du même réalisateur
  ARJUNA - VOLUME 1/4
  ARJUNA - VOLUME 2/4

dans le même genre
  ELIE SEMOUN : MERKI...
  SAMURAÏ CHAMPLOO - INTÉGRAL...
  MAGIC KNIGHT RAYEARTH : EDI...
  BLACK JACK VOLUME 2
  BLACK JACK VOLUME 1
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE : SÉR...
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE : SÉR...
  PANDI-PANDA : LES HISTOIRES...
  SOUS LE SIGNE DES MOUSQUETA...
  CAT'S EYE (ÉDITION PREMIUM)...

du même éditeur
  SAMURAÏ CHAMPLOO - INTÉGRAL...
  ERGO PROXY VOLUME 5
  ERGO PROXY VOLUME 4
  PHANTOM THE ANIMATION
  ERGO PROXY VOLUME 2
  ERGO PROXY VOLUME 1
  AREA 88 - SAISON 1
  PARANOÏA AGENT - EDITION IN...
  ORPHEN - L'INTÉGRALE
  ENTRE ELLE & LUI 1/6


Dernières Actus
  LE NOUVEAU PROJET DE CHRIST...
  LILLIAM ROSS
  CYBERLINK POWERDIRECTOR : T...
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  L'ÉQUIPE DE DARK PHOENIX EN...
  KEANU REEVES VOUS PRÉSENTE ...
  LE NOUVEAU DOCUMENTAIRE SUR...
  TEST MUSICCAST BAR 400 : IM...

Arjuna - Volume 4/4

Genre Japanime
Pays Japon (2005)
Date de sortie lundi 8 août 2005
Durée 100 Min
Réalisateur Shoji Kawamori
Avec
Producteurs Shoji Kawamori
Scénaristes Hiroshi Ohnogi, Shoji Kawamori
Compositeur Yoko Kanno
Format Dvd 9
Site Internet Site officiel de la série !
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Japonais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Sylvain Fossey
  Editeur   Dybex
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  100 min
  Nb Dvd  1
   
   

Présentation de la série :


Arjuna est la première production originale du studio Satelight, créé en 1995 par Michiaki Sato. C’est Shoji Kawamori (mechanical sur Escaflowne et Macross) qui a été le principal investigateur du projet Arjuna, dont il est à la fois le créateur original, le scénariste et le réalisateur. Le character design est assuré par Takahiro Kishida (Serial Experiments Lain) et pour la partie musique on retrouve Yoko Kanno (Escaflowne, Cowboy Bebop…).


L’histoire principale :


Juna est une jeune étudiante qui pratique le Kyudo, le tir à l’arc traditionnel japonais. Un jour, en revenant d’un entraînement en compagnie de son petit ami Tokio, leur moto fait une embardée et Juna meurt dans l’accident. Alors que son esprit se sépare de son corps, elle voit comme en rêve une Terre dévastée. Un jeune garçon du nom de Chriss lui offre une seconde chance et lui propose de devenir l’Avatar du Temps, l’être chargé de protéger la Terre contre les Raaja, de mystérieuses entités qui la dévastent jour après jour…


Résumé des épisodes :


Episode 11 - Le point de non-retour :


Un Raaja a été repéré dans Manhattan et Chris étant toujours malade, S.E.E.D. a dépêché Juna sur place. Celle-ci parvient facilement à se débarrasser du Raaja et elle en profite pour faire plus ample connaissance avec Teresa, chez qui elle passe la nuit...

Episode 12 - Une nation détruite :


La bactérie fabriquée par le père de Tokio a commencé son oeuvre destructrice et bientôt le Japon n'est plus qu'un pays en ruines. Tout ce qui contient des produits pétrochimiques est détruit, les habitants commencent à manquer d'eau et de nourriture... et l'ONU et S.E.E.D. refusent d'intervenir...


Episode 13 - Ici et maintenant :


Poussée par la colère et désireuse de sauver Tokio, Juna se rend au Japon en compagnie d'Ashura. Mais à peine est-elle arrivée qu'elle se retrouve attaquée de tous les côtés par les Raaja et Ashura est détruit. C'est alors que Chriss apparaît, mais il lui fait une révélation pour le moins étonnante...


Avis Subjectif :

 

Voici donc la fin de cette petite série réunie sur 13 épisodes. Cette fin est plutôt réussie surtout quand on voit les premiers épisodes de la série mais certains passages sont encore une fois un peu trop philosophique et on se perd un peu parfois. La chute de l’historie avec la présentation d’une ville dépendante de la technologie qui s’écroule petit à petit par rapport à l’avancement du Raaja nous montre bien les erreurs à ne pas commettre. L’histoire est vraiment recherchée mais on se perd un peu dans les discours qui tournent toujours un peu en rond, respecter et protéger la nature, les clés du futur car il ne faut pas oublier que l’on dépend de la nature…tout ceci est un peu ennuyeux à la longue ou peut être c’est la réalisation qui fait que cela parait tourner en rond. Enfin bref, cette série bénéficie d’une qualité graphique hors du commun mélangeants 3D et dessins traditionnel le tout couplet aux mélodies de Yoko Kanno un pur régal.

 

En conclusion, cette série aurait pu être beaucoup plus intéressante. Le thème de base lié à l’écologie est plutôt original mais il reste des efforts à faire sur la réalisation. Au final l’avis sur cette série est mitigé, bon voir moyen pour les amateurs d’écologie et d’animation et très moyen pour les autres qui à coup sur s’ennuieront.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

L’image est toujours le point fort de cette série, la qualité d’image est parfaite. La définition de l’image est optimale, les couleurs sont somptueuses et les détails fins. Un pur régal visuel qui permet d’apprécier les dessins et surtout les paysages de cette série avec beaucoup d’intérêt, le tout dans un format 16/9 bien approprié.


Le Son
 

Au menu nous retrouvons la version originale avec ou sans sous titres français et  dans deux formats différents. La première piste est une piste au format Dolby Digital Stéréo 2.0, cette piste est de très bonne qualité avec une stéréo homogène mais manque un peu de dynamique. La deuxième piste est au format Dolby Digital 5.1, cette piste est parfaite, beaucoup de dynamique, une stéréo puissante et des effets Surround présents qui donne encore plus de relief à la série, sans hésiter la piste à choisir pour regarder cette série dans les meilleures conditions.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 15 min
  Boitier Amaray
   
   

Pas beaucoup de bonus pour cette série avec au menu 4 bandes annonces de l’éditeur :

  • I Wish You Were Here
  • Key The Metal Idol
  • Strange Dawn
  • Trigun


Et pour finir on retrouve le début et la fin des épisodes 11,12 et 13 dans leur version sans crédits, aucun intérêt !


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage