dans le même genre
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)
  ACE COMBAT 7 - SKIES UNKNOW...

du même éditeur
  MINI NINJAS
  BATMAN ARKHAM ASYLUM
  TOMB RAIDER UNDERWORLD
  AGE OF CONAN : HYBORIAN ADV...
  CONFLICT : DENIED OPS
  TOMB RAIDER ANNIVERSARY
  MA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE
  NINJA GAIDEN SIGMA
  BATTLESTATIONS MIDWAY
  JUST CAUSE


Dernières Actus
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...
  DISNEY ANNONCE LE LANCEMENT...

Héros de la Ligue des Justiciers

Genre Jeux Vidéo
Pays USA (2006)
Date de sortie vendredi 24 novembre 2006
Durée 500 Min
Plateforme PS2
Informations
Complémentaires
Egalement disponible sur Xbox, nintendo DS et PSP.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Cyril Lequy
  Editeur   Eidos
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  500 min
  Nb Dvd  1
   
   

Superman, l’homme d’acier, Batman, l’homme chauve-souris, Wonder woman, la princesse Diana d’une certaine tribu amazone et tant d’autres figures marquantes sont les figurants pour cette nouvelle adaptation de comics. Avoir la possibilité d’incarner nos plus grands héros est devenu chose possible grâce aux jeux vidéo mais ce fantasme ne peut être réel que si l’adaptation est correctement réalisée.

Souvenirs, souvenirs...

A l’époque de l’arrivée des consoles, quelques titres du genre beat’em all ont marqués nos esprits, que ce soit Double dragon sur Amstrad ou Street of Rage sur Mégadrive. Le joueur devait avancer dans des couloirs afin d’affronter tous les ennemis présents à l’écran pour au final combattre un boss démesuré. Mais depuis, le genre s’est diversifié pour répondre aux attentes sur console et PC.

Je suis un gentil et je suis poursuivi par un méchant

Encore une fois, le mal est présent sur la terre et il menace ses habitants. Ainsi, Superman, Batman et toute la clique répondent présents afin de contrecarrer les plans de leur vil ennemi Brainiac. Mais pour cela, chacun devra utiliser de ses atouts pour stopper celui-ci. Le joueur pourra utiliser plusieurs héros et abuser de chacun de leurs supers et extraordinaires pouvoirs de destruction massive. Pour chaque mission, le joueur a la possibilité d’incarner deux personnages différents, le deuxième étant géré par un ami ou l’intelligence artificielle. Arrivée à la moitié du jeu, le joueur aura la possibilité de désigner quelle équipe fera telle ou telle mission, le joueur devenant ainsi le commandant de la ligue des justiciers, rien de moins. Au cours des combats, il sera possible de collectionner des boucliers servant à acheter de nouvelles tenues ou de nouveaux personnages jouables. Cet aspect a le mérite d’augmenter la durée de vie du jeu, celle-ci étant trop courte au vu des 6 à 7 heures pour terminer le jeu.

Tous les héros ont leurs défauts

Quelles sont bien ses soirées tranquilles pépères à siroter un petit jus de fruit, discuter avec des gens qu’on ne supporte pas et tout cela dans un silence de cimetière ! Tout ce qu’il faut, c’est un peu d’animation, un coup de fouet qui revitalise chaque énergumène pour enfin passer un bon moment. La ligue des justiciers se compose de héros fantastiques qui dégagent une sorte de grandeur et de puissance. Or lorsque l’on joue à Héros de la ligue des justiciers, rien ne ressort, l’ambiance n’est jamais présente : les musiques sont mal appropriées, les bruitages trop discrets,  tout ce petit monde manque de saveurs. Malheureusement, cette possibilité d’incarner des héros légendaires ne provoque aucune extase de part une mise en scène faiblarde. Pourtant, les idées étaient intéressantes. A chaque mission, deux héros sont ensemble pour remplir tel ou tel objectif, chacun pouvant être utiliser par le joueur, donc deux pouvoirs différents pour chaque mission, chaque pouvoir pouvant être booster grâce à différents orbes récupérés sur les ennemis abattus. Les héros possèdent les mêmes caractéristiques que dans les comics et certains sont vraiment sympas à manipuler : Superman et sa vision thermique dévastatrice, Flash et sa vitesse supersonique, Wonder woman et sa puissance cosmique… De plus, la plupart des éléments du décor sont destructibles et la possibilité d’utiliser ces éléments comme arme reste toujours plaisante à employer. Les actions sont réalistes en fonction des possibilités de chacun, ainsi Batman et Flash ne seront pas capable de porter de lourds éléments comme une voiture alors que Superman ou Green Lantern peuvent porter n’importe quel objet. Malheureusement, ces petits détails ne suffisent pas à enjoliver le tableau et ils sont d'ailleurs entâchés par quelques ralentissements en présence de trop d'ennemis. De plus, certains objets utilisables font comme si les murs n’existaient pas, en gros, une voiture dans les mains d’un superman peut traverser un mur sans aucune égratignure...

Qu’il est dur d’être un super héros !!

Quel dommage d’avoir gâché une telle équipe, les bases étaient pourtant bien là, des personnages charismatiques, des pouvoirs à pleuvoir et un jeu sur les comics. Mais non, l’attente est toujours présente et la déception aussi. Pourtant ce petit jeu avait le mérite de proposer des héros légendaires aux pouvoirs gigantesques et avec des muscles d’acier, mais rien n’y fait, l’ambiance n’est pas là. Un coup de folie aurait été profitable permettant aux acharnés du pad de dézinguer du vilain pour enfin sortir de cet aspect calme et soporifique et ce n’est pas les discours comiques de Flash qui permettrait cela. Les héros de la ligue des justiciers ont essuyé de nombreuses batailles toutes plus dangereuses que les autres mais il en est une dont ils ne se relèveront pas, le passage sur console...


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Tous les personnages sont bien modélisés, que ce soit leurs vêtements ou leurs différentes attaques, les effets spéciaux sont (trop) discrets et bien réalisés. Du côté des environnements, la variété est de mise et on retrouve de tout, des pots de fleurs, des bancs, des voitures, des poteaux, enfin beaucoup d’interactivité avec le décor. Par contre, ces éléments interactifs sont un peu carrés dans leur modélisation d’où une impression étrange d’un travail en demie teinte. Malheureusement, quelques ralentissements apparaissent lors d’évènements mouvementés mais le jeu est tout à fait acceptable.

Le Son
 
Même si la musique est augmentée à fond dans les options, elle reste presque inaudible et les morceaux ne sont pour la plupart pas très adaptés au genre proposé. Les bruitages ne sont pas non plus très originaux mais ils ont le mérite de coller à toutes les actions entreprises par le joueur. Ensuite, au cours des combats, chaque personnage possède ses remarques permettant au joueur d’écouter les besoins de chacun avec une mention spéciale pour les dialogues du héros Flash, ceux-ci étant simples, drôles mais efficaces.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Dans le menu, il est possible de connaître les caractéristiques principales des héros, leur histoire et d’où ils viennent. Mais au cours du jeu, plus le joueur récolte de boucliers, et plus il pourra acheter de nouvelles tenues ou de nouveaux joueurs. Malheureusement, cette collection ne permet pas au titre d’augmenter suffisamment sa durée de vie.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage