Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus






dans le même genre
  LES TOMBEAUX SANS NOMS
  LES ÂMES MORTES
  LE GRAND BAL
  RBG
  NOS ANIMAUX DOUX DEHORS, SA...
  VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA ...
  BELMONDO OU LE GOÛT DU RISQ...
  SCREAM FOR ME SARAJEVO
  DE PALMA
  DISCOVERY TOUR BY ASSASSIN'...

du même éditeur
  THOMAS PESQUET, L'ETOFFE D'...
  VOYAGE OF TIME : AU FIL DE ...
  LES CHEMINS DE L'ÉCOLE VOLU...
  ILS S'AIMENT DEPUIS 20 ANS
  L'ALGERIE VUE DU CIEL
  JACKIE
  SHERLOCK SAISON 4
  DIX POUR CENT SAISON 2
  LA FILLE DE BREST
  MA VIE DE COURGETTE


Dernières Actus
  CINÉ CONCERT "LA BELLE ET L...
  TOUTE SAGA A UNE FIN… STAR ...
  PALMARÈS DES OSCARS 2020
  L'ACTEUR KIRK DOUGLAS EST M...
  GOOD OMENS EN COFFRETS DVD ...
  LE MEILLEUR DES PISTES DOLB...
  KAAMELOTT PREMIER VOLET SE ...
  DISPARITION DE TERRY JONES

Inde des dieux et des hommes.

Genre Documentaire
Pays France (2003)
Date de sortie lundi 13 octobre 2003
Durée 375 Min
Réalisateur Dominique rabotteau Soltan Frederic &
Producteurs Sangha Production
Scénaristes Frédéric Soltan et Dominique Rabotteau
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Film Critique de Aurélien Savoyen
  Editeur   France télévisions Distribution
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  375 min
  Nb Dvd  2
   
   

C’est à travers l’approche d’une Inde pétrie de tradition et de religion que Frederik Soltan et Dominique Rabotteau abordent ce pays mystérieux et très riche socialement.
Les 6 films d’environ 1h sont tous organisés suivant un schéma identique quasi identique :
 -Explication du contexte ,présentation de la ville.
 -Focalisation sur un groupe sociale, une caste
 -Présentation d’un personnage
- Précision sur le groupe choisis à travers le vie du personnage

 

Les gardiens du Gange :

Premier des 6 films, il est peut être aussi le plus emblématique, le plus annonciateur des films suivants.

En effet, c’est à Haridwar, sur le Gange ,que nos reporters nous entrennent dans le plus grand rassemblement religieux du monde : La Kumbha Mela.
Tout les 12 ans, prés de 20 millions de pèlerins se réunissent dans l’une des quatre villes saintes de l’hindouisme pour se laver de leurs péchés dans le Gange et rencontrer les Sadhus.
Parmis eux, Baba Bhola, 29 ans, Saddhu depuis 20 ans nous fait découvrir la ferveur caractéristique de ces rassemblements gigantesques, déstabilisants pour un occidentale.

 

La déesse aux pieds d’argile :

Calcutta. Ville mythique du Bengale dont elle est la capitale. Connu pour la rigueur et le système implacable des castes elle est aussi une ville ou les hindoues, loin de nos valeurs, vivent en harmonie malgré les difficultés du quotidien et se donnent entièrement pour l’aboutissement de leur destiné.
Parmis ces habitants, les Kumartuli, des sculpteurs qui vivent dans le même quartier et préparent durant des mois la fête de  Durga.

 

La saison des possédés :

Au nord du Kerala, un théâtre traditionnel ancestrale est toujours pratiqué. Il s’agit du Teyyam, art sacré pratiqué uniquement par les hommes.
Durant les nuits de la saison sèche, les hommes sont « habités par les Dieux ». Au cour de cérémonies de chant et de danse, ils appellent la protection des Dieux. Ce sont les Teyyam. Ce mot désignant à la fois les hommes et la cérémonie tant leur foie est grande...

 

Hari Singh, le chevalier de Dieu :

Issu d’une très ancienne tradition de la tribu Sikh, Hari Singh est le descendant d’une ligné de guerriers et porte toujours comme ses ancêtres l’épée au coté et la barbe.
Si dans l’ancien temps la mission de ces chevaliers était de défendre les valeurs de la religion Sikhe contre l’envahisseur Moghol, il s’agit aujourd’hui surtout pour Hari Signh, maître d’arme, de transmettre à ses élèves le sens de l’aide au plus démunis...

 

Mahboub, le chemin d’un fakir:

Mystiques de l’Islam, les Fakirs respectés des musulmans comme des hindoues se réunissent à Dehli tout les mois de Novembre afin de rechercher l’union avec Dieu et la liberté. Mahboub est l’un d’eux. Ancien militaire convertit à cette vie après une douloureuse expérience de la guerre il choisis avec ses compagnons d’entreprendre le pèlerinage le plus sacré dans la vie d’un fakir, celui de l’Urs, au Rajasthan ou est enterré l’un des grand saint de l’Islam, Kawaja.
Ils arrivent au terme d’un périple de 13 jours de marche pour célébrer l’anniversaire de la mort du saint...

 

La dernière vie de Nirmala :

Nirmala est une jeune fille indienne. Elle porte pour la dernière foi son Sari de couleur et ses bijoux.
Dans quelques heures elle sera nonne et, à l’occasion de la fête de la grande onction, qu’elle a choisi pour ce passage, les nonnes et moines de sa future communauté Jaine vont lui arracher les cheveux. Il ne s’agit pas d’une punition mais du respect absolu du voeu de non violence puisque la lame d’un rasoir pourrait tuer un puceron pris dans les cheveux. Et ce n’est qu’un des cinq voeux qui régissent la vie des religieux...


 

Bilan:

Pour conséquent qu’il soit, ce travaille réunis sur deux DVD n’est  cependant pas rébarbatif car l’on se laisse facilement entraîner dans les aventures des personnages suivis qui, du coups se montrent parfois attachant...

Que d'images!Une vision de l'Inde comme on peut la réver,riche de couleurs,de symbole,de vie...
Ces 6 films sont tout à fait instructif sans jamais être didactiques même si étant donné la masse d’information qu’ils contiennent leur visionage en intégralité prendra sans doute du temps afin de bien assimiler le flot d'information.
Le seul bémol est le manque de perfectionnisme technique dans la réalisation avec une bande son  au minimum syndicale ...



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Un plein de couleur servit par une définition sans reproche malgré un grain parfois trop typé TV.
Cependant le format 4/3 est regrettable... Un petit effort aurait peut être permis un sans faute...


Le Son
 
Si le son est très propre et envoûtante malgré une simple stéréo. Il est regrettable que pour un DVD d’une telle ampleur, un mixage en 5.1 n’ait pas été mis en place....Le sentiment d’être immergé dans la foule lors des processions ou dans les temples n’aurait été que plus profond...Heureusement sur cette base saine, les prologicII/ DTS neo : feront merveille..

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Pochette cartonnée
   
   
Dans la veine du délaissement technique de l’audio et de la vidéo, il n’y a qu’un Bonus, un diaporama à l’intérêt discutable...

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage