dans le même genre
  DUMBO
  MAX GÉNIE MALGRÉ LUI
  PIERRE LAPIN
  PADDINGTON 2
  LE LIVRE DE LA JUNGLE
  ALVIN ET LES CHIPMUNKS : A ...
  LA GRANDE AVENTURE LEGO (UL...
  LA GRANDE AVENTURE DE MAYA ...
  LA GRANDE AVENTURE LEGO
  TURBO

du même éditeur
  RACE PRO
  E=M6, DÉFI CÉRÉBRAL
  ARTHUR ET LES MINIMOYS
  MARC ECKO'S GETTING UP: CON...
  DRAGON BALL Z BUDOKAI TENKA...
  FAHRENHEIT
  ACT OF WAR : DIRECTION ACTI...
  GTR : FIA GT RACING GAME
  DRAGON BALL Z BUDOKAÏ 3
  TERMINATOR 3 : THE REDEMPTI...


Dernières Actus
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...
  NEED FOR SPEED: HOT PURSUIT...

Asterix aux jeux Olympiques

Genre Enfants
Pays France (2007)
Date de sortie vendredi 9 novembre 2007
Durée 900 Min
Producteurs ATARI
Scénaristes Etranges Libellules
Plateforme Wii
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Hollandais
Non
Non
Non
  Espagnol
Non
Non
Non
  Italien
Non
Non
Non
  Allemand
Non
Non
Non
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Atari
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  900 min
  Nb Dvd  1
   
   

Astérix et Obélix ont un sacré défi à relever : Gagner toutes les épreuves pour ridiculiser Brutus, le fils de César qui a une terrible arme secrète : Il a découvert le moyen de rassembler tous les légionnaires romains de l’univers…

Forcément en parallèle de la sortie d’un blockbuster (Film à fort potentiel et à fort budget) on est logiquement en droit d’attendre de nombreux produits dérivés, et dans le cas du film « Astérix aux jeux Olympiques », un jeu vidéo plein de surprises, comme on peut logiquement l’attendre du film.

Alors pour les surprises autant le dire de suite, il n’y en a pas tant que ça, tout au plus quelques choix pas forcément compréhensibles, comme celui de donner une apparence de feuille déchirée au druide Panoramix  ou encore de nous imposer une nouvelle intrigue sans grand intérêt. Mais au-delà de ces petites surprises sans réelle consistance, l’attention se fixe surtout sur ce que nous apporte comme plaisir et comme accroche ce jeu inspiré du film. Eh bien autant vous le dire de suite, si les mises en bouches sont relativement simples, qu’il s’agisse d’aller chasser le sanglier (ce qui permet de bien prendre en main les personnages) ou encore les épreuves de sélection qui permettent d’accéder aux réelles épreuves des jeux, les premières parties sont, elles, beaucoup plus ardues, parfois même carrément difficiles pour une certaine tranche d’âge,  en l’occurrence en- dessous de 11 ans et au-dessus de 37 ans avec un léger embonpoint (comme votre serviteur !), qui ne facilite pas forcément la résistance aux efforts prononcés tel que demandés lors de l’épreuve du « tir à la corde ». En effet si le premier personnage  flanche rapidement, indéniablement le deuxième et le troisième donne particulièrement du fil à retordre. Une difficulté qui se retrouve dans bon nombre d’épreuves Olympiques ou non et qui peut vite lasser les plus grands comme les plus petits. Car une telle difficulté peut s’avérer particulièrement bloquante, comme lors de la bataille avec de nombreux romains, que l’on doit taper suivant les notes du barde. Une épreuve pratiquement insurmontable, ou alors celle où l’on doit envoyer les romains sur une cible accrochée au mur d’enceinte qui nous demande de nombreux essais, attisant ainsi l’impatience du pauvre joueur empêtré dans cette épreuve aussi éprouvante que lassante.

Par contre, rendons à César ce qui appartient à César, les personnages profitent d’une grande fluidité, et répondent avec justesse aux sollicitations de la télécommande Wii, particulièrement lors des combats avec les romains. Si les goodies a gagner tout au long du chemin ne semblent pas être de la plus grande utilité, du moins dans la première partie du jeux, il n’est pas désagréable d’en trouver tout au long du parcours. Enfin le mode multi joueur est particulièrement bienvenue, car il permet de faire évoluer les deux personnages indépendamment, même s’ils sont liés par le même parcours.

Une dernière remarque toutefois, un manque de point de sauvegarde évident pour ceux qui ne possèdent pas de carte mémoire, met encore plus les nerfs à vifs. En conclusion un jeux amusant mais bien trop difficile pour les plus jeunes et peut-être même les plus vieux. Les passages d’une épreuve à une autre sont autant de souffrance que les athlètes qui participent aux jeux olympiques, de ce point de vue là c’est une réussite.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo Sans objet
  Format Cinéma Sans objet
   
   
Des graphismes de grandes qualités associés à la qualité des personnages, font de ce jeu une véritable réussite visuelle. La bonne surprise venant en l’occurrence d’un mélange de personnages issus de l’animation et les véritables acteurs du film qui viennent faire un petit coucou. Un bon point donc !

Le Son
 
Autre bonne idée de ce jeu, celle de mélanger l’ancestrale voix de Roger Carel qui créa le personnage d’Astérix dans les films d’animations, ainsi que celle des comédiens tels que Benoît Poelvoorde. L’ambiance est parfaitement restaurée et les commentaires sont particulièrement amusants.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Jouant à fond la carte de la promotion, le jeux propose des vidéos exclusives tirées des coulisses du film. De ces points de vues là, « Astérix aux jeux Olympiques » est une véritable réussite.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   Vidéos Exclusives