé à être plus fouillés mais sur la route, on n’a pas vraiment le temps de s’y arrêter.

Le Son
 
Le bruit des moteurs est plutôt bien rendu. Encore une fois, il ne tient évidemment pas la comparaison avec la simulation automobile de Sony mais ça ronronne convenablement. Les voix sont elles de piètre qualité et les musiques plairont aux amateurs de R&B, Hip-hop...

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Un mode on-line est de la partie pour se confronter jusqu’à six joueurs en même temps. Il offre également la possibilité de mettre sa voiture en jeu.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage