dans le même genre
  RBG
  NOS ANIMAUX DOUX DEHORS, SA...
  VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA ...
  BELMONDO OU LE GOÛT DU RISQ...
  SCREAM FOR ME SARAJEVO
  DE PALMA
  DISCOVERY TOUR BY ASSASSIN'...
  A FULLER LIFE
  THOMAS PESQUET, L'ETOFFE D'...
  VANGELO

du même éditeur
  LES OUBLIÉS
  JE NE SUIS PAS UN SALAUD
  FREE LOVE
  LE GRAND JEU
  NIKO LE PETIT RENNE 2 (BLU-...
  PIÉGÉS
  KUNG-FU ACADEMY
  THE DIVIDE
  L'OURS MONTAGNE
  MINEURS 27


Dernières Actus
  L'ÉQUIPE DE DARK PHOENIX EN...
  KEANU REEVES VOUS PRÉSENTE ...
  LE NOUVEAU DOCUMENTAIRE SUR...
  TEST MUSICCAST BAR 400 : IM...
  TROIS FEMMES REVIENT DANS U...
  UN SAC DE BILLES : ÉDITION ...
  CREED II DISPONIBLE EN DVD,...
  A STAR IS BORN – ENCORE. LA...

Steve Jobs : the lost interview

Genre Documentaire
Pays USA (2013)
Date de sortie mardi 5 février 2013
Durée 65 Min
Réalisateur paul sen
Avec Steve Jobs
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Simon Volant
  Editeur   Bac films
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  65 min
  Nb Dvd  1
   
   

Le contexte

Cet interview a été enregistré pour la BBC en 1995, nous sommes à un tournant de la carrière de l'homme, d'Apple et de NeXT. Seules quelques minutes du reportage seront utilisées et le reste a été longtemps perdu. Une paire d'années après le décès de Steve Jobs, une copie vidéo est "miraculeusement" retrouvée et sort rapidement en DVD pour tous les fans d'Apple.

L'histoire et le contexte sont ici extrêmement importants, car pour la plupart des gens Steve Jobs c'est Apple, l'iPod et l'iPhone. Erreur ! Si Steve Jobs a lancé Apple (avec Steve Wozniak), il s'en est également fait viré en 1985. Durant 10 ans hors d'Apple, il a créé NeXT et même lancé les studios Pixar (Toy Story). En 1995, Apple est au bord du gouffre et à quelques jours seulement de la cessation de paiement. La société rappelle Steve Jobs avec la success-story que l'on connaît bien (Mac, iMac, iPod, iPhone, etc.).

Au moment de l'interview, Steve Jobs est le patron de NeXT qui conçoit des ordinateurs résolument révolutionnaires et haut de gamme et au succès commercial limité. Il n'est pas encore rappelé par Apple. La société Apple est perçue par tous comme finie après d'immenses échecs commerciaux et à la suite d'orientations hasardeuses. Internet commence tout juste à poindre dans les sociétés et les universités, mais reste, pour le particulier subordonné à l'usage d'un antique modem vocal. L'ADSL et le haut débit n'existent pas encore.

L'interview

Dans une première partie Steve Job revient sur l'aventure Apple, Woz, la Blue Box. Il parle beaucoup de la concurrence de l'époque (IBM, Xerox, Microsoft) et de son éviction par John Sculley (qu'il avait lui-même débauché chez Pepsi). L'aventure NeXT est rapidement abordée ainsi que la conception Objet. Il aborde, très intéressant aujourd'hui, sa vision de l'avenir, d'internet (alors embryonnaire). N'étant plus (à ce moment là) sur le devant de la scène, le discours est franc et sans détour avec de nombreux jugements sévères, mais souvent juste sur l'informatique et ses concurrents de l'époque.

L'intérêt du document

Bon, Steve Jobs reste Steve Jobs et dans cet interview on le reconnait tel qu'il est dans les nombreux Keynotes qui feront sa marque de fabrique par la suite. L'histoire d'Apple on l'a connu dans des téléfilms "(Les pirates de la Silicon Valley" par exemple) et livres. Là, on l'a directement de Jobs, mais ce n'est pas le plus intéressant.
Le plus sympa c'est que ce documentaire est aussi une histoire de l'informatique et surtout une vision, terriblement juste de l'avenir de l'informatique et d'internet.
Enfin, reste la partie clash avec des jugements très sévères sur les ennemis de l'époque, mais ça reste anecdotique !
Cet interview reste un document intéressant pour tout informaticien et personne qui suit de près l'histoire d'Apple.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Malgré quelques tentatives de restauration, le DVD n'offre pas mieux que la cassette VHS d'origine.

Le Son
 
Qualité mono avec pas mal de souffle.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Menu animés et quelques bandes-annonces en bonus.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage