dans le même genre
  NEED FOR SPEED HOT PURSUIT ...
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3

du même éditeur
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  BORDERLANDS 3
  L.A NOIRE
  WOLFENSTEIN 2 : THE NEW COL...
  PREY
  MAFIA 3
  SID MEIER'S CIVILIZATION BE...
  BORDERLANDS: THE HANDSOME C...
  EVOLVE
  SID MEIER'S CIVILIZATION BE...


Dernières Actus
  DVDCRITIQUES LIVE #35 : KIT...
  DVDCRITIQUES LIVE # 34 : L'...
  MORT DU COMÉDIEN ET SCÉNARI...
  TEST DIVACORE ANTIPODS2 : E...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : KITAR...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : L'ANT...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX EN ...
  CRITIQUE FILM SONG BIRD D'A...

XCom 2

Genre Jeux Vidéo
Pays USA (2016)
Date de sortie vendredi 30 septembre 2016
Durée 999 Min
Plateforme Xbox One
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Frédéric Beaufrere
  Editeur   2K Games
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Après un premier opus réussi, XCom 2, développé par Firaxis et distribué par 2K Games, arrive sur nos consoles. Un événement sur lequel on salivait depuis la sortie PC en début d'année. Testé sur Xbox One, ce deuxième volet reste en de nombreux points fidèle à l'esprit du premier tout en poussant les curseurs de qualité un peu plus haut.

5 ans après XCom : Enemy Unknown et après votre victoire sur les envahisseurs, vous revoilà de sortie. Dans l'univers du jeu, 20 années se sont écoulées et vous découvrez un cauchemar. Les humains se sont finalement soumis et le décor est rapidement posé : XCom 2 vous propose une fois de plus de vous lancer dans un combat stratégique et une guérilla urbaine dans un monde futuriste tombé au main des aliens et de la corporation Advent. Mais un petit groupe de résistants arrive à vous extraire de la stase dans laquelle vous êtes resté plongé pendant tout ce temps...

Le titre reprend les grandes lignes de son prédécesseur avec une base principale à améliorer, des salles à construire, de l'équipement à développer, des recherchez à mener, des unités de combat à faire évoluer et des soldats à promouvoir. La mécanique de jeu est inchangée : on déploie une équipe sur le terrain des opérations, on se déploie au tour par tour en gérant habilement munitions, options d'attaque ou de défense, déplacements sur la carte et soins. On abat des extra-terrestres, on sauve des civils, on récolte ce qu'on peut, on mène le combat à son terme puis les survivants retournent à la base avec un butin, de l'expérience et des bonus que les scientifiques et ingénieurs mettent à profit pour fabriquer de nouveaux éléments et effectuer des recherches.

L'occasion d'améliorer votre team, de former une nouvelle recrue, d'agrandir la base, de gérer les équipes, d'explorer et de suivre le scénario proposé tout en profitant des nombreuses scènes intermédiaires qui achèvent de vous immerger dans cet univers glauque à souhaits.

L'arbre des recherches est à votre main. C'est au joueur de déterminer l'ordre le plus opportun pour mener ces expériences couteuses en jours. Il est de bon ton d'en évaluer la priorité en fonction des missions principales et secondaires et de leur difficulté propre. Car là aussi, le joueur a la main sur le calendrier des événements. A vous de choisir l'ordre dans lequel vous souhaitez effectuer les missions. Mais attention, de mauvais choix peuvent aboutir à une difficulté accrue. Les recherches permettent de débloquer de nouvelles technologies, qui permettent elles-même de fabriquer de nouveaux équipements pour vos équipes au sol. Ceci permet d'avoir un arsenal ou des aptitudes améliorées et fat la différence entre l'échec et la réussite d'une mission.

Le brouillard de guerre est toujours de mise et ce n'est qu'en s'approchant d'un objectif que les positions ennemies sont dévoilées. On cherche alors à optimiser les phases de déploiement furtif et de tir, tout en gérant l'équipement dont on s'est doté en fonction de la nature de la mission et du nombre de "tours" autorisés pour la mener à bien. Une sauvegarde automatique étant effectuée à intervalles réguliers, il est possible de reprendre quelques instants en arrière lorsque l'on estime avoir fait une erreur de stratégie.

Lors des échanges de tir, le succès ou la réussite d'un coup sont fonction de tout un tas de paramètres dont la position de vos équipiers, leur armement, leur expérience, l'usure des armes adverses, la position de l'ennemi, etc. Certaines de vos unités peuvent aussi être prises de panique dans le feu de l'action et deviennent alors inefficace pendant 1 ou plusieurs tours. Tout ceci amène une incertitude qui engendre les meilleurs rebondissements lors des échauffourées, le succès revenant généralement à celui qui déploie la stratégie la plus acérée. Attention, ce deuxième épisode dispose d'une IA bien plus agressive et qui cherche sans hésiter à vous contourner pour fragiliser vos défenses. Alors gare à vos positions de couverture, car la mort vient toujours punir avec brutalité les mauvais stratèges.

Heureusement la progression est habilement dosée et le joueur débutant comme le vétéran d'XCom y trouveront leur compte. Mais qu'on se le dise, le titre est avant tout un jeu de réflexion, de gestion d'effectifs et d'équipements et de concentration sur le terrain plutôt qu'un jeu de réflexe et d'habileté. Côté gameplay, le titre est réussi avec un contrôle simple et précis des actions au gamepad. L'ensemble est intelligent et bien agencé et l'on prend un réel plaisir à enchaîner les missions. Que désirer de plus ?

Conclusion
Sans révolutionner graphiquement la licence (qui gagne tout de même en définition) et malgré quelques faiblesses techniques, XCom2 vous met une nouvelle fois au défi de bouter les Aliens hors de la planète, à la force de votre esprit tactique. Grâce à son gameplay et sa dimension addictive, cet OVNI de la sphère vidéo ludique sur console de salon qui mêle stratégie, action au tour par tour et gestion, mérite toute votre attention grâce à une interface habile et une mise en scène intéressante.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 1080p
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
Avec son interface peaufinée et ses menus intuitifs, XCom 2 permet d'être tout de suite dans le jus. On est en terrain connu. Lors des quêtes, on constate que les cartes sont suffisamment grandes pour autoriser différentes tactiques. Mais le moteur Unreal accuse quelques faiblesses et bien que l'on soit sur console Next Gen, force est de constater que les textures ne sont pas des plus détaillées, tout comme les animations plutôt simples ou encore les cutscenes qui souffrent d'arythmie chronique. Une faiblesse technique qui n'enlève rien au plaisir de jeu fort heureusement. On retrouve avec bonheur la vue en coupe du QG avec ses quartiers, son centre de recherche, l'armurerie, la centrale, le laboratoire, le centre d'entrainement, etc.

XCom 2 offre un bestiaire plutôt étoffé qui fait froid dans le dos et renouvelle le plaisir d'une mission à l'autre. On découvre de nouvelles aberrations génétiques toutes avec leurs capacités d'attaque particulières.  Le level design spacieux et sympa propose des cartes aux décors destructibles. Mais hélas la variété des lieux est limitée et il n'est pas rare de retrouver à plusieurs reprises le même décor au cours de missions différentes, il faut bien rentabiliser l'investissement des level designers et on ne jettera donc pas la pierre à XCom 2 pour ça. Lors de certaines échauffourées, l'affichage passe brièvement en vue Third Person Shooting, histoire de vous faire vivre l'action au plus près du terrain. Ceci s'ajoute à des cutscenes régulières et bienvenues qui ponctuent les phases de retour au bercail. L'environnement graphique est donc agréable bien qu'imparfait.

Le Son
 
Proposé en Dolby 5.1, l'environnement sonore est parfaitement spatialisé. Les cris, les bruitages et les effets pyrotechniques très bien restitués et très nombreux participent à l'immersion du joueur dans ce paysage audio bien équilibré et futuriste. L'espace audio est hélas affublé d'une musique synthétique moyenne gamme, style téléfilm de science fiction du dimanche soir sur une chaine oubliée du bouquet satellite. XCom 2 aurait mérité quelquechose de plus orchestré et magistral proposant plus de tempérament et d'orgueil. Dommage.

Côté doublage audio, si l'on reconnait quelques voix professionnelles de très bons acteurs de doublage français (on pense notamment à l'acteur Philippe Catoire), d'autres personnages sont doublés de façon plus hétérogène par d'autres comédiens. Et dans l'intégralité des cas, la désynchronisation des lèvres avec le doublage audio est de mise à l'écran. Encore dommage. Enfin, il faut noter que le doublage audio des victimes civiles lors des missions sur le terrain demeure en Anglais. Dernière fois dommage.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   
Avec une rejouabilité infinie (le jeu ne déroule jamais les missions de la même façon lorsque l'on redémarre une partie), XCom 2 est une valeur sûre. Un multijoueur à un contre un constitue le seul bonus du titre, mais permet, à la façon d'un jeu d'échec moderne, de confronter son esprit tactique a celui d'un ami qui peut endosser le rôle des aliens d'Advent tandis que vous jouez la faction rebelle. Et croyez moi, pour l'instant aucun adversaire électronique n'est aussi vicieux qu'un humain dans ses tactiques.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage