dans le même genre
  NEED FOR SPEED HOT PURSUIT ...
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3

du même éditeur
  MINI NINJAS
  BATMAN ARKHAM ASYLUM
  TOMB RAIDER UNDERWORLD
  AGE OF CONAN : HYBORIAN ADV...
  CONFLICT : DENIED OPS
  TOMB RAIDER ANNIVERSARY
  MA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE
  BATTLESTATIONS MIDWAY
  HÉROS DE LA LIGUE DES JUSTI...
  JUST CAUSE


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Ninja Gaiden Sigma

Genre Jeux Vidéo
Pays Japon (2007)
Date de sortie samedi 21 juillet 2007
Durée 999 Min
Plateforme PS3
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Japonais
Non
Non
Non
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Pierre Dubarry
  Editeur   Eidos
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Ninja Gaiden, est une série apparue pour la première fois en 1988 sur bornes d’arcades et s’est poursuivie sur pas moins de quatre générations de consoles. Aujourd’hui Ninja Gaiden Sigma sur PS3 nous arrive, et n’est pas à proprement parler un nouveau titre mais une mise à jour de Ninja Black sortit sur Xbox en 2005. Loin d’être un défaut, bien au contraire, le célèbre Ninja de Tecmo s’impose même comme un indispensable sur Playstation 3. Suivez « la voie du ninja » manette Sixaxis en main.



Petit historique pour ceux qui ne connaissent pas la série :

1988- Ninja Gaiden (Arcade)
1988- Ninja Gaiden ( NES, PC Engine)
1990- Ninja Gaiden II : The Dark Sword of the Chaos (NES, DOS)
1991- Ninja Gaiden III : The Ancient Ship of Doom (NES, Lynx)
1991- Ninja Gaiden Shadow (Gameboy)
1995- Ninja Gaiden Trilogy ( Super Nintendo)
2004- Ninja Gaiden (Xbox)
2005- Ninja Gaiden Black (réedition Xbox)
2007- Ninja Gaiden Sigma (Playstation 3)



Toi vouloir devenir Ninja? Toi essayer Ninja Gaiden Sigma, très bon toi prendre!

Commençons par analyser le gameplay, Ninja Gaiden reste fidèle à son appellation « old-school » : j’avance, je tue un ennemi, je trouve une clé et j’affronte un boss. Mais Ninja Gaiden outre ceci, est doté d’une difficulté tout simplement cauchemardesque comme toujours, et arriver à bout des 19 chapitres du jeu ne se fait pas en une dizaine d’heures surtout pour ceux qui découvriront la série pour la première fois. Le jeu mise tout sur l’aspect combat, et propose un challenge relevé en privilégiant autant l’attaque que la défense ; ici frapper tout bêtement ne donne que de bien maigres résultats, la position de garde étant la meilleure solution pour pouvoir ensuite placer une attaque au moment opportun, surtout que ce même bouton du pad permet d’esquiver une attaque via une roulade qui permet de contre-attaquer par la suite. Le concept du jeu est dans ces lignes, Ninja Gaiden base tout son gameplay sur l’esquive et les contres attaques, ce qui demandera un certains temps d’adaptation pour beaucoup, vos premiers pas risquant fort d’être laborieux la persévérance est de mise. Surtout qu’au début de l’aventure la barre de vie de Ryu est ridiculement petite, celle-ci pouvant prendre de l’ampleur grâce à des objets cachés dans des coffres. La vie étant aussi un point crucial, et les potions encore plus puisque celles-ci véritablement distribués au compte-goutte devront être utilisés de la même façon ! Concernant l’armement de Ryu, celui possède des armes au corps à corps tel que la légendaire épée du Dragon, Nunchaku (comportant des variantes cachées dans le jeu), Bâton, Double épée et j’en passe, ainsi que des armes à distance tel que l’arc, bombes fumigènes, boomerang et bien évidemment l’arme de prédilection à distance du ninja le Shuriken sans oublier les Ninpos et les pouvoirs spéciaux tel que le feu. Ces armes peuvent être améliorées chez un marchand qui fera évoluer vos armes et même certaines techniques contre des orbes rouges, celles-ci étant données lorsque vous tuez un ennemi ; une fois celle-ci améliorées de nouveaux combos sont débloqués pour chaque arme. D’ailleurs concernant vos assaillants, ceux-ci à défaut d’être malins, sont incroyablement réactifs et diablement coriaces, surtout quand l’on sait que ceux-ci sont équipés d’épées, mitraillettes et lances-grenades, Ruy aurait pu porter plainte auprès du CDN (comité de défense pour les Ninjas), un délégué syndical serait sur l’affaire.


Une réédition avare en nouveautés ?

On notera l’arrivée d’un nouveau personnage au sein de quatre niveaux, Rachel, il faut dire que tout cette enchevêtrement de polygones au niveau de la poitrine fait son petit effet. D’ailleurs celle-ci est parfaitement animée, chaque mouvement, combo ou saut est cohérent et ce sans chute de framerate…Pour être plus sérieux Rachel est une guerrière redoutable, mais de par le poids de son arme s’avère un peu moins rapide, ceci étant largement compensé par les dégâts causés mais la position esquive/contre-attaque s’avère ici indispensable. L’autre nouveauté du jeu réside dans l’accessibilité des potions via un menu de contrôle directement accessible durant une partie avec les touches droite/gauche, pratique lorsque que l’on sent que Ryu risque un Game Over rageant. Pour le reste, on notera le changement de tenues vestimentaires pour les ennemis, et quelques niveaux rallongés ci et là, rien de bien méchant et d’un Mode Missions une fois le jeu terminé, composé d’environ 50 challenges tout aussi difficiles que le jeu en lui-même. Vos scores pouvant par la suite pour le Mode Missions et la trame principal, exportable sur le Playstation Network pour pouvoir comparer ses scores à l’échelle mondiale. Le rayon des nouveautés s’arrête ici, mais même si nous étions en droit de nous attendre à plus, le plaisir de s’adonner à une telle réédition fait passer la pilule sans aucun mal. Petite précision, si nous n’avons pas donné notre avis sur la qualité du scénario de ce Ninja Giaden Sigma c’est pour la simple et bonne raison que celui-ci s’avère insipide, pour tout connaisseur de la série l’intérêt d’un Ninja Gaiden se situe ailleurs.


Ninja Gaiden s'impose

Même si le jeu n’apporte rien de bien nouveau si ce n’est l’apparition du personnage de Rachel, nous ne saurions que lui attribuer une note à la hauteur du plaisir qu’il nous est offert. Qualité de jeu, durée de vie, rythme effréné et bien plus encore font de ce Ninja Gaiden un titre à posséder d’urgence.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 1080p
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Graphiquement ce Ninja Gaiden Sigma ne fait pas office de simple mise à jour, les développeurs ont fait de gros efforts pour l'arrivée de leur protégé sur la console de Sony. La modélisation des personnages est exemplaires,ainsi que l'architecture des niveau qui alterne les paysages ruraux et les décors urbains, cependant quelques niveaux reste désespérément vides et auraient demandés plus de soins. On regrettera également que les cinématiques ont le don d'être un peu flous. Mis à part ça, c'est du tout bon pour pouvoir profiter de Ninja Gaiden en Haute-Définition.

Le Son
 
Bien qu'encodé en DD 5.1, le jeu ne brille absolument pas par ses qualités multicanales, seule la bande-originale de ce Ninja Gaiden Sigma bénéficie d'une spatialisation correcte, pour le reste il faudra passer votre chemin...Concernant les doublages, ceux-ci sont de très bonnes qualités en anglais, mais nous lui préfèrerons la version Japonaise plus immersive.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 400 min
  Boitier Amaray
   
   
Une fois la trame principale achevée, vous pourrez enchaîner avec le mode Missions qui propose une cinquantaine de challenges tout aussi difficile que le jeu en lui-même, prolongant ainsi la durée de vie de quelques bonnes heures.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage