dans le même genre
  THE BEATY AND THE BEAST : S...
  UNDER THE DOME : SAISON 1
  HUNGER GAMES : L'EMBRASEMEN...
  ONCE UPON A TIME : SAISON 2
  MARRY POPPINS
  THE MORTAL INSTRUMENT : LA ...
  EUREKA : SAISON 5
  L'AVENTURE DE MME MUIR
  PERCY JACKSON : LA MER DES ...
  FRINGE : SAISON 5

du même éditeur
  OKINAWA
  BRUCE LEE : LA MEMOIRE DU D...
  LE MYSTÈRE ANDROMÈDE
  THE AFRICAN QUEEN
  LE MYSTÈRE ANDROMÈDE
  THE DEAD OUTSIDE
  PLAGUE TOWN
  SALVAGE
  THE MOTHER
  ELMER LE REMUE-MÉNINGES


Dernières Actus
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  JACKASS PRÉSENTE BAD GRANDP...
  THE AMAZING SPIDER-MAN 2 DÉ...
  GOOGLE PLAY MUSIC ET SONOS ...
  SAMSUNG LANCE LA PREMIÈRE T...
  CASSE TÊTE CHINOIS : DÉCOUV...
  UNDER THE DOME : DÉCOUVREZ ...
  RENCONTRE EXCEPTIONNELLE AV...
 
Highlander la série (Coffret 10 DVD)
Genre Fantastique
Pays Canada (1992)
Date de sortie mardi 7 décembre 2004
Durée 999 Min
Avec Paul Adrian, Christophe Lambert, Alexandra Vandernoot, Stan Kirsch
Producteurs Bill Panzer
Compositeur Queen,
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Non
Oui
Oui

Le Film Critique de David Guillet
  Editeur   Opening
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  9
   
   
Synopsis
Duncan MACLEOD est né en 1592 dans les hautes terres d'Ecosse depuis sa mort il y a  400 ans et la découverte de son immortalité, sa vie est un combat. Tout comme dans le film dont la série est tirée, Duncan lutte pour garder son quickening, obtenir le prix réservé à l'unique survivant des autres Highlanders.
 

Les épisodes :

La rencontre : Duncan et Tessa vivent le grand amour jusqu'à ce qu'un immortel fasse irruption alors que Richie cambriole le magasin d'antiquité de Duncan. Connor (Christophe Lambert) tente de venir en aide à Duncan et passe le flambeau à ce dernier.
 

Jeux dangereux : est pris sous la coupe de Duncan, à la recherche de son père il tombe sur Jack Ryan qui voit en Richie l'occasion de se refaire.
 

Dose mortelle : Suite à la mort d'un ami de Richie,  l'enquête que mène Duncan le pousse vers un de ses anciens amis immortels alchimiste chinois.
 

Coupable d'innocence : Un shérif véreux tente de faire passer le meurtre d'un immortel par un clochard. Duncan mène une fois de plus l'enquête.
 

Chute libre : Une immortelle joute de duperie auprès de Duncan afin d'apprendre ses techniques de combat pour mieux s'en débarrasser.
 

Sale journée pour les otages : Duncan alors qu'il tente de secourir Tessa et Richie est menacé de mort devant les caméras et la police par un preneur d'otage.
 

L'homme des montagnes : Duncan devra combattre un immortel amoureux de Tessa.
 

Médecine mortelle : Après un accident de voiture, Duncan se réveille aux urgences et s'enfuit. Le Docteur témoin de sa guérison enlève ce dernier pour comprendre la source de sa guérison.
 

Le Sea Witch : Une amie de Nikki en prise avec des trafiquants de drogue qu'elle a roulée avec son petit ami est aidée par Duncan et Richie.
 

Froide vengeance : Un immortel se faisant passer pour mort utilise sa compagne mortelle pour retrouver Duncan.
 

Meurtres en série : Un tueur en série sévit et Duncan est pourtant persuadé d'avoir tué l'immortel 80 ans auparavant.
 

Témoin oculaire : Tessa est témoin de la mort d'une jeune femme mais l'immortel responsable du meurtre tente d'éliminer Tessa.
 

Combat sans merci : Pour protéger Tessa et Richie, Duncan les envoie à Paris et après un combat encore gagné il décide de rester à Paris.
 

A la santé du diable : Duncan part à la poursuite d'un immortel recherché par la police depuis plus de 12 ans.
 

Le poison redoutable : Un voleur immortel sans scrupule après un vol crapuleux dans une bijouterie s'attaque à une galerie d'art où Tessa expose dans l'espoir de tuer Duncan facilement.
 

Meurtre à l'opéra : Un immortel géant et simple d'esprit s'éprend d'une chanteuse de l'opéra de Paris, cette dernière n'hésitera pas à utiliser cet immortel contre Duncan.
 

Une passion immortelle : Un immortel éconduit par une mortelle la contraint à demander de l'aide à Duncan.
 

Double jeu : Un couple de voleur, tend un piège à Duncan alors qu'ils tentent de voler un livre ancien ils se retrouvent pris à leur propre piège.
 

Une collection convoitée : Un couturier immortel collectionneur d'objet d'art volé tue sa compagne alors qu'elle a découvert sa collection. L'amie de la défunte demande l'aide de Richie et de Duncan.
 

L'ange exterminateur : Alors qu'il est tué par une prostituée, un immortel est persuadé qu'il est revenu sur terre pour éradiquer la prostitution.
 

Etat de siège : Un immortel tente de tuer un homme dont il est convaincu du viol de sa belle fille.
 

La traque : Un très vieil ami de Duncan vient lui rendre visite pour le prévenir que nombre d'Immortels ont été tués ces derniers temps.
 


Notez que l'éditeur ne nous a pas fourni la totalité des 9 DVD mais uniquement les DVD 1, 8 et 9.
 


Critique subjective :  Mieux que les séquelles du film
Highlander le film fut un réel triomphe porté par un Christophe Lambert et un Sean Connery époustouflant et surtout une bande son tonitruante signée par Queen. C'était en 1986 en fait un battement de paupière aux yeux d'un Immortel.  Qu'est-il arrivé ensuite ? En fait, il semblerait que les Immortels aient gardé les yeux fermés pour ne les rouvrir qu'il y a une dizaine d'années. En effet, 3 autres films ont vu le jour après le premier film mais à vrai dire il vaut mieux oublier ces sombres heures de l'histoire des Immortels et notamment le pitoyable « Highlander II le retour » où l'on nous fait croire que l'immortel est issu d'un zeste de citron. Alors en pleine gloire la série se retrouve divisée en deux avec d'un coté Duncan et de l'autre Amanda l'Immortelle qui aura les honneurs de sa propre série.
 

Adrian Paul ou Christophe Lambert
Qui est le plus Highlander des deux, difficile de trancher à dire vrai. Si la performance de Christophe Lambert dans le premier film est des plus réussie, c'est dans la continuité et la régularité de son jeu et de sa prestation qu'Adrian Paul réussi à éclipser totalement Christophe Lambert. C'est donc ce nouveau souffle au mythe de l'Immortel qui a fait de cette série une des séries phares des années 90.
 

La trame est commune
Tout comme le premier film, Duncan le héros est né dans les hautes terres d'Ecosse en 1592 bien après Connor MacLeod son cousin lointain. Tout comme lui, il a été banni de son clan à la suite de sa résurrection suite à sa mort sur le champ de bataille.  De nos jours Duncan est comme Conor, il détient une boutique d'antiquité et autant dire que côté antiquité qui de mieux qu'un Immortel pour juger de la valeur d'un objet. Et comme tout bon Immortel qui se respecte, il a toujours son épée à portée de main qu'il semble sortir d'on ne sait où.
 

Changement de registre
Alors que le film était axé principalement sur le combat ultime des highlander et sur le prix, la série s'attarde beaucoup plus sur la quête à travers les âges des Immortels et sur les doutes qui sont les leurs. Tout comme la complicité qu'ils peuvent avoir avec les mortels. Tout au long des épisodes on en apprend ainsi beaucoup plus sur les différentes facettes de la personnalité des Immortels et la complexité de leurs luttes fratricide.
 

Un démarrage en douceur
Voire même du pédalage dans la choucroute en effet cette première saison débute sans un réel rythme entre les épisodes qui restent somme toute inégale et le ton entre aventure, action et comédie qui sera adopté lors des saisons suivantes n'est pas encore instauré.
 

Le mot de la fin
Pour les déçus des films ou encore les fans des aventures de Conor Mac Leod ou tout simplement les fans de la série, cette première saison bien qu'inégale trouvera à n'en pas douter sa place dans votre dvdthèque. Côté technique on reprochera l'image d'une qualité trop faible alors que le son est correct et que les bonus sont nombreux.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Présentée au format télé 4/3 respecté, l'image est des plus inégale au sein d'un même épisode, tantôt lisse et nette, elle peut se retrouver avec un grain fort prononcé accentuant les défauts de compression très nettement perceptible. La colorimétrie est, elle aussi très inégale mais surtout très terne. Bien que sur une télé aux dimensions raisonnable (55 cm) ces défauts soient perceptibles mais non préjudiciables au spectacle sur une image de plus grande dimension le spectacle est à peine supportable.

Le Son
 
La version française profite d'un mixage 5.1 pas très convaincant dans la mesure où seule la musique trouve sa place dans les canaux arrières et peu d'effets surrounds sont au rendez-vous. Côté dynamique les dialogues sont légèrement en retrait du reste de la bande son et obligent à augmenter le volume par moment. La piste originale est également en Dolby digital 5.1 mais seule la dynamique est plus précise et ne nécessite pas de jouer avec le volume.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   

Menu et interactivité
Notez que l'éditeur ne nous a pas fourni la totalité des 9 DVD mais uniquement les DVD 1, 8 et 9.
 

DVD 1 à 7
Interview de Bill Panzer 
A chacun des épisodes de la saison (du moins sur les DVD qui nous ont été fournis) Bill Panxer le producteur exécutif de la série explique l'épisode et comment il se place dans toute la saison.
 

Commentaires audio
Tout comme l'interview de Bill Panzer tous les épisodes bénéficient d'un commentaire audio (du moins sur les DVD qui nous ont été fournis) de la part d'Adrian Paul.
 

DVD 8
Bouts d'essai avec Stan Kirsch
Le Jeune Richie pour son casting de la série rien de bien intéressant ici.
 

Making of (30 minutes)
30 minutes bien peu intéressantes, le point de vue est trop en retrait et l'on parvient à peine à s'intéresser à ce qu'il se passe.
 

Bêtisier
Ici également peu de choses intéressantes à voir, des cafouillages des dialogues mal appris mais rien de vraiment hilarant.
 

DVD 9 (VOST)
Interview d'Adrian Paul, Stan Kirsch et Alexandra Vandernoot (31 minutes et 32 secondes)
Après une présentation de leurs personnages respectifs, chacun des acteurs revient sur leur collaboration ainsi que sur le plaisir qu'ils ont eu à travailler ensemble. C'est donc de l'interview très consensuelle et édulcorée où tout le monde est beau et tout le monde est gentil.
 

Interview de Christophe Lambert et Adrian Paul (32 minutes et 07 secondes)
C'est de loin le seul bonus très intéressant de la série car Adrian et Christophe reviennent non seulement sur leurs personnages mais surtout expliquent tous les petits détails qui auraient pu échapper aux fans ainsi que le lien entre la série et le film.
 

Interview des créateurs et producteurs de la série (4 minutes et 39 secondes)
Créateurs et producteurs de la série se retrouvent pour expliquer leurs contributions à la série. Difficile de s'intéresser à ces discours tellement éloignés du sujet de la série mais plus sur les problèmes financiers et à qui revient les lauriers de la gloire.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage