dans le même genre
  MAIS VOUS ÊTES FOUS
  NETWORK
  SENSES
  ARCTIC
  UN SAC DE BILLES
  LA MULE
  THE HATE U GIVE (LA HAINE Q...
  CREED II
  L'EQUIPAGE
  PATRICK MELROSE

du même éditeur
  TANGUY 2 : LE RETOUR
  WALTER
  ARCTIC
  LE GARDIEN DES MONDES
  PARADISE BEACH
  LA POURSUITE IMPLACABLE
  CHACUN POUR TOUS
  GALVESTON
  PHOTO DE FAMILLE
  KIN : LE COMMENCEMENT


Dernières Actus
  GODZILLA II : ROI DES MONST...
  LE BAT-SIGNAL PROJETÉ DANS ...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  LE PROGRAMME IMAX ENHANCED ...
  COFFRET 4 DVD SUITS SAISON ...
  JACK RYAN SAISON 1 EN DVD E...
  4 TITRES REJOIGNENT LE CATA...

After Chapitre 1

Titre Original After
Genre Drame
Pays USA (2019)
Date de sortie mercredi 21 août 2019
Durée 102 Min
Réalisateur Jenny Gage
Avec Joséphine Langford, Hero Fiennes-Tiffin, Selma Blair
Producteurs Anna Todd, Jennifer Gibgot, Courtney Solomon, Mark Canton, Adam Shankman et Adam Silver
Scénaristes Susan McMartin, Jenny Gage et Tamara Chestna
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   M6 vidéo
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  102 min
  Nb Dvd  1
   
   
Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…

Honnêtement, il est difficile de donner un avis favorable, à l’adaptation d’une œuvre sulfureuse à destination des adolescents, lorsque l’on sait d’avance que, pour des raisons d’interdictions, tout l’érotisme du contenu du livre sera tenu à l’écart pour ne pas choquer la bonne séance. Lorsqu’en plus, le roman dont est issue le film, vient, en fait d’une fanzone, où l’auteur fantasmait sur l’un des membres du boys band : « One Direction » : Harry Styles, il est forcément difficile de se dire que l’on va plonger dans une œuvre haletante, fidèle et passionnante.

Et je serais tenté de dire que : Heureusement que Pierre Chauderlos de Laclos ou Stephen Frears et Milos Foreman sont passés par là avec : « Les Liaisons Dangereuses », l’auteur du roman pour le premier, et les réalisateurs des deux meilleures adaptations cinématographiques de l’autre, car sinon, des auteurs comme Anna Todd n’existeraient pas. Car, si vous prenez « After », une bluette dans laquelle une jeune fille prude et vierge va se laisser séduire par un jeune homme un peu mauvais garçon, séduisant, et amateur de paris, il n’y a pas long pour faire le parallèle. Seulement, voilà, l’univers de Valmont et celui de Tessa, n’ont rien à voir. L’histoire de Chauderlos de Laclos, explore les rouages de l’amour, ses ravages et cette dualité malsaine qui oppose ses personnages. Dans « After », du moins dans son adaptation, on ne retrouve qu’une œuvre issue du fantasme d’une jeune admiratrice d’un chanteur pour midinette.

Le scénario ne cherche jamais la profondeur, ni même l’originalité, bien au contraire, il va rester en surface, enchaîner les convenances autant les convenues pour donner une œuvre fade et bien pâle, en dépit de ce qu’elle pourrait être. Ajoutez à cela une mise en scène très propre, qui ne cherche pas çà choquer, qui enfile les plans très soignés comme un collier de perles lissés et brillantes, qui pourrait faire penser à une version sans vampire de « Twilight », tant l’atmosphère y est très propre et très semblable aux réalisations « pâlottes » de Katherine Hardwick ou Bill Condon, réalisateur de la trop tristement célèbre saga vampirique aussi mièvre qu’inutile. Ici, la réalisatrice qui vient du documentaire, s’évertue à faire de la sensualité propre, mais, à chaque fois, se prend les pieds dans le tapis. Comme lorsque la jeune femme décide de s’offrir d’elle-même à son amant, tout est mis en œuvre pour susciter l’érotisme, mais le rythme, le montage à la serpette et la musique décalée font que la scène se retrouve vidée de toute son essence.

Côté distribution, les deux jeunes acteurs : Jennifer Langford (Into the Dark) et Hero Fiennes-Tiffin (Harry Potter et le prince de Sang-mêlé), neveu de Ralph (La Liste de Shindler) et Joseph Fiennes (Handmaids Tale), forment un couple très glamour dont le potentiel de séduction est évident. Mais sa sous-exploitation, les font terriblement manquer de relief et leurs compositions aussi soignées soient elles, ne parviennent jamais à nous séduire totalement.

En conclusion, « After – Chapitre 1 » est un film inspiré d’un roman érotique pour adolescent, complètement vidé de ce qui en faisait son originalité et son attraction pour les ados amateurs de ce type de roman : l’érotisme. Présenté comme le « 50 Nuances de Grey » (Autre adaptation désastreuse sur le segment) pour ados, autant dire que le film est plus qu’une déception. Pas étonnant que le studio ait décidé d’engager Roger Kumble, pour prendre les rennes du second chapitre. Le réalisateur ayant, comme fait d’arme : « Sex Intentions », autre version modernisée des « Liaisons dangereuses », tiens donc !


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.40:1
   
   
Film à consonance érotique oblige, l’image et la lumière tiennent une place centrale dans l’intrigue. La réalisatrice et son chef opérateur Adam Silver, également producteur, et qui travailla sur la série « Torchwood ». Les couleurs sont soignées, elles se laissent porter par un support qui met en valeur toutes les nuances de vert ou toutes ces peintures un peu effacées que l’on trouve dans le film, 

Le Son
 
Un film sans beaucoup d’effets, mais qui se laisse tout de même illustrer par la musique particulièrement sélectionnée pour plaire aux ados. Et puis il y a les environnements sonores discrets qui viennent habiller le film pour lui donner toute sa cohérence et plonger le spectateur au cœur d’une intrigue assez plate et sans véritable originalité. 

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 20 min
  Boitier Amaray
   
   
Les interviews de membres de l’équipe qui reviennent sur les origines, du livre, le conte de fée d’Anna Todd et le lancement de l’adaptation.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage