dans le même genre
  CHACUN POUR TOUS
  MAUVAISES HERBES
  JOHNNY ENGLISH CONTRE ATTAQ...
  UN HOMME PRESSÉ
  LES BONNES INTENTIONS
  I FEEL GOOD
  LE GRAND BAIN
  LA FOLLE JOURNÉE DE FERRIS ...
  LES VIEUX FOURNEAUX
  NOUS LES GOSSES

du même éditeur
  CHACUN POUR TOUS
  GALVESTON
  PHOTO DE FAMILLE
  KIN : LE COMMENCEMENT
  DÉTECTIVE DEE : LA LÉGENDE ...
  THE LOST SOLDIER
  LES MUNICIPAUX
  ESCOBAR
  HANA-BI
  UTU REDUX


Dernières Actus
  REDÉCOUVREZ PHANTOM MANOR D...
  KLIPSCH LANCE UN CONCOURS D...
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...

Comment tuer sa mère

Genre Comédie
Pays FR (2018)
Date de sortie mercredi 17 octobre 2018
Durée 77 Min
Réalisateur David Diane
Avec Chantal Ladesou, Vincent Desagnat, Julien Arruti, Joséphine Drai
Producteurs Christophe Cervoni et Marc Fiszman
Scénaristes Morgan Spillemaecker et Amanda Sthers
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   M6 vidéo
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  77 min
  Nb Dvd  1
   
   
Dans la famille Mauret, les trois enfants n’avaient certainement pas demandé une mère aussi odieuse, déjanté…et dépensière ! Pour Nico, l’aîné, qui les entretient tous, c’en est trop ! Il propose à Ben, son jeune frère fainéant et à Fanny sa sœur complètement dépassée, une solution radicale : assassiner leur mère pendant le traditionnel déjeuner du samedi. 

Respectivement 1er réalisateur sur « BabySitting » et dialoguiste sur « La Dream team », le duo David Diane et Morgan Spillemaecker se retrouvent aux commandes d’une comédie écrite en partie par Spillemaecker en collaboration avec Amanda Sthers (Madame). Une comédie qui explore les liens difficiles qui unissent une famille. Et pour le moins lorsque cette famille souffre de tensions liées à l’argent et à la hiérarchie familiale. Un seul de la fratrie porte sur ses épaules le poids de la responsabilité de ses cadets. jusqu'à ce que la coupe déborde lorsque la mère se rend coupable d'avoir dépensé tout l'argent de leur héritage et est en grande partie la source des tourments. Énorme succès au théâtre, la pièce très logiquement fit les yeux doux au cinéma, avec ses répliques douloureuses et ses situations à l’emporte pièce. Seulement si la pièce fut un succès sur scène est ce que cela en fait forcément un candidat pour la comédie de l’année au cinéma ?

Assurément non ! Car le premier défaut de cette comédie, c’est son rythme, découpé, trop statique, qui nuit terriblement à la mécanique du rire que l’on pouvait attendre d’un tel sujet. Et la première preuve est l’amoncellement de scènes toutes aussi mal fagotées les unes que les autres, dés lors que les enfants diaboliques veulent en finir avec leur mère. On y retrouve une technique toute droit venue du théâtre, mais qui colle fort peu avec la rythmique du cinéma. D’ailleurs les scènes tournant autour de la tentative de meurtre maladroite, ne parviennent jamais à toucher leur but et font bien plus souvent pschiiiit qu’autre choses.

Et c’est d’ailleurs du côté des acteurs que le drame est le plus marquant ! Dés les premières répliques, on comprend très vite que le drame se jouera dans la salle et non pas à l’écran. Que les dialogues, s’ils sont assimilés par les comédiens, ils ne parviennent, toutefois pas, à leur donner une fluidité suffisante pour faire oublier un petit peu le côté théâtral de la pièce, voir même sont complètement hors sujet avec des répliques récitées comme par des robots effaçant toute sensibilité lorsque cela pourrait se faire sentir. Et c’est principalement du côté des garçons que le bât blesse, car Vincent Desagnat (Alibi.com) et Julien Arruti (Baby Sitting) ne parviennent pas à se sortir d’un carcan dans lequel ils se sont enfermés tout seul, notamment par le biais des succès de la « Bande à Fifi ». Souvent dans la récitation, rarement dans le vrai ton du dialogue, les deux comédiens préfèrent se reposer sur leurs acquits plutôt que de proposer une variante de leurs personnages respectifs. Même chose pour Chantal Ladesou (C'est quoi cette famille ?) qui s’est depuis des années fabriqué un personnage et passe son temps à le décliner de toutes les manières possibles. C’était charmant au début, mais à la longue s’est très vite lassant.

En conclusion « Comment tuer sa mère » de David Diane et Morgan Spillemaecker est la comédie la plus affligeante de l’année, celle qui ne viendra pas réconcilier le théâtre populaire avec le cinéma. La mise en scène est pauvre et manque de dynamisme et les acteurs ne parviennent jamais à lui donner corps. Ils se contentent de décliner à l’infini leurs personnages déjà composés dans de (Trop ?) nombreuses comédies auparavant.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.40:1
   
   
Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le film jouant sur les différentes ambiances : Colorées en extérieures, et plus sombres lors des scènes en intérieurs, il fallait un support qui ne soit pas trop en défaillance ou en saturation. Le travail de transfert et de très bonne qualité et le film se regarde avec beaucoup de plaisir.

Le Son
 
Une piste Dolby Digitale 5.1, totalement en accord avec le film et avec ses besoins. La répartition est minutieuse, et les voix ne sont pas trop en retrait.  La dynamique de l’ensemble plus discrète sait tout de même se faire présente, lorsque cela est nécessaires, comme pour appuyer un moment charnière de la comédie. 

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Côté Bonus, un entretien avec les acteurs qui tentent de donner plus de profondeur à l’ensemble.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage