dans le même genre
  NEED FOR SPEED HOT PURSUIT ...
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3

du même éditeur
  RACE PRO
  E=M6, DÉFI CÉRÉBRAL
  ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES
  ARTHUR ET LES MINIMOYS
  MARC ECKO'S GETTING UP: CON...
  DRAGON BALL Z BUDOKAI TENKA...
  FAHRENHEIT
  ACT OF WAR : DIRECTION ACTI...
  GTR : FIA GT RACING GAME
  DRAGON BALL Z BUDOKAÏ 3


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Terminator 3 : The Redemption

Genre Jeux Vidéo
Pays U.S (2004)
Date de sortie vendredi 17 septembre 2004
Durée 600 Min
Plateforme PS2
Site Internet Site de l'éditeur
Site du jeu
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Pierre Dubarry
  Editeur   Atari
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  600 min
  Nb Dvd  1
   
   

Terminator 3 : The Redemption  est la seconde adaptation en jeu vidéo du film Terminator 3 réalisé par Jonathan Mostow. La première, Terminator 3 : le soulèvement des machines, avait réellement déçu. Seulement Paradigm Entertainment en partenariat avec Atari, ont mit les bouchées doubles pour offrir à Terminator 3 un jeu qui tient le choc. Nous étions prévenus… he’ll be back....


Le célèbre robot Terminator revient en jeux vidéo sous Gamecube, Xbox et PS2, c’est cette dernière version sur laquelle nous avons joué. Terminator 3 : The Redemption  se pose dans un genre totalement différent du premier, qui je le rappelle était un désastreux FPS dénué de tout charisme. Terminator 3 : Redemption utilise une vue à la 3ème personne qui est plus immersive, et plus crédible. Le scénario est propre à l'univers Terminator et nous place dans un monde post-apocalyptique où les machines règnent en maître. Le seul espoir n'est pas Sarah Connor, décédée dans le deuxième opus, mais son fils John Connor le chef de la Rébellion contre les machines, accompagné de sa femme Katherine Bruster.


Un réel plaisir

Dès le début nous avions quelques craintes vu ce que l'ancienne adaptation avait donné, mais elles se dissipent peu à peu jusqu'à disparaîtrent totalement. Quel plaisir que de pouvoir contrôler le T-800; la maniabilité est instinctive et se fait très rapidement, peu de touches employées, le principal est réduit à l'essentiel et même le joueur novice s'y retrouvera aisément. A chaque mission vous disposerez d'armes différentes, de puissances équivalentes ou moindres, mais jamais inefficaces, sans oublier que l'utilisation simultanée de deux armes donne un certain sentiment de plaisir. Vous pourrez entrez en interaction avec certains objets, généralement des panneaux de signalisation pour par exemple frapper votre ennemi. Le combat au corps à corps est également prévu et tourne d’ailleurs souvent à notre avantage. Ce type de combat est d’ailleurs appréciable par la diversité des coups possibles. Puis vous aurez le choix entre plusieurs véhicules, que ce soit Jeep ou vaisseau vous pourrez passer de l'un à l'autre d'une seule pression sur votre manette, et le comportement des véhicules est totalement différent et terriblement réaliste, car vous pourrez conduire et tirer en même temps, ça peut paraître difficile mais ça reste très intuitif.


Quelques défauts mineurs

Le plus gros problème du jeu, est le niveau de difficulté qui est absolument titanesque lors de certains niveaux ; cela pourra rebuter certains joueurs, mais les amateurs s'en sortiront après quelques essais. Il suffit juste de persister jusqu' à arriver à la délivrance. Seulement ce défaut en cache un autre, le niveau de difficulté semble être mis au maximum pour rallonger la durée du jeu de manière artificielle (14 niveaux composent ce jeu), et faire penser au joueur que le jeu est très long et interminable alors que c'est bien le contraire.


En conclusion

Terminator est enfin la production « vidéo ludique », surtout si l’on considère les quelques 15 minutes de film tirées du film  "Terminator 3 : le soulèvement des machines". Bien sûr on pourra toujours lui reprocher sa faible durée de vie mais les jeux à licence ont généralement toujours ce défaut qui ne peut pas vraiment lui en être préjudiciable. Une véritable réussite, sur tout les plans et qui fait définitivement oublier la dernière adaptation médiocre. Tout fan de Terminator ou de jeu d'action tout court devrait y trouver largement son compte. Finalement, la bonne idée de ce jeux c'est bien de nous proposer, non pas de rejouer le film, mais de nous donner l'opportuniter d'imaginer ce qui à bien pu se passer entre deux séquences.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
C'est de l'excellent travail, surtout au niveau des cinématiques qui sont absolument magnifiques, près de 15 minutes au total. Textures détaillées, aliasing quasi- indécelable, cliping inexistant , et affichage de nombres de détails à l'écran sans aucun ralentissement font de ce jeu un vrai plaisir à chaque seconde. 

Le Son
 
Encodé en Prologic II, Terminator 3: Redemption s'en sort avec les honneur ; évidemment ce n'est pas la bande son  5.1du film mais le résultat pour un jeu vidéo est réussi et plaisant à l'oreille. Le caisson est bien exploité lors d'explosions répétitives ou de rafales d'armes à feu, la dynamique est de bonne qualité; reste la spatialistation qui est plutôt en retrait. Sans oublier la doublure de Schwarzenneger  lorsque vous êtes plongé dans le feu de l'action, et la voix du vrai T-800  lors des cinématiques (c'est le doubleur officiel qui à repris du service pour la VF), c'est un véritable régal à tous les niveaux.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Sauvegardes

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage