du même réalisateur
  TORONTO ROCKS
  PAUL SIMON : LIVE FROM PHIL...

dans le même genre
  ELTON JOHN : THE MILLION DO...
  PETER GABRIEL : BACK TO FRO...
  TOTO - 35TH ANNIVERSARY TOU...
  METALLICA THROUGH THE NEVER
  ENNIO MORRICONE : CONCERT P...
  SUPERTRAMP LIVE IN PARIS ‘7...
  PETER GABRIEL : SECRET WORL...
  GLEE - THE CONCERT MOVIE (B...
  LORD OF THE DANCE 3D
  PETER GABRIEL : NEW BLOOD –...

du même éditeur
  SAM AND DAVE : THE ORIGINAL...
  FALL OUT BOYS : LIVE IN PHO...
  ROCK 'N' ROLL IS BORN
  KATERINE : BORDERLIVE
  CURTIS MAYFIELD AND THE IMP...
  BB KING LIVE : THE KING OF...
  MEAT LOAF : 3 BATS LIVE
  ZUCCHERO : ALL THE BEST
  THE JIMI HENDRIX EXPERIENCE...
  AMY WINEHOUSE : I TOLD YOU ...


Dernières Actus
  OBVIOUS CHILD : DÉCOUVREZ L...
  COFFRET STEVEN SPIELBERG : ...
  HUNGER GAMES LA RÉVOLTE : P...
  HUNGER GAMES LA RÉVOLTE - P...
  MYTF1VOD : DE NOUVELLE SÉRI...
  SI JE RESTE : UN CONCOURS T...
  HANNIBAL SAISON 2 EN COFFRE...
  EDGE OF TOMORROW : DÉTAILS ...
 
Alice Cooper : The nightmare returns
Genre Concert
Pays USA (1987)
Date de sortie samedi 21 octobre 2006
Durée 75 Min
Réalisateur Marty Callner
Avec Alice Cooper, Kane Roberts, Kip Winger 2, Devlin 7 , Ken Mary, Paul Horrors
Producteurs Shep Gordon
Compositeur Alice Cooper
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Johan Belleville
  Editeur   Universal music
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  75 min
  Nb Dvd  1
   
   

Une carrière exemplaire
La carrière d’Alice Cooper a surtout été marquée par quelques albums à succès dans les années 70. Les premiers grands disques restent ses enregistrements avec son groupe original. " School’s Out " (1972) et " Billion Dollar Babies " (1973) sont deux albums extraordinaires qui contiennent de nombreux tubes comme « Eighteen », « No More Mr Nice Guy » ou « Elected ». Après s’être séparé de ses musiciens, il part en solo et enregistre « Welcome To My Nightmare » en 1975. Ensuite tout se gâte, les excès et les années 80 verront Alice se tourner vers une musique plus FM. Voici donc un témoignage live de cette période enregistré à Détroit en 1987.


Impressions
Difficile de retourner en arrière et de se replonger dans ce show enregistré à la fin des années 80. Bien que les ventes de ses albums studio ne soient pas élevées, il attire toujours autant de monde dans les salles ou il se produit. C'était encore le cas ce soir là à Détroit ou le groupe propose une setlist classique où les nouveaux titres côtoient les standards des seventies. Là où le bas blesse, c'est que les musiciens qui entourent le sieur Alice lors de cette tournée sont bien trop orientés « métal 80's ». On n'évitera pas les clichés : le look, les poses et les guitares qui effectuent des sauts périlleux ! Musicalement, les anciens titres sont saccagés. « Be My Lover », « Billion Dollar Babies », « Elected » ou encore « Under My Wheels » sonnent creux par rapport aux versions originales ou celles présentent dans les deux derniers DVD « Live At Montreux » et « Brutally Live ». Les musiciens n'ont aucun feeling et les solos laissent transparaître une rythmique bien trop lourde. Malgré cela, Alice en met plein la vue aux spectateurs avec son boa, sa guillotine et ses divers autres artifices. C'est bien là le principal, non?


Tracklisting
Welcome to My Nightmare, Billion Dollar Babies, No More Mr. Nice Guy, Be My Lover,       
18 (Little Flower of Ulysses), World Needs Guts, Give It Up, Cold Ethyl, Only Women Bleed, Go to Hell, Ballad of Dwight Fry, Teenage Frankenstein, Sick Things, I Love the Dead, School's Out, Elected, Under My Wheels.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Malgré la remastérisation annoncée, le transfert de ce concert DVD n'est pas franchement bon: le grain est omniprésent, les couleurs sont pâles et les arriéres plans sont difficilement discernables. Une réelle déception.

Le Son
 
Ecoutez de préférence le concert en sélectionnant la piste PCM. Fidèle à l'enregistrement original, elle reproduit sans problème l'ensemble des instruments. Le mixage est plutôt réussi et ca sonne vraiment très "live" car aucun overdub n'a été ajouté. Les pistes 5.1 n'apportent rien de plus, la séparation des canaux n'aidant pas à sauver le jeu médiocre des musiciens.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 10 min
  Boitier Amaray
   
   
Clips de « Teenage Frankestein » et « Freedom »

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage