dans le même genre
  LA HAINE (ULTRA HD / 4K)
  BRICK
  WET SEASON
  UN COEUR EN HIVER
  SATANTANGO
  ARYTHMIE
  CHANSON DOUCE
  LA ROUE
  BARON NOIR : SAISON 3
  RED JOAN

du même éditeur
  LE NOM DE LA ROSE
  LA RIVIÈRE DE NOS AMOURS
  MAIS VOUS ÊTES FOUS
  FRONTIER
  BILAL
  1900
  BRITANNIA
  A L'HEURE DES SOUVENIRS
  ORO LA CITÉ PERDUE
  STARS 80, LA SUITE


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

99 Homes

Titre Original 99 Homes
Genre Drame
Pays USA (2015)
Date de sortie mercredi 25 mai 2016
Durée 107 Min
Réalisateur Ramin Bahrani
Avec Andrew Garfield, Michael Shannon, Laura Dern
Producteurs Ashok Amritraj, Ramin Bahrani, Andrew Garfield et Justin Nappi
Scénaristes Ramin Bahrani et Amir Naderi
Compositeur Antony Partos et Matteo Zingales
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Wild side video
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  107 min
  Nb Dvd  1
   
   
Rick Carver, homme d’affaires à la fois impitoyable et charismatique, fait fortune dans la saisie de biens immobiliers. Lorsqu’il met à la porte Dennis Nash, père célibataire vivant avec sa mère et son fils, il lui propose un marché. Pour récupérer sa maison, sur les ordres de Carver, Dennis doit à son tour expulser des familles entières de chez elles. 

La crise des « Subprimes » qu’est-ce que c’est ? Quelle furent ses conséquences ? Et comment ont survécus ceux qui en furent les premières victimes ? Tel est le sujet du film de Ramin Bahrani (At any price). Le réalisateur nous entraîne, à travers l’histoire de ce jeune père de famille qui vient de perdre sa maison et n’a qu’une seule obsession la récupérer, car elle représente toute sa vie, dans une peinture de ce que fut la crise des « Subprimes » du point de vue des victimes, totalement démunies face à des juges et à des avocats bien incapables de faire preuve de la moindre humanité dans une situation particulièrement difficile qui se répéta des milliers de fois, notamment en Floride, qui fut le point culminant de cette arnaque géante des banques et des agents immobiliers. 

Comme dans toutes les crises financières, il y a toujours des petits malins pour faire du profit sur le malheur des autres et c’est notamment le cas dans ce scénario qui tisse, avec un certain cynisme évident, les différentes faces de cette crise sur le terrain. On y voit des familles expulsées parce qu’elles ne parviennent plus à régler leurs dettes, d’autres parce que le propriétaire indélicat n’a pas payé son crédit et a laissé la situation s’envenimer mettant des familles à la rue, et de l’autre côté on y voit l’agent immobilier et les multinationales se partager les bénéfices de ces expulsions. Le héros se retrouve alors face au dilemme Cornélien : Se battre avec rien ou se vendre au premier offrant quitte à y perdre son âme.

Avec une mise en scène d’une grande fluidité malgré la complexité de son sujet et le risque de plonger dans un discours un peu démago, ce qui est le cas malheureusement sur la fin, Ramin Bahrani réalise un film captivant qui en plus d’être un drame se révèle surtout un thriller prenant et dérangeant. A la fois simple et glaçant, le film déroule avec beaucoup de maîtrise une mise en lumière d’une situation douloureuse pour des milliers de personnes, souvent perdues par les décisions de justice qui firent la part belle aux banques. Le réalisateur offre un film qui met enfin en lumière la souffrance de ces gens avec beaucoup d’intelligence et de pudeur, en évitant la caricature.

Avec une distribution qui se donne les moyens d’un jeu fascinant de précision, à l’instar de Michael Shannon (Midnight Special) dont le charisme colle parfaitement à la froideur cynique du personnage. Un homme porté par l’argent, par la réussite, qui n’hésite pas se mettre en concurrence glaciale avec ses rivaux pour se faire encore plus d’argent sur la misère des petits. Face à lui, Andrew Garfield (Amazing Spider-Man) compose avec une retenue assez remarquable, un personnage qui se perd au fur et à mesure que le film avance, dans son obsession de retrouver sa maison et de sauver sa famille de la honte de perdre sa maison.

En conclusion, « 99 Homes » est un film passionnant, réalisé avec beaucoup d’intelligence et de maîtrise sur un sujet difficile à comprendre. Pourtant grâce à une mise en scène fluide et un scénario solide, le film parvient à mettre en lumière la détresse de milliers de personnes et le cynisme d’une poignée de professionnels qui firent de l’argent sur la misère des autres. Une triste histoire du monde qui ne cesse de se répéter.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.40:1
   
   
Le réalisateur a choisi une image volontairement granuleuse qui donne à son film un aspect plus âpre à son histoire, qui contraste avec la luminosité d'Epinal de la Floride. Les couleurs sont un peu délavés mais donnent toute sa qualité à la photographie du film. Les ambiances sont parfaitement retranscrites et le support lui rend un hommage appuyé. Les contrastes dont un volume et une profondeur à l’image à la hauteur de l’ensemble.

Le Son
 
La piste DTS 5.1 se révèle d’une grande précision et permet au film d’appuyer encore un peu plus son ambiance sombre, presque étouffante. La musique vient parfaitement habiller l’ensemble pour donner des transitions de grandes qualités. Jamais dans l’excès, la piste sonore est parfaitement bien harmonisée pour que les dialogues ne soient pas effacés par la musique ou les effets sonores.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 20 min
  Boitier Amaray
   
   
Des interviews de l'équipe qui revient sur les origines du scénario, mais qui a tendance à se centrer sur les personnages en particulier. On regrettera le côté un peu austère de l’ensemble.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage