Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  GAROU - LIVE À BERCY
  L5, LE LIVE
  RAY CHARLES : OLYMPIA 2000
  LIVE 8 : PARIS 2 JUILLET 20...
  MICHEL SARDOU : VIVANT 83, ...
  IL ÉTAIT UNE FOIS... FRANCK...
  LAURENT GERRA, NOUVEAU SPEC...
  TOUT L'UNIVERS DE JEFF PANA...

dans le même genre
  THE CURE : CURAETION 25 - A...
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  EVANESCENCE SYNTHESIS LIVE
  ROBERT PLANT AND THE SENSAT...
  BLACK SABBATH : THE END
  DAY OF THE GUSANO: LIVE IN ...
  THE ROLLING STONE : HAVANA ...
  THE ROLLING STONES : TOTALL...
  ROGER WATERS : THE WALL (20...

du même éditeur
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  KISS ROCKS VEGAS
  SAM AND DAVE : THE ORIGINAL...
  FALL OUT BOYS : LIVE IN PHO...
  ROCK 'N' ROLL IS BORN
  KATERINE : BORDERLIVE
  CURTIS MAYFIELD AND THE IMP...
  BB KING LIVE : THE KING OF...
  MEAT LOAF : 3 BATS LIVE


Dernières Actus
  UNE PREMIÈRE SALVE DE NOUVE...
  DVDCRITIQUES LIVE #35 : KIT...
  DVDCRITIQUES LIVE # 34 : L'...
  MORT DU COMÉDIEN ET SCÉNARI...
  TEST DIVACORE ANTIPODS2 : E...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : KITAR...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : L'ANT...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX EN ...

Johnny Hallyday : Parc des princes 2003

Genre Concert
Pays France (2003)
Date de sortie mercredi 5 novembre 2003
Durée 140 Min
Réalisateur Gérard Pullicino
Avec Johnny Hallyday
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Film Critique de Simon Volant
  Editeur   Universal music
  Edition   Collector
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  140 min
  Nb Dvd  1
   
   

Que l'on aime ou pas, on ne peut rester insensible au phénomène Johnny. Il est, sans conteste, le plus connu de nos chanteurs depuis plus de quarante années. A la fois fin manager et bête de scène il est capable d'organiser des concerts monstres (400.000 personnes au pied de la Tour Eiffel) comme jouer dans un film intimiste (L'homme du train dont la critique est disponible sur ce site).

 

Une carrière commencée très tôt


Né en 1943, Johnny est très vite au contact du monde du spectacle. Johnny est un enfant de la balle qui grandira à Paris au milieu de futures stars telles que  Jacques Dutronc ou Eddy Mitchell.
Si pour les français le dieu du rock'n roll c'est Johnny, pour Johnny le dieu s'appelle Elvis. Il découvre ce dernier dans un film "Lovin' you". A 16 ans, Jean Philippe SMET se renomme Johnny HALLYDAY pour un premier disque mais le succès arrive avec le suivant "Souvenirs, souvenirs" en 1960. En compagnie de Sylvie Vartan, ils partent ensemble aux Etats-Unis, à Nashville, berceau de la country music.

 

Johnny Mari, Johnny Papa


Puis notons la naissance de David, la passion du sport automobile (il participera au Paris Dakar), le début cinéma avec quelques rôles. Pour la scène Johnny aura beaucoup plus de succès avec des spectacles musicaux démonstratifs qu'au cinéma dont on oubliera vite certains nanars (Terminus). Arrive ensuite une fille, Laura, avec Nathalie Baye. Plus tard un rapide mariage avec Adeline Blondieau puis une liaison plus soutenue avec Laëtitia.

 

Des compositeurs de référence


Avec la popularité grandissante, Johnny fait appel à de grands noms de la chanson pour composer ses tubes. Dès 1985, Michel Berger ou Jean-Jacques Goldman permettent au chanteur de rajeunir le public de ses fans sans pour autant perdre ses fans de longue date. Etienne Roda-Gil signe l'album Cadillac. Son fiston, David, signera même quelques titres ainsi que Pascal Obispo, Marc Lavoine, Patrick Bruel, Art Mengo, Zazie, Charles Aznavour, Jean-Jacques Debout, Didier Barbelivien, Gérald De Palmas, Maxime Le Forestier, Catherine Lara...

Ce chanteur participe volontiers aux oeuvres caritatives comme les Restos du coeur ou l'album Chansons de mon enfance (SIDA), il sait également vendre son image et marketer les produits à son image (parfums, vêtements...). Les intégrales qui distillent un ou deux inédits à chaque édition s'arrachent comme des petits pains.

Les concerts monstres de Johnny participent à l'image de demi-dieu qui l'accompagne avec le Parc des Princes à Paris en 1993, Bercy en 1995 et Las Vegas en 1996, le Stade de France en 1998 (avec à chaque spectacle 80.000 spectateurs ) puis la Tour Eiffel en 2000 avec un concert gratuit pour 400.000 personnes.

Jacques Chirac, président, lui a même remis la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur.

 

Son dernier album: A la vie à la mort


Sorti en novembre 2002, "A la vie à la mort" propose 23 nouveaux titres. C'est l'album du retour à la musique après une pause 'cinéma' de deux ans. Avant même sa sortie, l'album était pré-commandé à 900.000 exemplaires!

Pour ses 60 ans, avec un palmarès de records impressionnants Johnny donne un nouveau concert historique qui est immortalisé sur ce DVD. Avec 80 millions de disques vendus, 900 chansons, 100 tournées, 18 albums de platine et plus 17 millions de spectateurs, on n'est pas prêt de t'oublier, Johnny.

 

La liste des titres de ce concert

Que je t'aime
Fils de personne
Gabrielle
Pense à moi
Quelque chose de Tennessee
Que restera-t-il?
J'oublierai ton nom (avec Isabelle Boulay)
O Carol
Je n'ai jamais pleuré
Ma gueule
L'instinct (avec Gérald de Palmas)
Diego (libre dans sa tête)
Marie
Vivre le meilleur
Allumer le feu
Je veux te graver dans ma vie
Aussi dur que du bois
Jusqu'à minuit
Je suis seul
Le pénitencier
Dis-le moi
Loving you
Blue Suede Shoes
Tutti Frutti
Whole Lotta Shakin' Going On
Je te promets (avec Jenifer)
L'envie
Essayer
La musique que j'aime
M'arrêter là


 

Les moyens vidéo sont au niveau de l'évènement avec des moyens exceptionnels: grues, hélicoptère et de nombreuses caméras. La réalisation de Gérard Pullicino est de qualité et nous évite les changements de plans toutes les demi-secondes.

Le spectacle est bien présent à l'image et la bande son nous place littéralement dans le public. L'image du concert est riche en détails avec des musiciens au look très typé, des danseuses expressives, un orchestre symphonique et une scène très grande mais parfaitement utilisée avec des effets mécaniques, des écrans géants et des effets pyrotechniques.

On regrettera l'absence du duo avec Renaud qui avait été diffusé lors du direct de TF1 qui n'est ni sur le concert, ni dans les autres duos en supplément!

 

Verdict


Un concert de référence pour la star.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

Si Johnny semble avoir subi un "léger" lifting, l'image du DVD est encore plus trafiquée: Blanc brûlé, filtres multicolores et autres effets psychédéliques. Ces nombreux trucages donnent à l'image un effet lissé et un manque flagrant de résolution. De plus le doublage des lignes paires/impaires (effet qui était à la mode dans pas mal d'émissions télé) pourra donner quelques maux de tête aux possesseurs de grands écrans. Au moment où tout le monde parle de progressive scan, doubleur de lignes,... voire de haute définition, on est, sur ce DVD, à contre courant.

Si sur une taille d'écran standard il n'y a pas de soucis, sur un plasma ou un vidéo projecteur la déception peut être grande. De plus on peut regretter l'absence de 16/9 pour le concert et les suppléments.

La compression est de qualité pour le concert. Pour le making of et les bonus, c'est plus mitigé.


Le Son
 
Les 3 pistes son sont de grande qualité. Les deux mixages 5.1 s'en sortent particulièrement bien en reproduisant l'ambiance stade avec un lointain et discret écho dans les enceintes arrières. Bien entendu, la piste DTS est un cran au-dessus de la DOLBY en présentant des surrounds mieux définis et une dynamique plus poussée. Le mixage est de qualité mais la scène sonore reste assez frontale (contrairement à un mixage de référence comme les Eagles).

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 140 min
  Boitier Digipack
   
   

Les menus animés et sonorisés pour les 2 DVDs. Les Bonus sont nombreux et de qualité même si le long making of intéressera avant tous les vrais fans du chanteur.

 

6 Duos exceptionnels de Johnny avec :
- Florent Pagny sur "Pense à moi"
- Patrick Bruel sur "L'Envie"
- Natasha St Pier sur "J'oublierai ton nom"
- Chimène Bady sur "Je te promets"
- Laurent Gerra sur "Gabrielle"
- Marc Lavoine sur "Je n'ai jamais pleuré"

 

4 clips de grande qualité technique :
- "Marie"
- "Ne reviens pas"
- "Pense à moi"
- "L'instinct".


Le making of de 80 minutes qui accompagne Johnny partout (Jojo dit au revoir à Laëtitia, Jojo en voiture, Jojo sur scène vu de dos, etc.). Seuls les plus accrocs du chanteur iront jusqu'au bout du bonus avec, par exemple, Johnny qui se fait féliciter par toute son équipe pendant de longues minutes...


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   duos