Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





dans le même genre
  BLUE NOTE RECORDS : BEYOND ...
  NORAH JONES : LIVE AT RONNI...
  GREGORY PORTER : LIVE IN BE...
  MELANY GARDOT LIVE AT THE O...
  PAT METHENY : THE UNITY SES...
  JAZZ MIX : 8 FILMS LIVE IN ...
  DIANA KRALL LIVE IN RIO (BL...
  LOUIS ARMSTRONG : EN CONCER...
  DUKE ELLINGTON : EN CONCERT...
  HERB ALPERT WITH THE JEFF L...

du même éditeur
  PICCOLO, SAXO ET CIE
  MADONNA, L'INNOCENCE PERDUE
  ALDEBERG EN CONCERT
  VÉRONIQUE SAMSON : COMME IL...
  NEW YORK UNDERCOVER : LIVE ...
  LA VIE DES PREMIERS HOMMES
  DANS LA PEAU DE JAQUES CHIR...
  PAUL MC CARTNEY : THE SPACE...
  DANIEL PREVOST :PARIS WORLD...
  AMAZON (IMAX)


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Chicago "Chicago V" - DvD Audio

Genre Jazz
Pays Usa (1972)
Date de sortie lundi 27 octobre 2003
Durée 45 Min
Producteurs James William Guercio
Compositeur Chicago
Format DVD audio
Site Internet Chicago
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Johan Belleville
  Editeur   Warner vision
  Edition   Simple
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  45 min
  Nb Dvd  1
   
   

Un peu d’histoire, la suite de notre biographie (voir Chicago ll)
Après trois albums fabuleux et un album live qui reprend presque l’intégralité de ceux-ci (Chicago lV), le groupe décide de s’orienter vers des compositions plus pop. A la fin de l’année 1972 parait le cinquième opus de Chicago qui se nomme tout simplement Chicago V. Sur ces cinq disques apparaissent les mêmes musiciens. On retrouve donc Terry Kath (guitare, chant), Peter Cetera (basse, chant) et Robert Lamm (claviers, chant). Walter Parazaider (saxophone), Danny Seraphine (batterie), James Pankow (trombone) et Lee Loughnane (trompette) ont rejoint le groupe pour composer la section cuivre. Chicago V contient quelques petites perles que nous verrons par la suite. Continuons ce voyage dans la vie du groupe. L’orientation pop marquée, le groupe enregistrera les tube internationaux « If You Leave Me Now » (1976) et « Hard To Say I'm Sorry » (1982).


En 1978, le groupe est marque par le décès tragique du guitariste Terry Kath. Celui-ci est retrouvé mort après avoir « joué » à la roulette russe. Depuis le groupe a enregistré une multitude d’albums solos plus ou moins réussis ainsi que de nombreux albums live de toutes les différentes époques. Vous pouvez voir la discographie complète du groupe sur le site officiel.


La patte Robert Lamm
Le second album est composé de morceaux provenant des différents membres du groupe alors que celui-ci est quasiment entièrement écrit par Robert Lamm. Il sort sa plume sur pas moins de huit titres sur les dix. Terry Kath, le génialissime guitariste obtient seulement la conclusion de l’album avec « Alma Mater » mais nous gratifie toujours d’excellents solos.


Une orientation plus commerciale
L’album V de Chicago montre que le groupe veut faire découvrir sa musique à une plus grande majorité de gens. Même si l’esprit Jazz Rock est toujours présent sur ce disque, les folies instrumentales et notamment les interventions des guitares et des cuivres sont moins longues. Ou sont passés les multiples changements de rythmes et les solos tranchants interminables de Terry Kath ? Les solos sont toujours la mais ils sont trop courts ! Certes, la suite « Dialogue » et ses deux parties est magnifique mais on ne retrouve tout de même pas l’intensité (la folie ?) du second opus.


Le tracklisting
1. A Hit By Varèse
2. All Is Well
3. Now That You've Gone
4. Dialogue (part One)
5. Dialogue (part Two)
6. While The City Sleeps
7. Saturday In The Park
8. State Of The Union
9. Goodbye
10. Alma Mater


En conclusion
Warner édite encore un album culte dans les meilleures conditions d’écoute possible. C’est agréable pour des oreilles qui ont connu l’album en 33 tours et en Cd. A recommander !


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo Sans objet
  Format Cinéma Sans objet
   
   
Non disponible.

Le Son
 

Seules les pistes « haute définition » ont été testées.


Pcm 2.0 (96 Khz / 24 Bit)
Cette piste stéréo apporte beaucoup plus de clarté et d’ampleur aux morceaux du groupe. Les aigus sont bien plus précis. De même, lorsqu’un musicien interprète un solo, on arrive mieux à déterminer et à détacher les parties jouées par la rythmique ou par cet instrument.


Pcm 5.1 (96 Khz / 24 Bit)
L’enregistrement a plus de trente ans. Que peut donc nous apporter un re-mixage en 5.1 ? Bonne question ! La rythmique cuivres, basses et batterie est bien plus importante que sur la piste stéréo. Comme sur la piste stéréo, les voix sont claires et léchées (voir All Is Well). On a presque l’impression d’écouter parfois du Steely Dan ! Il est toujours intéressant de découvrir un mixage aussi frais sur un vieil enregistrement de qualité. C’est réussi !


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 10 min
  Boitier Amaray
   
   

Live
Le titre « Dialogue » figure en bonus track. Ce morceau, qui est présenté en version live, est enregistré à Chicago en 1972 at The Aerie Crown Theater.


Photos
Une sélection de clichés pris lors de concerts donnés par le groupe.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage