du même réalisateur
  ERIC ANTOINE : MYSTÉRIC

dans le même genre
  THE BIG BANG THEORY SAISON ...
  LES MINICHRONIQUES DE GOSCI...
  ILS S'AIMENT DEPUIS 20 ANS
  HERO CORP SAISON 5
  TOUT L'UNIVERS DE JEFF PANA...
  NORMAN SUR SCÈNE
  JARRY
  LES CHEVALIERS DU FIEL : OT...
  BROOKLYN NINE NINE : SAISON...
  ALEXANDRE ASTIER : L'EXOCON...

du même éditeur
  BORSALINO
  FUTURE WORLD
  LA FOLLE JOURNÉE DE FERRIS ...
  BLACKKKLANSMAN
  SKYSCRAPER
  THE EXPANSE : SAISON 2
  AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ...
  MAMA MIA! HERE WE GO AGAIN
  JURASSIC WORLD : FALLEN KIN...
  CHICAGO MED : SAISON 2


Dernières Actus
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...
  NETFLIX ANNONCE LA SAISON 3...
  LE PALMARÈS DU FESTIVAL SÉR...

Arnaud Ducret vous fait plaisir

Genre Humour
Pays FR (2015)
Date de sortie mardi 24 novembre 2015
Durée 90 Min
Réalisateur Etienne De Balasy
Avec Arnaud Ducret
Producteurs Thibaut Vales, Gilles et Mathieu Petit
Scénaristes Arnaud Ducret, Jérome Commandeur, Karim Adda, Etienne de Balasy et Marco
Compositeur Reksider
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Universal
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  90 min
  Nb Dvd  1
   
   
Arnaud Ducret interprète une galerie de personnages tous plus pittoresques et hauts en couleurs les uns que les autres !  John Breakdown, prof de danse précieux et caractériel; Luc, le fumeur opéré du larynx qui veut se lancer dans la chanson pour faire un tabac; Sylvie, l'allumeuse allumée et son Jack Rabbit de compagnie; et surtout lui : Arnaud Ducret himself, à qui il arrive toutes sortes de péripéties dans un seul but... vous faire plaisir, et pas qu'un peu ! 

Difficile de résister à la tornade Ducret, tant l’énergie dégagée est dévastatrice. Si vous aimez l’humour très propre de Gad Elmaleh ou plus ados de Kev Adams, ou encore si vous aimez l’humour Banlieue de Jamel Debbouze ou encore celui plus suiveur de Malik Bentalha, Arnaud Ducret est au-delà ! Par contre si vous avez aimé les spectacles déjantés d’Albert Dupontel et d’une certaine manière l’humour de Bigard, là vous êtes déjà prêts ! Car sans médire sur les qualités des humoristes cités en début de cet article, Arnaud Ducret, se démarque totalement d’eux par un humour plus noir, plus « borderline », mais alors d’un effet radical. Difficile de ne pas rire toutes les 10 ou 20 secondes, tant l’humoriste se déchaîne sur scène, mouille la chemise et va au bout de ses qualités.

Alors, oui disons le tout de suite, on pourra reprocher à Arnaud Ducret de réutiliser le personnage de prof de sport dans « Les profs » avec son ami Kev Adams, sans savoir réellement qui de l’un à inspirer l’autre, mais il serait injuste de résumer l’ensemble de son spectacle à ce seul sketch, tant l’ensemble brille de références en tout genre. L’humoriste va même jusqu’à citer « Les inconnus », dans un sketch à tomber de rire. Hilarant lorsqu’il parle de son enfance et de son côté hyperactif, saisissant lorsqu’il ouvre son spectacle avec une chorégraphie réalisée par des personnes âgée, à tomber quand il joue une femme amoureuse de lui qui décide de parler de l’amour à ses copines de la salle. Et alors surtout renversant dès qu’il s’adresse au public, qu’il le prend à témoin et qu’il interagit avec lui.

C’est bien simple, si chez les autres humoristes on peut parfois reprocher des baisses d’énergie en milieu de spectacle ou des débuts un peu difficiles, chez Ducret, le spectacle garde un niveau d’énergie impressionnant du début à la fin. Du coup, on commence à sourire, puis au bout de quelques secondes, on éclate de rire pour finir par en pleurer de rire au bout de 5 minutes.

C’est bien simple, je dis assez rarement ce genre de choses dans mes articles, mais : Si vous avez le « Blues », des événements tragiques un certain « Bloody Friday », si la dose est trop lourde, que l’hiver vous met à terre, un nouveau remède vient d’arriver sur le marché : « Arnaud Ducret vous fait plaisir » ! S’il ne parviendra pas à panser toutes les plaies, notamment les plus ouvertes, au moins il vous fera oublier durant 1h30 les horreurs et les désagréments de la vie.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le spectacle oscille entre environnements à luminosité sobre, avec des effets de lumière parfois entre clair obscure, il fallait donc une édition à la hauteur et c’est effectivement le cas.

Le Son
 
Côté son la piste Dolby Digitale 5.1  fait des merveilles avec une mise en ambiance particulièrement précise. On regrettera tout de même des basses parfois très en retrait qui mettent le vidéaste en dehors du programme au lieu de l’immerger.  

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 45 min
  Boitier Amaray
   
   
En bonus : « Le Final Musical » surf sur la même vague énergique que dans l’ensemble du spectacle. En plus grand moment d’émotion puisque pour la captation, l’humoriste rend hommage à son ami et mentor : Didier Bourdon des « Inconnus ».

« Les coulisses de l’Olympia » permettent de découvrir les dessous du spectacle à l’Olympia. A la fois tendre et parfois même émouvant surtout lorsqu’on voit l’humoriste s’amuser comme un enfant  d’être à l’Olympia, d’autant qu’il est accompagné de ses proches.

« Making of : Le spot de Pub », surprenant et amusant bien sûr, le making d’une bande annonce est une bonne idée.

« Entretien avec Arnaud Ducret » qui revient avec beaucoup d’humilité et de tendresse sur son parcours. On le sent ému et passionné par son travail et le succès que celui-ci lui apporte.

« Le coup de cœur d’Arnaud Ducret : les Blond, Blond and Blond ». Alors ça c’est une bonne surprise ! Et assez rare pour être souligné, la première partie du spectacle à l’Olympia figure dans la section bonus. Et en plus c’est drôle !

« Le Rendez-vous avec Isabelle Nanty », un hommage avec celle qui a mis son spectacle en scène. Une séquence hilarante ans laquelle les deux s’amusent de leur collaboration.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage