dans le même genre
  LA NONNE
  PRINCE DES TÉNÈBRES
  THE FOG
  AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ...
  SANS UN BRUIT (ULTRA HD / 4...
  GHOSTLAND
  INSIDIOUS : LA DERNIÈRE CLÉ
  ANNABELLE 2 : LA CRÉATION D...
  CA
  PREACHER SAISON 2

du même éditeur
  ALICE, SWEET ALICE
  EMBRYO
  LA FERME DE LA TERREUR


Dernières Actus
  THE WIFE
  THE CLOVERFIELD PARADOX EN ...
  REJOIGNEZ L'AVENTURE CARLOT...
  [CINÉ-CONCERT] STAR WARS : ...
  THE MAKING OF HARRY POTTER ...
  SORTIE DVD BILLIONS SAISON ...
  FUTUROSCOPE 2018 : SENSATIO...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...

Christmas evil

Titre Original You better watch out
Genre Horreur
Pays Etats-Unis (1980)
Date de sortie lundi 8 novembre 2010
Durée 95 Min
Réalisateur Lewis Jackson
Avec Brandon Maggart, Jeffrey DeMunn
Producteurs Pete Kameron
Scénaristes Lewis Jackson
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Julien Sabatier
  Editeur   Bach Films
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  95 min
  Nb Dvd  1
   
   

L’histoire :

La veille de Noël, un homme bascule dans la folie et se grime en Santa Claus, pour le meilleur et pour le pire.

Critique subjective :

Ecrit et réalisé par Lewis Jackson, Christmas evil (You better watch out) restera le seul métrage de son auteur. Œuvre assez confidentielle demeurée longtemps inaccessible, le film fera néanmoins l’objet d’un petit culte (John Waters, qui le considère comme « le meilleur film de Noël », compte parmi ses plus fervents admirateurs) et finira même par bénéficier d’une sortie DVD, aux Etats-Unis (sous le label Troma) puis en France (chez Bach Films).

Christmas evil fonctionne sur l’inversion des valeurs, détournant la figure bienfaitrice du Père Noël via son personnage principal : un schizophrène homicide arborant la panoplie du gros barbu. A noter que You better watch out précède ainsi Douce nuit, sanglante nuit (Charles E. Sellier Jr. - 1984), titre fonctionnant sur un schéma similaire et qui connut, contrairement au film de Lewis Jackson (sorti plus discrètement), de sérieux démêlés avec la censure. Christmas evil préfigure aussi le français 36 15 Code Père Noël (René Manzor – 1990), autre métrage à glisser un psychopathe dans la défroque de l’homme en rouge.

Sans doute parce qu’il se rattache à une période précise de l’année (à l’instar de Black Christmas, Halloween et Vendredi 13) et qu’il débute comme La nuit des masques, Christmas evil a souvent été hâtivement catalogué comme un slasher. Ici, pourtant point de tueur bien installé dans sa fonction (le Père Noël dément est tout sauf un boogeyman classique) et peu de meurtres (meurtres qui surviennent d’ailleurs très tardivement). Le film s’emploie davantage à nous dépeindre une trajectoire aboutissant à un pétage de plombs en règle. Plutôt avare en passages dialogués, déployant une ambiance étrange, You better watch out nous fait partager une plongée progressive dans la démence. On suit Harry qui, déguisé en Père Noël, distribue des cadeaux ou des coups de hache. Un voyage au bout de la folie qui se conclura sur une note onirique inattendue, finissant de faire du métrage une œuvre résolument à part.

Verdict :

Bande au cachet grindhouse, Christmas evil s’impose comme une œuvre étrange qui échappe aux qualifications faciles.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Une qualité d’image médiocre. D’un autre temps, le master aurait bien mérité une restauration poussée. Rendu visuel sale, définition limitée, colorimétrie loin d’être optimale et compression très approximative. Dommage.



Le Son
 

Là aussi, rien de mirobolant, bien au contraire. En VO et en VF, on hérite du mono d’origine au rendu frontal et étouffé. Un lifting sonore eut été le bienvenu.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 28 min
  Boitier Amaray
   
   

Du genre à la légende (28 minutes) : Documentaire superficiel mais sympathique consacré au cinéma fantastico-horrifique. Un supplément malheureusement sans rapport direct avec le film.



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage