Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





dans le même genre
  THE ROLLING STONES : BRIDGE...
  THE POLICE EVERY STARES
  JOURNEY LIVE IN JAPAN 2017 ...
  IMAGINE GIMME SOME TRUTH
  BESIDE BOWIE : THE MICK RON...
  ALONE WITH CHRISSIE HYNDE
  THE MOODY BLUES : DAYS OF F...
  THE DOORS : LIVE AT THE ISL...
  VAN MORRISON IN CONCERT
  STING LIVE AT THE OLYMPIA P...

du même éditeur
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  KISS ROCKS VEGAS
  SAM AND DAVE : THE ORIGINAL...
  FALL OUT BOYS : LIVE IN PHO...
  ROCK 'N' ROLL IS BORN
  KATERINE : BORDERLIVE
  CURTIS MAYFIELD AND THE IMP...
  BB KING LIVE : THE KING OF...
  MEAT LOAF : 3 BATS LIVE


Dernières Actus
  GODZILLA II : ROI DES MONST...
  LE BAT-SIGNAL PROJETÉ DANS ...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  LE PROGRAMME IMAX ENHANCED ...
  COFFRET 4 DVD SUITS SAISON ...
  JACK RYAN SAISON 1 EN DVD E...
  4 TITRES REJOIGNENT LE CATA...

Dire Straits - On The Night

Titre Original Dire Straits - On The Night
Genre Pop rock
Date de sortie dimanche 30 novembre 2003
Durée 94 Min
Avec Marc Knopfler, John Illsley
Format Dvd 5
Site Internet Association française Mark Knopfler
site officieux français
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Fabrice Navarro
  Editeur   Universal music
  Edition   Simple
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  94 min
  Nb Dvd  1
   
   

 En 1978, Mark Knopfler, David Knopfler (guitaristes) et John Illsley (bassiste) créent Dire Straits("être sans un rond"). Ils enregistrent une première version de Sultans Of Swing notamment. Leur premier album "Dire Straits", paraît en juin. La qualité de leurs chansons séduit le public. En juillet 1980, à New York, Dire Straits enregistre son troisième album. Le 25 juillet, David Knopfler quitte le groupe pour une carrière solo. Il est remplacé par Hal Lindes et ils accueillent un clavier, Alan Clark. Puis en 1982, Dire Straits enregistre "Love Over Gold", en septembre. Le public anglais place l'album à la première place. Le mois d' avril 1985 voit l'arrivée d' un nouvel album studio,"Brothers In Arms", puis débute une grande tournée mondiale (220 dates). Le single Money For Nothing, est co-signé avec Sting, et écrit par Mark Knopfler. 1988 est marquée par la sortie de l'album "Money For Nothing" avec Telegraph Road (live), ainsi qu'un inédit en live, Portobello Belle. Dire Straits est pourtant assez absent depuis "Brothers In Arms". En Août 1991, sort le single Calling Elvis, puis quelques semaines après l'album 'On Every Street', numéro 1 en Angleterre, qui se vend à environ 8 millions d'exemplaires. Le 30 août, Dire Straits enchaîne une tournée mondiale (plus de 200 dates) qui finit le 9 octobre 92 en Espagne. Le 11 mai 1993, Mark Knopfler et le groupe sortent "On The Night", un CD live de cette tournée. A la fin de la tournée "On Every Street", Dire Straits est dissout et Mark Knopfler sort un album de ses musiques de films.

 

Le concert figé sur ce dvd a été enregistré en Mai 1992  sur plusieurs dates dans les arènes de Nîmes et le stade de Rotterdam....


Liste des titres du concert :

1. Calling Elvis
2. Walk of Life
3. Heavy Fuel
4. Romeo and Juliet
5. The Bug
6. Private Investigations
7. Your Latest Trick
8. On Every Street
9. You and Your Friend
10. Money For Nothing
11. Brothers in Arms
12. Solid Rock
13. Local Hero - Wild Theme


Une mise en scène simple et efficace.

La scène est assez grande pour accueillir tous les musiciens de Mark Knopfler (2 batteurs, un clavier , un bassiste, une guitare, un saxo, des choristes,etc...). Chacun s'en donne à coeur joie rendant le concert trés vivant. Les jeux de lumière sont trés reussis tout en étant intimistes sur certains morceaux (Romeo and Juliet, Your Latest Trick et Brothers In arms) ou brillants de mille feux sur des morceaux plus péchus (Solid Rock, Money For Nothing,etc...). Il fallait au moins ça vu le gigantisme de certains lieux du concert.

 

Un sans faute sur tous les titres sauf un.
Tous les titres interprétés le sont superbement bien et sont excellents : aucun ennui ou temps mort. Une telle homogénéité est un vrai régal pour les fans (et les non fans !). Toutefois les puristes noteront l'absence d'un titre "légendaire" du groupe : Sultans Of Swing. La perfection n'existe donc pas... Dommage...

 

Le jeu de scène de Mark Knopfler.
Evidemment Marc Knopfler ce n'est pas Angus Young et on le verra jamais courir et sauter partout sur scène.  Bref, sa prestation est assez statique et peu vivante (quelques mouvements du bras et des gestes au public de ci, de là) mais il est comme ça, Mark. Cependant (selon les soirs du concert), on a par moment l'impression qu'il aligne ses solos comme un ouvrier travaille sur une chaîne de montage et attend la fin de la journée... Mais bon heureusement le reste du temps, il sourit, interpelle le public, rigole avec ses musiciens et compagnons de longue date ! Ouf ! Mais quand même... Les guitaristes apprécieront les quelques gros plans sur les "mimines" du sieur Knopfler pour décortiquer sa technique.

 

En conlusion, un excellent concert qui aurait pu être parfait si Sultans Of Swing était au programme et si on disposait d'une meilleure piste sonore (voir la section son). Ceci dit, on s'habillait vraiment comme cela au début des années 90 ? ;)


Pour aller plus loin dans le monde de Mark Knopfler et Dire Straits nous vous conseillons, entre autres, le site planet Mark ( http://www.planetmark.org ) ainsi que l'Association Française Mark Knopfler ( http://www.afmk.net ).  


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

Un ensemble correct.

Une image bien maitrisée avec quasiment aucun artéfact de compression, parfois d'une assez grande finesse et, parfois avec un léger voile sur l'image (du aux fumigènes sur la scène?) la rendant un peu granuleuse mais rien de vraiment gênant ou contrariant. L'ensemble est homogène et de qualité malgré tout avec des couleurs saturéees rendant bien les effets de  lumière du concert. 

 


Le Son
 

La piste aux regrets.

"Quel dommage ..!" telle est l'impression générale qui ressort après le visionnage de ce concert. Pourquoi n'avoir proposé qu'un piste DD 2.0 alors qu'aujourd'hui la plupart des dvd de concert offrent des pistes PCM stéreo et DD5.1 en standard ?


Déception d'autant plus prononcée que l'unique piste est juste correcte avec une dynamique moyenne (prévoir de monter le volume de l'ampli pour obtenir "quelque chose de vivant") et une faible spatialisation qui ne vit que par les rares enregistrements des manifestations du pourtant nombreux et remuant public...


Paradoxalement les divers instruments sont bien perceptibles et découplés avec quelques effets stéréo par moment.


Bref, on se dit qu'un tel concert méritait vraiment mieux au niveau son et offrait pourtant un trés beau potentiel sonore. Alors d'accord la qualité du concert fait que l'on oublie un peu cet état de fait mais reste la vilaine sensation qu'on aurait pu avoir beaucoup mieux qu'un simple cd live avec des images...


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   

Pas...beaucoup..beaucoup....d'interactivité sur ce dvd !

 

La preuve, profusion de menus : 2 en tout et pour tout : un pour l'accueil  et un pour les titres.


Encore plus fort pour les bonus : ZERO.

un petit clip ? non ? ok... un making of de la tournée ? non plus..bon..ok... on dit plus rien.

 

Conclusion : Un concert excellent, qu'on peut écouter et reécouter avec le même plaisir. Plaisir que l'on aurait pu imaginer aisément décuplé avec une piste sonore digne de ce nom, on en aurait presque oublié l'absence totale de bonus. Pour les fans bien sûr, c'est incontournable, ensuite pour ce qui ont pas le CD live du même nom, le dvd étant vendu pas trop cher à priori, offrant des titres en plus et... l'image.

 


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage