dans le même genre
  CHORUS : LA PREMIÈRE ÉMISSI...
  DVD-MAGAZINE DESIGNFLUX N°6
  DVD-MAGAZINE DESIGNFLUX N°5
  DVD-MAGAZINE DESIGNFLUX N°4
  DVD-MAGAZINE DESIGNFLUX N°3
  DVD-MAGAZINE DESIGNFLUX N°2...
  DVD-MAGAZINE DESIGNFLUX N°1
  DVDVISION N°34
  DREAMS MAGAZINE N°33
  DVDVISION N°33

du même éditeur
  DANS LA BRUME
  SLEEPLESS
  MON POUSSIN
  COLOSSAL
  RADIN
  TOUT L'UNIVERS DE JEFF PANA...
  RÉSISTE : LA COMÉDIE MUSICA...
  NORMAN SUR SCÈNE
  LOUIS-FERDINAND CÉLINE :"DE...
  THE END


Dernières Actus
  SHOOTER SAISON 2 EN COFFRET...
  COFFRET DVD INTÉGRALE COLLE...
  LE GRAND LIVRE DES TECHNIQU...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES DE...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES PO...
  EASEUS DATA RECOVERY WIZARD...
  AUDIALS ONE 2019 : ENREGIST...
  PARIS AUDIO VIDÉO SHOW 2018...

Ciel mon mardi ! - Christophe Dechavanne

Genre Magazine
Pays France (1988)
Date de sortie jeudi 5 octobre 2006
Durée 390 Min
Réalisateur Christian Vidalie
Avec Christophe Dechavanne, Patrice Carmouze, Renaud Rahard, Michel Field
Producteurs Fabrice Bonanno
Scénaristes Christophe Dechavanne, Patrice Carmouze, Renaud Rahard et Michel Field
Compositeur Rok Da House (Banfield/Glanfield/Wams
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Tf1 video
  Edition   Coffret
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  390 min
  Nb Dvd  3
   
   

De la même manière que nous nous posions la question, concernant l’intérêt de sortir les meilleurs moments de « Coucou c’est nous !» en DVD, il est de bon ton de s’interroger sur l’utilité de l’arrivée de « Ciel mon Mardi » dans notre support préféré.

Et bien pour y répondre, je dirais que « Coucou c’est nous  !», fut longtemps considérée, par les fans de « Ciel… », Comme une version allongée du bloc note. Donc pour ce qui est de la légitimité, je serais tenté de dire que : oui effectivement, il y a de la logique en cela. Car « Ciel mon Mardi », a marqué les esprits par son ton résolument non conventionnel, ses invités parfois (Souvent) barrés, des thèmes que l’on abordait que trop rarement à la télé, au point de parfois s’attirer les foudres de certains (Parlementaires belges, direction ulcérée…). « Ciel mon Mardi » qui de Mai 1988 à Juin 1992, puis de Septembre 2000 à Juin 2001 nous a offert plus de 400 débats animés est devenu une émission de référence. Pour les amateurs, le Mardi soir était devenu un rendez vous incontournable, il n’était pas rare d’entendre les compte-rendu dans les cours de lycées.

Alors oui s’il devait y avoir une légitimité pour éditer un best of, l’émission du sieur Dechavanne, serait effectivement  en tête de liste. Toutefois, il est quasiment impossible de ne pas y voir une certaine nostalgie de ses auteurs, teinté d’attrait pécunier. Car si Christophe Dechavanne, crie à qui veut bien l’entendre, qu’il aime ce qu’il fait, on ne peut s’empêcher de constater que le présentateur n’a jamais retrouvé d’émission à la hauteur de son talent, plus apte actuellement à faire le clown avec différentes bimbos qu’à nous emmener dans des débats hors normes comme il le faisait avec ses émissions précédentes.

Mais intéressons nous au coffret maintenant, car c’est bien de cela qu’il s’agit. D’abord une première surprise attend le spectateur, l’ensemble est décliné en trois partie, la première reprenant les meilleurs moments du bloc-notes qui réunissait joyeusement autour de Dechavanne et de ses invités, Patrice Carmouze, Renaud Rahard, Michel Field et parfois même Sophie Favier, pour une séquence où (presque) tout était permis. De Renaud Rahar en train de manger de la viande pour animaux, à Michel Field incapable de finir sa chronique tant il est perturbé par les autres, ou encore de Sophie Favier et sa rubrique sexie à Patrice Carmouze, empêtré dans ses objets qu’il n’arrive pas à faire marcher, et bien sur on ne peut oublier les animaux qui firent aussi leur spectacle à leur manière. Le tout condensé en 1h30. Répartie en plusieurs séquences, dont, entre autres, les animaux, les performances (avec le vice champion de France de cri de cochon, surréaliste !), l’ensemble est d’une très grande frustration, puisque finalement très condensé. Pourtant une bonne idée, est à retenir, il s’agit de la présentation de l’équipe intervenante (Renaud Rahard, Michel Field, etc…) et la façon dont ils ont intégré le bloc note, mais aussi la présentation de l’équipe de l’ombre.

Mais la plus grande frustration est à venir sur le CD2, présentant un florilège des débats et donc de ce qui faisait le grand intérêt de « Ciel Mon Mardi ! », avec toujours et surtout les commentaires, soit en introduction, soit en fin, de l’équipe. Grande frustration, car les extraits sont beaucoup trop courts, limités à quelques éclats significatifs, comme ceux de Mocky, ou encore les bagarres lors du débats sur l’Extrême droite. On aurait aimé, un peu plus de longueurs, et pourquoi pas quelques débats entiers, afin de mieux montrer, à la génération qui n’a pas connu l’effervescence de ces mardis soir, l’ambiance volontairement (ou non) électrique des échanges lors de l’émission. Le bloc notes n’étant là que pour désamorcer la tension.

Enfin un troisième DVD, avec l’intégralité de la 100ème, qui restera dans les mémoires comme l’émission qui se moqua ouvertement des rumeurs qui accusaient « Ciel Mon Mardi », d’avoir recourt à des comédiens. Je ne suis pas certain de l’importance capitale d’en faire un DVD complet. Il eut été peut-être plus judicieux d’en faire un avec l’intégralité de plusieurs débats.

En conclusion, un coffret plein de nostalgie, à la fois pour les intervenants, comme pour les spectateurs, prouvant une fois de plus que la télévision, n’a malheureusement pas évolué dans le bon sens, puisqu’une telle liberté de ton, ne se retrouve dans aucune autre émission actuelle. Pourtant trop de frustration dans le choix des séquences (Ou donc est passé la prostitué qui dénonçait l’état comme étant un proxénète, texte de lois à l’appui, devant un Dechavanne et un Michel Blanc médusé), et dans les extraits de débats. Séquencé à l’extrême, l’ensemble finit par lasser. Pour répondre à la question de départ, finalement ce n'était pas très utile, mais la nostalgie opère, et ça c'est le principal.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Une belle image en générale, même si les séquences les plus anciennes ont malheureusement mal vieillies avec une luminosité plus faibles et du grain plus présent. L’ensemble reste de qualité, et c’est un bon point quand même.

Le Son
 

Impeccable, le 2.0 est parfaitement adapté, et aucun superflus ne semblait nécessaire. Le 5.1 n’aurait fait qu’amplifier les parasites générés lors de ce type d’émission.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 10 min
  Boitier Coffret
   
   

Rien de transcendant, puisque l’ensemble peut être considéré comme un bonus. On trouvera donc : Les génériques (1ère et 2ème versions), le clip des Bassline Boys qui avaient sorti un morceaux dance mélangeant musique et extraits de l’émission, puis une galerie de  photos.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage