du même réalisateur
  PARASITE

dans le même genre
  MONSIEUR HIRE
  LES AFFRANCHIS
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  WATERGATE
  ZÉROZÉROZÉRO SAISON 1
  ESCAPE AT DANNEMORA
  BAPTISTE SAISON 1
  MEURTRES À SANDHAMN SAISON ...
  LE CONVOYEUR
  LE MARGINAL

du même éditeur
  V/H/S
  EPISODES SAISON 2
  GRABBERS
  GHOST MACHINE
  CHOOSE
  RED HILL
  NO MERCY
  DOGHOUSE
  THE COLLECTOR
  KONTROLL


Dernières Actus
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...

Memories of murder

Genre Policier
Pays Corée (2004)
Date de sortie jeudi 24 février 2005
Durée 120 Min
Réalisateur Joon-ho Bong
Avec Kang-ho Song, Kim Sang-kyung, Hee-Bong Byun
Producteurs Seoung-Jae Cha
Scénaristes Joon-ho Bong, Kwang-Rim Kim, Seung Bo Shim
Compositeur Taroh Iwashiro
Format Dvd 9
Informations
Complémentaires
Grand prix du festival de cognac 2004.
Critique Cinéma Memories of murder
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Coréen
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Oui

Le Film Critique de Yannick Evain
  Editeur   C.T.V
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  120 min
  Nb Dvd  2
   
   

En 1986, dans la province de Gyunggi, le corps d'une jeune femme violée puis assassinée est retrouvé dans la campagne. Deux mois plus tard, d'autres crimes similaires ont lieu. Dans un pays qui n'a jamais connu de telles atrocités, la rumeur d'actes commis par un serial killer grandit de jour en jour. Une unité spéciale de la police est ainsi créée dans la région afin de trouver rapidement le coupable. Elle est placée sous les ordres d'un policier local et d'un détective spécialement envoyé de Séoul à sa demande. Devant l'absence de preuves concrètes, les deux hommes sombrent peu à peu dans le doute...

Ce film sorti dans nos salles l’année passée apporte une pierre de plus au savoir faire et à la qualité du cinéma Coréen. On à pu saluer également la qualité du film de Park Chan-Wook et son Old Boy ainsi que Kim Ki-Duk avec son Printemps, été, automne, hiver… et printemps et Coast Guard (et plus récemment  Locataires). Le film de Joon-ho Bong s’inscrit dans les mêmes critères qualitatifs dans Memories of murder qui est un film hautement recommandable par son originalité, la qualité de sa mise en scène et de l’atmosphère qu’il dégage.

Ce film relate l’histoire du premier serial killer Coréen, et surtout  de l’enquête policière chaotique qui a été menée suite à ces crimes, par des policiers complètements dépassés. Le réalisateur s’éloigne du piège qui à plombé la plupart des polar ricains de ces dernières années qui consiste à faire un sous se7en, ici le film assume parfaitement ses origines et s’éloigne des codes imposés du genre depuis le succès du film de Fincher.

L’atmosphère, le suspense va crescendo et est parfaitement maitrisé dans sa progression. Pour autant le film manipule un certain humour, opposant un flic issu de la ville avec des méthodes qui se veulent modernes et scientifiques, à un flic des champs qui pense pouvoir trouver un tueur en fixant son visage. Le film au passage donne une version assez critique des méthodes policières, ne reculant devant rien et surtout pas la violence pour tirer des aveux de personnes innocentes.

La photo du film est elle aussi une réussite, manipulant les images sombres et glauques contrastées par un ciel éclatant et des champs aux couleurs pimpantes suivant l’angle que souhaite faire prendre le réalisateur a son film.

Le scénario assume son originalité jusqu'à son terme, laissant au final un spectateur dérouté. Un chef d’œuvre.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

L’image proposée sur cette édition est de bonne facture, la photo est superbe et colle parfaitement à l’ambiance du film. La compression est une réussite. Un bémol toutefois le film manque parfois un poil de définition et la colorimétrie semble différente de celle aperçue en salle, en effet tout semble moins lumineux, et si ce n’est pas gênant dans les scènes sombres ou d’intérieur, cela est très visible sur quelques scènes d’extérieur ou  les couleurs aperçues en salle paraissent beaucoup plus vives et pétillantes (le champ au début et à la fin du film par exemple).

 


Le Son
 

Trois mixages sont proposés sur cette édition avec, chose rare, une VO privilégiée puisqu’elle bénéficie d’un mixage DTS et Dolby Digital, alors que pour la VF seule la piste Dolby est présente.


Les trois pistes offrent un très bon mixage, clair et dynamique. Les surrounds semblent cependant parfois un peu sous utilisés, que ce soit dans les quelques scènes d’actions ou dans la restitution des ambiances, les enceintes arrières restent parfois très (trop) discrètes.


On trouvera très peu de différences entre la piste DTS et la piste DD en VO, a noter cependant que la piste originale semble plus riche au niveau du mixage, on y trouvera davantage de détails, et surtout l’excellent jeu des acteurs.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 60 min
  Boitier Digipack
   
   

DVD1

Commentaire Audio 

On retrouvera sur le premier disque, un commentaire audio du réalisateur, accompagné des trois acteurs principaux. Ce commentaire se déroule dans la bonne humeur, ce qui le rend plaisant à suivre malgré un côté assez conventionnel. De nombreuses anecdotes viennent ponctuer ce commentaire, plus ou moins pertinentes, le réalisateur rentre lui davantage dans la technique, avec l’explication de certaines scènes et certains choix de réalisation.


DVD2

La section bonus du 2eme DVD est composée en 3 parties qui couvrent de façon extrémement précise la quasi-totalité des aspects de ce film.


LES LIEUX DU CRIME

Auditions (7min)

Présentation des auditions des acteurs, sur chaque lieu de tournage pro ou amateurs la plupart sont très convaincants.


Apparitions (6min)

Certains figurants n’étaient autre que les membres de l’équipe du film. Ce doc retrace leur apparition dans le film.


Direction (5min)

Les différents acteurs défilent un à un devant la caméra pour encensé le réalisateur certes méritoire, mais cela reste un bonus dispensable.


Sans visage (1min)

Le réalisateur revient sur les scènes ou on aperçoit le tueur de manière furtive. Il explique les procédés qu’il a employés pour montrer ce tueur sans qu’il soit reconnaissable et comment il se sert de ces scènes pour brouiller les pistes dans la tête du spectateur.


Atmosphère (6min)

Anecdotes sur le tournage de la part des acteurs : froid, pluie glaciale, sol glacé. Bref tout un tas de conditions difficiles tout au long du tournage. Le réalisateur explique aussi comment il a pu garder une tonalité d’image homogène malgré les changements incessants de luminosité.


LES INTERROGATOIRES(1heure)


Une série d’interviews de l’ensemble de l’équipe du film, du réalisateur aux acteurs, entrecoupées de scène du film, bêtisiers.  Sur ces interviews tous les aspects du film y sont abordés.



LES PREUVES

Décors et accessoires
(11min)

Le choix des décors et des accessoires est ici décortiqué. Montrant à quel point la préparation du film à été faite avec soin. Notamment la transformation d’un lieu, en un lieu rappelant les années 80.


Maquillages (12min)

On y aborde ici le choix de l’aspect physique des acteurs. La recherche faite sur les prothèses, la couleur de peau etc…


Effets spéciaux (5min)

Explications sur les quelques Fx utilisés pour truquer certaines scènes.


Musique du film (14min)

Le compositeur, revient en présence du réalisateur sur la préparation et l’écriture de la musique pour le film.


Scènes inédites (14min)

Coupées pour des raisons de rythme, ces scènes allaient davantage en profondeur dans la psychologie des personnages. On notera également la présence d’une fin alternative montrant davantage le devenir des acteurs.


Promo
Teaser, spot TV, bande-annonce de l'éditeur


Le court-métrage "White Man" (19min)

Pas exceptionnel on repérera tout de même ce qui risqué de devenir la patte du réalisateur.



 


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage