7 Seconds

Genre
Pays
Etats-Unis (2004)
Date de sortie
jeudi 22 septembre 2005
Durée
92 Min
Réalisateur
Producteurs
Donald Kushner
Scénaristes
Martin Wheeler
Compositeur
Barry Taylor
Format
Dvd 9
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Anglais
Non
Non
Non
Français
Oui
Non
Non
Le Film
Critique de Jean-Luc Richter
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
92 min
Nb Dvd
1

L’histoire

Jack Tuliver (Wesley Snipes) vétéran des forces spéciales de l’armée américaine s’est recyclé dans le banditisme. Avec l’aide Suza (Georgina Rylance), qui travaille en Roumanie dans une entreprise de transport de fond, il a organisé le casse du siècle qui doit lui rapporter des dizaines de millions de dollars. Pendant le cambriolage, Jack met également la main sur une étrange valise blindée qui n’était pas prévu mais qui l’intrigue.

Alors que son forfait s’est parfaitement déroulé et que l’équipe quitte le lieu du crime, une autre bande armée s’en prend au convoi de véhicule des bandits. Comprenant qu’il est tombé dans un piège, Jack parvient à s’enfuir de justesse avec la valise alors que son amie Suza est capturée.  Dans sa fuite, il prend en otage Kelly Anders (Tamzin Outhwaite),  une militaire travaillant pour la police de l’armée…

Critique subjective

« 7 seconds » : c’est exactement la durée du souvenir laissé par ce film une fois le générique de fin arrivé. Cette débauche de violence et d’action peut tout de même vous faire passer un bon moment, à condition de laisser le cerveau au placard avant la séance. La déception est d’autant plus grande que le scénario avait du potentiel, avec de multiples rebondissements et des imbrications de gangs qui auraient pu être intéressants. Mais la réalisation est totalement ratée, avec une alternance pénible de plans qui rend la situation inutilement confuse. Mis à part Wesley Snipes, égal à lui-même dans un rôle de méchant à principes qui finit par faire perdre toute originalité à son rôle d’anti-héro, les autres acteurs sont totalement pitoyables. On comprend bien que Tamzin Outhwaite ait été uniquement choisie pour sa plastique mais un minimum d’effort de jeu aurait tout de même été souhaitable. Le pire vient sans doute de ce grand ‘méchant’ évidemment d’origine russe, totalement frappadingue et épileptique, absolument pas crédible et surtout extrêmement mal interprété. Passons sur les ‘effets spéciaux’ risibles, comme ces courses de voitures en ville si peu palpitantes qu’on se surprend à bailler !

Totalement raté, ce film ne mérite même pas 7 secondes de réflexion : fuyez-le !
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma
1.85:1

Le DVD nous propose une image de bonne qualité, avec des couleurs vives et précises. La définition est bonne et permet de bien apprécier tous les détails des nombreuses scènes sanglantes. Les amateurs apprécieront ! En dehors de cette belle restitution, nullement contrariée par la compression, on regrette le tournage de certaines scènes à la façon d’un clip vidéo. C’est particulièrement sensible en début de film où le réalisateur zappe furieusement d’une image à l’autre, alternant scènes claires et sombres de façon très pénible pour le spectateur. Heureusement, cette tendance se calme au bout de quelques minutes. Le dernier reproche concerne les scènes de poursuite en voiture où l’on a souvent l’impression que les véhicules roulent au ralenti, ce qui nuit à la crédibilité de l’action.

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Français
5.1
Anglais
5.1

L’éditeur nous propose deux pistes sonores en Dolby Digital 5.1 français et anglaise. Ces deux pistes sont équivalentes au niveau de l’ambiance sonore, la différence se faisant sur les dialogues. Mais comme ceux-ci sont peu nombreux, il vaut mieux choisir la piste originale où vous apprécierez, dans la langue de Shakespeare, les très nombreuses insultes et gros mots du film. On notera que les dialogues en yiddish sont systématiquement sous-titrés en français alors qu’ils sont déjà doublés dans notre langue !

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
0 min
Boitier
Amaray

En dehors du chapitrage et de menus statiques, l’éditeur ne propose aucun supplément sur ce DVD.
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage