dans le même genre
  SILENCE
  LA CHAMBRE DU FILS
  POLICE
  PETIT PAYS
  A BOUT DE SOUFFLE (ULTRA HD...
  LA HAINE (ULTRA HD / 4K)
  BRICK
  UN COEUR EN HIVER
  SATANTANGO
  ARYTHMIE

du même éditeur
  ARYTHMIE
  HAUT PERCHÉS
  WINTER BROTHERS
  THE STRANGE ONES
  L'AMOUR DES HOMMES
  JEAN MOULIN, ÉVANGILE
  MARIO
  CENTAURE
  VANGELO
  BONHEUR ACADÉMIE


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Wet Season

Genre Drame
Pays Sing (2020)
Date de sortie mardi 22 septembre 2020
Durée 98 Min
Réalisateur Anthony Chen
Avec Yann Yann Yeo, Koh Jia Ler
Producteurs Anthony Chen, Wenhong Huang et Tan Si En
Scénaristes Anthony Chen
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Mandarin
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Epicentre films
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  98 min
  Nb Dvd  1
   
   
Des trombes d’eau s’abattent sur Singapour. C’est la mousson. Les nuages s’amoncellent aussi dans le cœur de Ling, professeur de chinois dans un lycée de garçons. Sa vie professionnelle est peu épanouissante et son mari, avec qui elle tente depuis plusieurs années d’avoir un enfant, de plus en plus fuyant. Une amitié inattendue avec l’un de ses élèves va briser sa solitude et l’aider à prendre sa vie en main.

Anthony Chen est un réalisateur sensible et cela se voit dans ses réalisations. Avec son premier film « Ilo Ilo » qui séduisit bon nombre de festivals à travers le monde, il nous racontait déjà, avec beaucoup de sensibilité les difficiles rapports familiaux, avec en toile de fond la crise financière de 1997. Puis avec « Pop Aye » nous sommes toujours dans les conflits sentimentaux, mais cette fois ci avec un homme délaissé par son épouse qui va rencontrer un éléphant qui donnera un sens à sa vie. Point commun de tous ces films, le réalisateur signe ses scénarii et explore les relations humaines, peint des tableaux dans lesquels les personnages principaux sont en manque d'affection et rencontrent un être vers qui se tourner et trouver cette affection qui lui fait tellement défaut. 

Avec « Wet Season » le réalisateur va inverser son propos et nous amener à suivre les pas de Ling, jeune professeure de Chinois qui désire ardemment avoir un enfant mais voit son mari s'éloigner inexorablement d'elle, alors que dans le même temps, l'un de ses élèves, tombé sous le charme, se rapproche d’elle. Comme dans ses précédents films, le réalisateur dessine une esquisse où l'amour est une peine et va peindre son œuvre avec une douceur et une maturité évidente, sans oublier de parler de ce regard que les Singapouriens portent à la Chine et à cette langue qu'ils ne veulent pas conserver. Jamais dans le propos dérangeant ou dégradant pour l'un comme pour l'autre, Chen dessine son intrigue et nous entraîne dans une histoire d'amour interdite, où la confusion règne plus qu'elle ne donne d’espoir. Le jeune homme se berce d'illusion pendant que la jeune femme se laisse aller à transgresser sa loi par un amour qu'elle ne veut pas accepter. 

Précis dans sa mise en scène, il utilise comme une métaphore cette pluie qui montre à quelle point cette jeune femme se noie dans ses sentiments et coule petit à petit à mesure que sa frustration de ne pas avoir d'enfant, et que la désaffection de son mari se font sentir. Wei Lun, son élève, va alors venir bousculer tout cela dans une sorte de confusion sentimentale dont tous les deux sortiront transformés. 

Ce sont d'ailleurs les deux acteurs de son premier film qu'Anthony Chen retrouve : Yann Yann Yeo (One Last Dance) et Koh Jia Ler (Ilo Ilo). Comme le réalisateur s'en amuse d'ailleurs, dans « Ilo Ilo », les deux acteurs étaient mère et fils, dans celui-ci, ils sont amants. C'est d'ailleurs un excellent choix que ces deux comédiens, tant l'actrice, d'abord, porte une mélancolie et une force pendant tout le film qui viennent contraster avec la sobriété de son jeu. Face à elle, Koh Jia Ler porte son arrogance et sa jeunesse comme une fougue, mais aussi comme une fêlure de ne pouvoir obtenir la reconnaissance qu'il souhaite dans les yeux de sa professeure. Séducteurs, ils le sont tous les deux assurément et particulièrement Yann Yann Yeoh qui porte le film sur ses frêles épaules avec pourtant le charisme des plus grandes. Il est fort à parier que l'on reverra rapidement Koh Jia Ler dans de nombreux films.

En conclusion, « Wet Season » est un film magnifique de sensibilité et de douceur, qui sait parfois se faire sentir plus dur qu'il n'y paraît. Notamment, dans l'histoire de cette femme délaissée par son mari, s'occupant de son beau-père vieil homme handicapé et malade, et qui va chercher un peu d'affection sans vouloir se l'avouer. La prestation des deux acteurs principaux est remarquable de maitrise. Un film à découvrir comme une parenthèse poétique dans ce marasme cinématographique ambiant.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   
Simple dans son écriture, mais pas dans sa narration ou dans sa mise en scène, le film bénéficie de très beaux plans soignés. Les couleurs sont magnifiques et les contrastes sont parfaitement dosés pour lui donner une profondeur tout en douceur et en puissance. L’ensemble est d’une beauté saisissante à l’image de la ville dans laquelle vivent les deux protagonistes. 

Le Son
 
Le film est disponible en Dolby Digitale 5.1, en VOST. Un choix évident qui permet de réellement plonger dans le jeu des acteurs et de mieux se laisser imprégner par l’histoire. Du coup on se laisse aller à mieux plonger dans cette histoire d’amour douce et pourtant sombre et poétique.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Amaray
   
   
Une interview passionnée du réalisateur Anthony Chen.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage