du même réalisateur
  ALIAS - SAISON 2
  FRINGE : SAISON 5

dans le même genre
  CHANSON DOUCE
  LA ROUE
  BARON NOIR : SAISON 3
  RED JOAN
  AU NOM DES FEMMES : LE COMB...
  FAUBOURG MONTMARTRE
  BIG LITTLE LIES : SAISON 2
  LE PROFESSEUR
  LA CITÉ DE LA JOIE
  HAUT PERCHÉS

du même éditeur
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  LE ROI LION
  ALADDIN
  RALPH 2.0
  DUMBO
  COCO
  CARS 3
  L'EMPEREUR
  PIRATES DES CARAÏBES : LA V...
  LA BELLE ET LA BÊTE (LIVE 2...


Dernières Actus
  TEST JEU "TACO, CHAT BOUC, ...
  DISPARITION D'ENNIO MORRICO...
  DVDCRITIQUES LIVE #14 : JOU...
  JEU LITTLE TOWN
  JEU THE CREW
  DISPARITION DU RÉALISATEUR ...
  DISPARITION DE IAN HOLM
  "IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L'E...

Lost (saison 1)

Titre Original Lost
Genre Drame
Pays USA (2004)
Date de sortie mercredi 23 novembre 2005
Durée 999 Min
Réalisateur JJ Abrams
Avec Matthew Fox, Evangeline Lilly, Naveen Andrews, Terry O'Quinn, Dominic Monaghan, Josh Holloway, Maggie Grace, Harold Perrineau, Emilie De Ravin, Jorge Garcia, Yunjin Kim
Scénaristes Damon Lindelof et Carlton Cuse
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Johan Belleville
  Editeur   Disney BVHE
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  7
   
   

Critique film: Bruno ORRU / Critique Image, Son et Bonus: Johan BELLEVILLE

LOST : LES DISPARUS est sans aucun doute la série du moment ! Coté public bien sur avec des taux d’audience sur TF1 incroyables pour une série TV (7 millions de spectateurs par épisode en moyenne !) et coté critiques avec aux derniers Emmy Awards l’obtention de la « meilleure série dramatique » et pour J.J. Abrams l’obtention du « meilleur réalisateur ». Rarement une série n’avait autant fait parler d’elle dans les cantines, les bars, les salles d’attentes... une propension à discuter avec son voisin car toutes les hypothèses sont possibles et que chacun peut apporter sa propre interprétation aux évènements, personnages et de tous les symboles qui s’y rattachent.
La série est réalisée par J.J Abrams à qui l’on doit également Alias, également édité chez Disney qui décidemment la joue finement en matière de séries TV depuis quelques temps. L’action se déroule sur une île perdue de l'océan pacifique où s'est écrasé un avion touristique. 48 rescapés vont devoir survivre sur cette île. Mais beaucoup de surprises les attendent et ils découvriront bientôt que cet endroit n'est pas tout à fait comme les autres...


C’est assez inhabituel mais vous n’aurez pas d’avis particulier sur cette série mais une notation qui synthétique les avis de la rédaction, du moins de ceux qui suivent assidûment la série. Pas d’avis car l’éditeur n’a pu nous fournir les DVD de cette première saison. Nous avons eu à notre disposition le dernier DVD du coffret, ce qui est suffisant pour avoir un avis sur la qualité visuelle et sonore mais aussi pour vous présenter les bonus. Pas d’avis mais un rappel tout de même de ce qu’est cette série, ces informations étant issues du dossier de presse qui accompagnait notre DVD.
Le projet de la série est né en 2003. Lloyd Braun, un des directeurs de la programmation de la chaîne américaine ABC, grand network sur lequel est diffusé notamment « Desperate Housewives », tient une idée de série : « Un avion s’écrase sur une île... ». Pour la mener à bien, il contacte J.J Abrams, le créateur de la série Alias, qui accepte tout en posant ses conditions : ABC doit lui fournir un scénariste avec lequel il puisse laisser parler librement son imagination. C'est Damon Lindelof qui est choisi par le network alors qu'il n'a écrit qu'un seul pilote !
Damon Lindelof étant un grand fan des séries "Alias" et "Felicity", il fait totalement confiance à J.J Abrams. Ils se rendent compte rapidement que l'île doit devenir un endroit mystérieux, presque apeurant... Après une seule entrevue entre les deux hommes, tout se bouscule. Ils décident de produire la série et 11 semaines plus tard, la première version du pilote est tournée alors que le casting n'est pas encore totalement fixé ! Une partie des auditions s'est d'ailleurs effectuée à Hawaii, en dernière minute. Des rôles ont même été crées à la dernière minute. "On voulait un docteur, une femme dans un rôle inhabituel et un musicien". Mais J.J et Damon ne cessent de concevoir de nouveaux personnages. Ainsi, certains ont été créés pendant le tournage, comme celui de Hurley que les producteurs ont vu à la télé, pour lequel ils ont décidé d’écrire un rôle.
Pour donner encore plus de réalisme à la série, LOST est tournée dans de somptueux décors naturels, à Hawaii. Le planning du tournage est chargé : 3 pages du script sont filmées chaque jour, cadence qui correspond à celle du cinéma. Après le visionnage du pilote par les dirigeants de la chaîne, ABC commande 6 épisodes. Le succès est fulgurant et dès le premier épisode, LOST se classe en tête des audiences.


LOST démarre très fort avec le crash spectaculaire d’un avion sur une île du Pacifique, quelque part entre l’Australie et l’Amérique. Echoués sur une plage, les survivants ont à peine le temps de reprendre leurs esprits et d’organiser leur survie qu’ils sont surpris par des bruits effrayants et des mouvements suspects dans la jungle...
Servie par une distribution solide et s'appuyant sur un concept totalement novateur, LOST nous fait découvrir à chaque épisode la vie d'un des survivants, mais surtout leur vie passée, à travers une série de flash-backs. C’est avant tout une série humaine qui s'oriente autour de 14 survivants ayant chacun une particularité :
- Jack (Matthew Fox) est un jeune médecin plein de bonne volonté. Dès le moment du crash, il s'impose naturellement comme leader au sein du groupe.
- Kate (Evangeline Lilly) une jeune femme aussi mystérieuse que ravissante qui occupe vite une place importante au sein du groupe. Mais Kate cache bien des secrets que personne sur l'île ne soupçonne...
- Charlie (Dominic Monaghan) est un personnage sympathique mais qui semble paumé. Ancien bassiste dans un groupe de rock, on découvre bien vite qu'il a lui aussi son lot de secrets.
Sayid (Naveen Andrews) est un militaire Irakien, ancien combattant de la Guerre du Golfe qui a une bonne connaissance en électronique et en techniques de communication.
- Sawyer (Josh Holloway) est le cliché type du bougre texan qui ne pense qu'à lui. Mais sur cette île, il découvre bien vite que sans les autres, ses chances sont réduites.
- Claire (Emilie DeRavin) est une australienne enceinte de 8 mois lors du crash.
- Michael (Harold Perrineau) est avec son fils de 10 ans Walt (Malcom David Kelley) qu'il n'a pas élevé. C'est un homme qui au départ paraît égoïste, mais qui au cours de l'aventure va devoir aussi apprendre à mieux connaître son fils.
- Locke (Terry O'Quinn) est le survivant le plus énigmatique. C'est un chasseur courageux. Il sera le premier à paraître comprendre le mystère de l'île. C'est un pilier au sein du groupe qui ne parle pas beaucoup mais accomplit de choses surprenantes.
- Hurley (Jorge Garcia) est un personnage jovial et sympathique qui devra aussi faire face aux critiques de certains.
- Sun (Yunjin Kim), une jeune femme coréenne, et son mari Jin (Daniel Dae Kim), un personnage froid et autoritaire, forment un couple à part.
- Boone (Ian Somerhalder), le grand frère de Shannon (Maggie Grace), est très protecteur vis à vis de sa soeur malgré des tensions dans leur relation.


Au fur et à mesure des épisodes, on découvre donc ces personnages, leurs caractères, leurs parcours, leurs failles...Et si les existences de ces femmes et de ces hommes étaient liées bien avant l'accident? Et s'ils ne s'étaient pas retrouvés par hasard dans cet avion ? Quels terribles secrets certains cachent-ils? Et si ils n'étaient pas seuls sur cette île ?
L'intrigue de la série comporte de multiples trames entremêlées : la trame principale, qui décrit la vie des rescapés sur l'île, leur lutte quotidienne pour survivre ou pour alerter d'improbables secours et les relations qui se nouent entre eux ; des trames secondaires, relatant le passé des personnages principaux, évoqué à l'occasion de flash-backs distillés au fil des épisodes, et donnant ainsi des éléments d'explication sur leur comportement présent ; une trame fantastique, enfin, centrée sur l'île elle-même, à la fois paradisiaque et inquiétante, et tous les mystères qu'elle recèle : des créatures monstrueuses, un signal radio énigmatique, un ours blanc égaré sous les tropiques, etc.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
Ne tergiversons pas. L’image est d’une excellente qualité malgré les nombreux détails présents dans ce fabuleux décor naturel d’Hawaii qui auraient pu faire craindre quelques défauts au niveau de la définition des arrières plans. Tout est bien défini : le proche feuillage des arbres ainsi que les plans d’ensemble de l’île et de la jungle. Mention spéciale pour le superbe rendu des plan nocturnes ou les visages sont uniquement éclairés par la lumière naturelle (par le feu ou les quelques torches existantes). Les contrastes sont saisissants et cet éclairage si particulier renforce la crédibilité des situations. Un grand 5/5.

Le Son
 
L’éditeur nous offre deux pistes 5.1 en anglais et en français. La piste originale est époustouflante au niveau du dynamisme et de la spatialisation. Sur les surrounds, le bruit des feuillages mêlés à l’inquiétante bande originale vous fera légèrement frémir. Les dialogues, convainquant, sont évidemment bien placés sur l’enceinte centrale et ne déséquilibrent pas l’environnement sonore. Nul doute que cette bande sonore vous étonnera sur l’épisode pilote. Sur notre « DVD test », la version française était uniquement disponible en stéréo. Même si on ne peut pas juger la spatialisation, cela permet de se faire une idée sur le doublage parfois étonnant. Si certains doubleurs s’en sortent plutôt bien (les voix de Kate et de Jack), c’est nettement moins réussi pour les autres. Sahid perd complètement sont accent irakien et Locke son charisme. De plus, le scénario se trouve modifié. Le personnage de Rousseau n’est plus français mais allemand...

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 120 min
  Boitier Amaray
   
   

Le départ
La genèse de Lost (8 min)
Les scénaristes et les consultants racontent comment a débuté le projet « Lost ». On apprend que le script du pilote a été écrit en 5 jours que la chaîne ABC a accepté la série en se basant uniquement sur ce script. Fait important, on la série a été pensée dès le début pour durer au moins cinq années. Via ce reportage, on perçoit quelque peut le rôle des scénaristes, des producteurs et des consultants pour faire aboutir un projet.
Avant l’accident (23 min)
J.J. Abrams et les scénaristes nous expliquent comment le casting a été réalisé. On remarque que beaucoup d’acteurs sont venus auditionner sans réellement connaître le scénario de la série. De plus, des rôles ont été créés suite aux auditions. C’est le cas pour les personnages d’Hurley, Boone, Sun et Jin.
Bienvenue à OAHU : le making of du pilote (33 min)
Dans ce making of certes classique, vous suivrez les acteurs et les techniciens lors du tournage de l’épisode pilote à Hawaii. Première constatation, le temps n’est pas terrible ce qui semble poser pas mal de soucis aux caméramans qui sont alors obligés d’utiliser des objectifs rapides pour capter au mieux la lumière naturelle. En fait, on suit la progression du tournage selon le montage original du pilote. On apprend alors comment ont été créés l’ours polaire ainsi que les multiples explosions autour de l’avion écrasé. Les effets spéciaux n’auront plus de secrets pour vous. On remarquera aussi la très bonne ambiance lors du tournage avec des acteurs ne rechignant pas à tourner plusieurs fois une même scène dans la boue, sous la pluie ou encore perchés sur un arbre plusieurs heures. Au final, on a réellement l’impression de visualiser le tournage d’un film tant les moyens déployés sont énormes (rapatriement de l’avion sur la plage, explosions, déplacement du matériel...).
L’art de Mathew Fox
Une incroyable galerie de photographies prises par Mathew Fox (Jack). Toutes les photos ont été captées sur Hawaï lors du tournage du pilote. Elles sont commentées par l’acteur lui-même. Les prises de vues sont toujours un peu en retrait des caméras.
Lost-Comicon
Quelques courtes images de la première projection du pilote à la presse devant 4000 personnes !


Les anecdotes
Perdus : tournage en extérieur
Une série de trois featurettes sur le tournage.  Sont particulièrement passées au crible : le difficile travail avec les sangliers, la scène ou Charlie est recouvert de bourdons et la bagarre entre Jack et Ethan. On suit en direct le tournage des scènes tout en recueillant les impressions des acteurs ou des techniciens. Une bonne façon de voir les gens travailler.
Sur le tournage avec Jimmy Kimmel (7 min)
Un reportage bourré d’humour du présentateur américain. De nombreux sketchs sont réalisés avec la complicité des acteurs.
Dans les coulisses avec Drive Shaft
Dominic Monaghan revient sur son personnage. Dans cette featurette, on apprend comment le tube du groupe Drive Shaft a été créé. Le refrain est venu d’une simple blague et a ensuite été confié à un auteur compositeur.


Les révélations de Lost
Les flash-back de Lost de la fin de la saison 1 (7 min)
Deux "flash-back" qui concernent Sahid et Claire. A l’aéroport, Claire parle du but de son voyage et de la voyance avec un des officiers du vol. Pour sa part, alors qu’il se choisi une cravate, Sahid se fait arrêter car il a laissé traîner un sac dans la salle d’attente. Ces deux scènes inédites ont été coupées au montage. Il est vrai qu’elles n’apportent rien de plus aux épisodes.
Scènes coupées
Une sélection de treize scènes coupées (1 à 2 minutes chacune). On apprend vraiment rien de plus que sur le montage final. En fait, il s’agit de scènes de dialogues entre les personnages. Sans intérêt.
Le bêtisier du tournage (4 min)
De nombreux ratés, bafouillages ou légères chutes sont au menu de ce bonus.
En direct du musée de la radio et de la télévision (10 min)
Toute une assemblée interroge l’ensemble de la distribution sur la série. L’interview se déroule dans une excellente ambiance et les blagues fusent ! On apprend que le personnage de Jack devait initialement mourir dans le pilote.


En conclusion
Mise à part quelques anecdotes dispatchées dans les diverses featurettes, il n’y a que très peu de révélations sur l’île, les personnages ou encore les fameux numéros. Aucun reportage n’aborde la trame de la seconde saison qui est actuellement en cours de diffusion aux états unis. Le making of est une réussite.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage