dans le même genre
  AURORE
  MARIE FRANCINE
  SOUS LE MÊME TOIT
  BOULE ET BILL 2
  PAPA OU MAMAN 2
  JOUR J
  GOING TO BRAZIL
  BABY PHONE
  ROCK'N ROLL
  DIX POUR CENT SAISON 2

du même éditeur
  LE ROI ARTHUR : LA LÉGENDE ...
  THE VAMPIRE DIARIES SAISON ...
  SUPERGIRL SAISON 1
  LIVE BY NIGHT
  KONG : SKULL ISLAND
  22.11.63
  BEAUTÉ CACHÉE
  HARRY POTTER ET L’ORDRE DU ...
  HARRY POTTER ET LES RELIQUE...
  LES ANIMAUX FANTASTIQUES


Dernières Actus
  GAME OF THRONES - SAISON 7 ...
  QUEL COFFRET DVD / BLU-RAY ...
  WESTWORLD SAISON 1 EN DVD, ...
  STING // LIVE AT THE OLYMPI...
  MARANTZ SR8012 : 11.2 CANAU...
  LA SAGA HARRY POTTER DÉBARQ...
  SAMSUNG SOUND+ HW-MS750, SW...
  YAMAHA NP-S303 : PASSERELLE...

Braquage à l'ancienne

Genre Comédie
Pays USA (2017)
Date de sortie mercredi 6 septembre 2017
Durée 92 Min
Réalisateur Zach Braff
Avec Morgan Freeman, Michael Caine, Alan Arkin, Matt Dillon
Producteurs Donald De Line
Scénaristes Théodore Melfi
Compositeur Rob Simonsen
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Oui
  Anglais
Oui
Non
Oui

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Warner
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  92 min
  Nb Dvd  1
   
   
Pour Willie, Joe et Al, trois amis octogénaires – ou presque –, la retraite, c'est du passé. Quand ils apprennent que leurs pensions sont parties en fumée, ils décident de passer à l'action. Bousculant tous leurs principes, ils tentent l'impensable : braquer la banque qui les a ruinés !

Difficile de ne pas céder aux charmes de cette comédie, qui joue ouvertement le ton de la satire sociale sous couvert d’une comédie réalisée dans la plus grande tradition des plus grands titres américains. Décalage entre les héros et ce que l’on peut attendre d’un film de gangsters. Car ici, point d’acteurs bodybuildés mais des seniors dont la moyenne d’âge est de 80 ans qui décident donc d’aller braquer une banque. Mais difficile d’imaginer faire cela en un temps record lorsque l’on utilise un caddie électrique pour se déplacer dans un supermarché ou que l’on n’arrive pas à semer un agent de sécurité qui court plus vite que soit.

Evidemment, on pourrait on pourrait croire que l film va sombrer dans la farce un peu grasse avec ces papys d’un genre nouveau. Mais au contraire, sans faire dans l’exceptionnel, le scénario va en fait profiter de l’idée pour mettr en lumière la difficulté des séniors dans une Amérique qui veut faire croire à sa justice socialo-économique mais qui n’hésite pas à sacrifier ses vieux tant que le profit est encore à porter de main. Dans son scénario Théodore Melfi (Les Figures de l’ombre) nous expose tous les paradoxes qui font cette Amérique qui regarde notre Europe de ses yeux inquisiteurs sans ses rendre réellement compte que son système sociale et économique peut mettre les gens dans la rue, y compris ceux qui ont participé à sa grandeur. Et du coup ces anciens, incapable de se payer une chambre dans une pension en viennent à travailler jusqu’à ne plus pouvoir ou alors lorsqu’ils sont acculés au mur à échafauder des plans insensés

Alors, bien sûr, le scénario de Melfin, sauve l’honneur en insufflant dans son intrigue tous les bons sentiments d’usage, pour que les trois papys ne passent pas pour de simples criminels, mais plutôt comme des robins des bois des temps modernes. Et le réalisateur Zach Braff (Garden State) signe là une mise en scène plutôt conventionnelle, mais parvient à utiliser le quotidien difficile des séniors pour les dériver à des fins comiques sans pour autant se détacher de la tendresse qu’il éprouve, à n’en point douter, pour ses personnages comme pour ses acteurs. Et cela donne des moments d’anthologie, comme cette course poursuite improbable dans le supermarché, où les anciens s’entraînent.

Et pour donner corps à ses personnages, le réalisateur a su s’attirer les bonnes grâces de trois grosses pointures de la scène Hollywoodienne : Michael Caine (Batman Begins) en grand père aimant et perdu par la vénalité de son banquier sans scrupules et sans aucun état d’âme, Morgan Freeman (Seven) en vieil homme et grand père touché par la maladie qui voudrait bien voir plus souvent sa fille et sa petite fille et Alan Arkin (Little Miss Sunshine) en vieil homme grincheux qui ne souhaite qu’une chose : garder ses amis. Inutile de dire que les acteurs sont incroyablement justes et qu’ils portent le film sur leurs vieilles épaules avec une certaine maestria. 

En conclusion, « Braquage à l’ancienne » est un film qui nous permet de comprendre un peu plus les difficultés des personnes âgées aux Etats-Unis tout en nous divertissant avec beaucoup d’intelligence et de brio. Le trio d’acteur est redoutablement efficace et la mise en scène comme le scénario force le respect par cette capacité à faire avec un sujet douloureux, un film drôle et touchant. Ce dernier ne vient pas renouveler le genre mais il participer avec brio.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.40:1
   
   
Une image soignée qui offre un certain volume à l'ensemble. L'atmosphère jouant sur des couleurs sombres avec des noirs très présents, l'édition se devait d'être impeccable, et c'est le cas. Le transfert en dvd lui permet de mettre tout le travail de l‘équipe en valeur. Le grain n’est pas trop pesant et les contrastes parviennent à donner une réelle profondeur à l’ensemble. 

Le Son
 
Une piste Dolby Digital 5.1 qui ne fait pas dans la surbrillance, mais sait se montrer efficace dans les effets sonores. Nous sommes particulièrement bien enveloppés par une distribution minutieuse du son dans l’ensemble des canaux. Rien de superflus, l’ensemble est d’une très bonne qualité pour le plaisir du spectateur. 

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 92 min
  Boitier Amaray
   
   
Les Commentaires audio de Zach Braff.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage