dans le même genre
  BROOKLIN NINE-NINE : SAISON...
  MISS DAISY ET SON CHAUFFEUR
  COMMENT TUER SA MÈRE
  LA MORT DE STALINE
  GAME NIGHT
  MONSIEUR JE SAIS TOUT
  MILF
  LES MUNICIPAUX
  STARS 80, LA SUITE
  LES TUCHES 3

du même éditeur
  OCEAN'S 8
  RAMPAGE HORS DE CONTRÔLE
  GAME NIGHT
  READY PLAYER ONE
  THE DISASTER ARTIST
  CHIEN
  TOMB RAIDER
  LE TRÔNE DE FER - GAME OF T...
  GOTHAM : SAISON 3
  ANIMAL KINGDOM : SAISON 1


Dernières Actus
  SHOOTER SAISON 2 EN COFFRET...
  COFFRET DVD INTÉGRALE COLLE...
  LE GRAND LIVRE DES TECHNIQU...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES DE...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES PO...
  EASEUS DATA RECOVERY WIZARD...
  AUDIALS ONE 2019 : ENREGIST...
  PARIS AUDIO VIDÉO SHOW 2018...

Police Academy 1 à 7

Titre Original Police Academy
Genre Comédie
Pays USA (2004)
Date de sortie mardi 18 mai 2004
Durée 595 Min
Réalisateur Wilson Hugh
Avec Steve Guttenberg, Bubba Smith, David Graf, Michael Winslow, George Gaynes
Producteurs Paul Malansky
Scénaristes Neal Israel et Pat Proft
Compositeur Robert Folk
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Oui
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Johan Belleville
  Editeur   Warner
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  595 min
  Nb Dvd  7
   
   

Synopsis
On les appelle respectueusement Monsieur l'agent, et dans leur dos, on les traite de poulets, flics, flicards, hirondelles, bourriques, et autres noms d'animaux dont l'imagination des honnêtes citoyens est prodigue. Leur cote d'amour oscille du médiocre au désastreux. Boucs émissaires de toutes nos frustrations, les représentants des forces de l'ordre sont les grands incompris de la société moderne. Pour les rapprocher de nous, on avait tout essayé sauf peut-être le rire...


Police Academy : une institution
« Police Academy » est sorti en 1984 et a, à l’époque, apporté un souffle nouveau à la comédie américaine. Le film a véritablement cartonné (même en France) grâce à de nombreux personnages devenus cultes et à des dialogues complètements barges. Le film a connu six suites plus ou moins efficaces. La rédaction vous propose un petit classement sur l’intérêt de ceux-ci :


Le Must : Police Academy


Le moyen : Police Academy 2 « Au boulot », Police Academy 3 « Instructeur de choc » et Police Academy 4 « Aux armes citoyens ».


Le franchement naze : Police Academy 5 « Débarquement à Miami Beach », Police Academy 6 « SOS ville en état de choc », Police Academy 7 « Mission à Moscou ».


Police Academy fut sans doute la comédie de référence dans les années 80. Celle que l’on regardait dans le bus qui nous emmenait en colonie de vacances ! Il y en avait toujours un ou une qui avait une VHS dans sa valise.


Les personnages
Au cours des sept épisodes, la série a connu d’innombrables changements de casting. A partir du quatre, les personnages principaux des premiers épisodes sont partis ce qui a beaucoup pénalisé les films suivants. Dans les premiers épisodes, on peut trouver quelques personnages géniaux comme Larvell dont les bruitages divers sauvent parfois la brigade ! On rencontre aussi Tackleberry, le maniaque de la gâchette légèrement atteint ! Il y a aussi Carey, allergique à l’uniforme mais qui n’hésite pas à prendre des risques !


Steve Guttenberg - le personnage principal
L’acteur Steve Guttenberg apparaît dans les quatre premiers volets. Il y incarne le policier le plus « normal » de tous : Carey Mahoney. Police Academy reste un de ses plus grands succès avec la comédie « Trois hommes et un bébé » en compagnie de l’ex Magnum « Tom Selleck ».


En conclusion
Les "Police Academy" sont des comédies typiques des années 80. Les gags sont bien lourds et souvent en dessous de la ceinture. Cela a un peu vieilli mais ça reste très divertissant. La totale c’est pour les inconditionnels. Les autres, choisissez juste le premier !


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
L’image accuse le coup des années passées. Les épisodes 1, 2, 3, 6, 7 sont présentés en 16/9 (1.85). Les autres sont au format 4/3. Sur la plupart, les couleurs sont assez ternes et les fourmillements répétitifs empêchent une bonne définition. On aurait pu espérer un meilleur transfert.

Le Son
 
Le dernier opus de la série contient deux pistes stéréo sympathiques (Anglais, Français). Tous les autres contiennent uniquement des pistes mono. On ne peut que se plaindre du cruel manque de dynamisme tant en VF qu’en VO. Le doublage français est réussi, en signalant que sur le 5ème film il s'agit en fait d'une doublage canadien. A vrai dire, il est difficile de passer à la version originale car celui-ci contient de superbes répliques cultes à ne pas louper! Le rendu reste donc très honnête pour ce genre d’édition.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 90 min
  Boitier Amaray
   
   

Bande annonce
Chaque DVD contient sa propre bande annonce originale.


Making Of
Sur chaque disque, on retrouve aussi un mini making of de quelques minutes. Rires assurés !


Commentaires audio des acteurs et du réalisateur
Ce bonus est accessible sur le premier opus. Pas de sous titres malheureusement.


Documentaire : les dessous de l’académie (30 min)
Ce documentaire est aussi disponible sur le premier DVD. On revoit tous les acteurs du premier film qui ont l’air bien heureux de tous se retrouver ! Chacun parle de son propre rôle et se remémore le bon vieux temps ! Ca fait un peu réunion d’anciens mais c’est sympa !


Scènes supplémentaires (14 min)
Une compilation de scènes inédites du quatrième opus. Pas indispensable.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage