dans le même genre
  MINUSCULE, LA VALLÉE DES FO...
  TESLA EFFECT : A TEX MURPHY...
  SUR LA TERRE DES DINOSAURES...
  LES AVENTURES EXTRAORDINAIR...
  L'ÉTOFFE DES HÉROS
  LONE RANGER : NAISSANCE D'U...
  HIGLANDER III
  GI. JOE : CONSPIRATION
  SLY COOPER
  L’HOMME AUX POINGS DE FER

du même éditeur
  DISNEY INFINITY
  DISNEY UNIVERSE
  CARS 2
  PIRATES DES CARAÏBES : LE J...
  TRON EVOLUTION
  TOY STORY 3 : LE JEU VIDÉO
  DISNEY SING IT : POP HITS
  TOY STORY MANIA
  MISSION-G LE JEU
  SING IT


Dernières Actus
  PLONGEZ DANS L’UNIVERS DE C...
  LES SIMS 4 – DE NOUVELLES É...
  STARS WARS VII : GAGNEZ UNE...
  GODZILLA : DÉTAILS DE L'ÉDI...
  LES PINGOUINS DE MADAGASCAR...
  HUNGER GAMES LA RÉVOLTE - P...
  POURQUOI ALLER AU CINÉMA ? ...
  PIXAR EN CONCERT LE 22 JUIN...
 
Epic Mickey : le retour des Héros
Genre Aventures
Pays USA (2012)
Date de sortie mercredi 21 novembre 2012
Durée 120 Min
Réalisateur Warren Spector
Producteurs Junction Point
Scénaristes Marvin Wolfman
Compositeur Divers
Plateforme Wii
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Disney Interactive Studio
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  120 min
  Nb Dvd  1
   
   

Déchaine le pouvoir du pinceau magique dans une aventure inédite. Rejoins Mickey et Oswald dans d’incroyables combats et interagis seul ou en équipe avec une multitude de personnages de l’univers Disney.

Il y a deux ans, le jeu « Epic Mickey » avait surpris d’abord par une intrigue sombre, assez éloignée de ce que l’on pouvait attendre d’un jeu avec la célèbre souris, notamment car il tentait à prouver que tous les « toons » (personnages dessinés désignés comme tel dans le film) n’étaient pas forcément gentils et naïfs. Et alors que l’on pouvait imaginer que ce jeu était destiné à un très jeune public, il s’est vite avéré comme étant l’inverse. « Epic Mickey » entraine le joueur dans un monde de désolation résolument sombre que ce dernier peut altérer à l’aide de son pinceau magique.

Pour autant cette nouvelle version, n’est pas sans rappeler le premier opus, avec des environnements inspirés des longs métrages d’animations du studio mais aussi des attractions de ses parcs. Il n’est pas étonnant de retrouver certains visages connus, ou encore certains lieux familiers. Mais cette fois-ci Mickey ne sera pas seul dans son combat, il sera accompagné par Oswald. Une bonne nouvelle puisque cela offre la possibilité de jouer à deux, chacun contrôlant son personnage. Une véritable idée de génie puisque, si la possibilité reste en mode solo, le jeu s’ouvre dès le départ sur une aventure conviviale. Chacun des deux personnages ayant une fonction propre, une interaction particulière suivant l’un ou l’autre, ainsi Mickey peut colorier ou non les différents personnages qu’ils croisent, avec son pinceau magique, alors qu’Oswald, lui, peut les reprogrammer à l’aide de sa télécommande pour s’en faire des alliés ou non.

Autre nouveauté notoire dans ce deuxième volume : L’importance des choix qui influeront directement dans la progression du jeu. Comme celui du choix des bonus. En effet, régulièrement dans la partie le joueur devra choisir entre deux bonus, en ayant conscience que le restant, disparaitra de manière définitive. Une innovation remarquable puisqu’elle offre une liberté de jeu immense, qui peut donc s’ouvrir sur deux manières de jouer. Les concepteurs donnent ainsi à « Epic Mickey, le retour des héros » une véritable dimension qui pouvait manquer aux jeux de ce type. Tout au long de la partie, le joueur est amené à faire des choix le positionnant dans un véritable siège de décideur stratégique de l’aventure.

Dernière constatation est non des moindres, les concepteurs se sont aussi amusés à mettre en place une « flopée » d’intrigues annexes destinées à détourner le joueur de son objectif principal. Une façon particulièrement remarquable de pouvoir tenir en haleine pendant des heures, le joueur sans qu’il ne ressente la moindre lassitude. On y trouve pèle mêle des quêtes parallèles, des défis en tout genre pour pouvoir cumuler des récompenses et ainsi personnaliser son personnage on retrouve aussi, comme dans le premier volume, un mode plateforme, qui nous rappelle les anciens jeux. Un mode un brin nostalgique plus destiné aux parents qu’aux enfants. Un moyen détourné d’impliquer l’ensemble de la famille.

En conclusion, « Epic Mickey : Le retour des héros » confirme tout le bien que l’on pensait de la licence avec un premier volume, déjà remarquable. Pour ce nouvel opus, les concepteurs ont pensé liberté de jeu, intelligence des intrigues, et multitudes de possibilités. Le joueur n’est plus simplement mécanique, il devient stratège, il fait des choix et s’amuse en même temps dans un terrain de jeu soigné et bien pensé.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma Sans objet
   
   

Enfin débarrassé de ses bugs incessant qui plombait le jeu dans le premier volume, « Epic Mickey : Le retour des héros » se démarque dès le départ par des décors toujours aussi soignés, mais bénéficiant d’une progression plus souple qui permet ainsi de mieux les apprécier. Pour le bon déroulé de l’intrigue, l’environnement évolue en fonction de la progression, et ça c’est une bonne nouvelle qu’il est bon de souligner, car le jeu se parcours avec beaucoup de souplesse, plus de rapidité que dans le premier opus.



Le Son
 

Grande nouveauté par rapport au premier volume, « Epic Mickey : le retour des héros » s’inscrit dans le lignée des classiques Disney avec des chansons répartie de ci de là du jeu. Une bonne surprise, qui confère au jeu un aspect résolument différent de ce que l’on connaissait jusque-là dans l’univers du jeu vidéo. La répartition est donc primordiale et cela s’entend dès le départ. La bande sonore est à la hauteur de l’immersion dans le jeu avec une belle dynamique et une agréable spatialisation. On peut finir sur le doublage qui, pour une fois, ne se fait pas trop ridicule en français et donne enfin une voix au personnage d’Oswald.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage