4 Days

Genre
Pays
Canada (2002)
Date de sortie
mercredi 4 décembre 2002
Durée
85 Min
Réalisateur
Producteurs
Lorraine Richard / Greg Dummett
Format
Dvd 5
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Anglais
Non
Non
Non
Français
Oui
Non
Non
Le Film
Critique de Sylvain Vergès
Editeur
H2F
Edition
Simple
Label
Zone
2
Durée Film
85 min
Nb Dvd
1


4 Days, premier long métrage de Curtis Wehrfritz est un film canadien qui fait jouer des acteurs que vous ne connaissez peut-être pas. Malgré tout, c''est un road movie qui n''a rien à envier à tant d''autres du genre, avec son lot de rebondissements et de situations périlleuses.

 

Synopsis: Simon (Kevin Zegers) est un jeune garçon qui a du mal à se construire. Milt, son père (Wiliam Forsythe) est un criminel à qui le talent n''a pas sourit. Pourtant, leur relation est très forte, probablement parce que chacun d''eux est tout ce qui reste à l'autre. Milt organise avec Fury (Colm Meaney qui a par ailleurs joué dans "les ailes de l'enfer") un nouveau braquage de banque. Ce que Fury ne sait pas c''est que Milt projète de le doubler en confiant l'argent à son fils pendant l''opération. Grâce à une habile subtilisation, tout fonctionne à merveille jusqu'à ce que Milt se fasse tuer presque par accident. Simon, lui, est déjà parti avec le butin au rendez-vous fixé avec son père sans savoir que celui -ci est mort, et que Fury est maintenant à ses trousses...




Avis: Ce film est construit sur le modèle du road movie, tout commence à partir du moment où Simon prend la route pour rejoindre son père. Cette route est le lien de plusieurs histoires parallèles, celle de Simon qui rejoint son père, celle de ses poursuivants, celle de ceux qui viendront rencontrer leur chemin. Tout ce beau monde se croise et les hasards de la route les font "parfois" se rencontrer. A ce titre, ce film peut paraître lent de temps en temps. On attend qu'il se passe quelque chose, car ce film est aussi très contemplatif. Cette contemplation se fait à la fois sur l''environnement des personnages et sur les personnages eux-mêmes. En effet, le réalisateur explore par quelques flash-back introspectifs la relation que Simon entretenait avec son père et si on extrapole ceci à toutes les situations du film, on comprend facilement que ce film est plus une étude psychologique des relations humaines et des personnalités qu''un film d''aventure. Chacun des personnages se révèle au fur et à mesure. Tous ont leurs névroses, tous évoluent... parfois de façon inattendue.

Ce film, dérangeant, parfois torturé, veut sans doute toucher le spectateur et l'interpeller pour qu''il opère une analyse sur ce qu''il vient de voir. Car ne pas allez au delà des images serait une erreur. Dans tous les cas, ce premier essai ne laisse pas indifférent!
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
4/3 couleur
Format Cinéma
1.33:1

Curtis Wehrfritz est avant tout un homme de vidéo-clips. Il a remporté de nombreuses récompenses pour son travail et la qualité de ses visuels. Ce film est dans cette lignée et si vous regardez les captures d''écran, vous comprendrez de quoi on parle. L''esthétique des décors, des lumières des contrastes ont probablement été très étudiés L''image est superbe. La beauté des images surprend même parfois, et on en oublie de scruter l''écran pour déceler des erreurs de compression. :-)

On regrettera simplement que son format soit un simple 4/3...

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Français
2.0
Anglais
2.0

Ce DVD nous donne le choix entre deux pistes sonores: une VF Dolby Digital 2.0 et une version originale (US) Dolby Digital 2.0. La VO est obligatoirement sous titrée. Le DVD ne donne pas non plus la possibilité de changer de bande son à la volée (cad pendant le film). Sur ces pistes audio, on peut observer une grande différence de niveau entre les dialogues, qui sont parfois chuchotés et les musiques de fonds qui sont souvent fortes. C''est parfois gênant pour la compréhension du film. En revanche, la spatialisation du 2.0 est très bonne, et on ne se plaint pas trop de l''absence des voies arrières dans le codage du film.

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
0 min
Boitier
Amaray

Pas de livret, une boîte bien vide, une sérigraphie classique, pas de bonus hormis quatre bandes annonces, on est loin de ce que l''éditeur est capable de faire. On est loin aussi d''une super production et peu de moyens ont été mis en oeuvre pour ce DVD.

En ce qui concerne l''interactivité, le menu principal est musical et animé, le menu du chapitrage a des fenêtres animées. Les menus sont simples mais bien faits.

En ce qui concerne les bonus, on nous livre en tout et pour tout quatre bandes annonces, celle de 4Days (en VF), celle de Emprise en VF, celle de Stickmen (VO, film dont la critique à été faite sur dvdcritiques), et enfin MurderParty (VF). Les bonus sont pour ainsi dire plus que maigres et c''est dommage car on aurait aimé en savoir plus sur ce film intriguant.
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage