Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus






dans le même genre
  LE JEUNE MESSIE
  SAMSON
  LE NOM DE LA ROSE
  LA FAVORITE
  HARLOTS
  UN PEUPLE ET SON ROI
  ANNA KARENINA
  BRITANNIA
  ORO LA CITÉ PERDUE
  THE PATRIOT : LE CHEMIN DE ...

du même éditeur
  J'AI PERDU MON CORPS
  RETOUR À ZOMBIELAND
  ANGRY BIRDS : COPAINS COMME...
  LA VÉRITÉ SI JE MENS : LES ...
  SPIDER-MAN : FAR FROM HOME
  MEN IN BLACK : INTERNATIONA...
  GENTLEMEN CAMBRIOLEURS
  SPIDER-MAN : NEW GENERATION
  CHAIR DE POULE 2 : LES FANT...
  I FEEL GOOD


Dernières Actus
  RESTONS CHEZ NOUS AVEC LE M...
  RESTONS CHEZ NOUS AVEC FILM...
  CASA DE PAPEL : TOKYO TOUJO...
  RESTONS CHEZ NOUS AVEC OCS ...
  GAUMONT SORT UNE SÉLECTION ...
  POWERDIRECTOR 365 ET SA RÉV...
  RESTONS CHEZ NOUS : REDÉCO...
  RESTONS CHEZ NOUS : DÉCOUVR...

Le Message

Titre Original Arrissalah
Genre Fresque historique
Pays Grande Bretagne / Liban / Libye (1974)
Date de sortie jeudi 13 novembre 2003
Durée 171 Min
Réalisateur Mustapha Akkad
Avec Anthony Quinn, Irène Papas
Compositeur Maurice Jarre
Format Dvd 9
Informations
Complémentaires
Le coffret comporte également la version Arabe du film, d'une durée de 198 minutes.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Arabe
Non
Non
Non
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Jean-Luc Richter
  Editeur   SPHE
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  171 min
  Nb Dvd  3
   
   

L'histoire


Nous sommes en 610 après Jésus-Christ, à la Mecque, en Arabie. La cité est pleine d'intrigues et vit du riche commerce généré par le sanctuaire sacré d'Akaba où sont conservées les 300 idoles vénérées par les tribus du désert. Mahomet a 40 ans et, après avoir passé trois jours dans une grotte à flanc de montagne, l'ange Gabriel lui apparaît pour lui délivrer le message de Dieu.


Lorsque Mahomet descend de la montagne et commence à répandre le message autour de lui, c'est l'inquiétude chez les riches marchands qui dominent la cité. Ceux-ci vont tenter de stopper cette religion par la force, en torturant et tuant les suivants de Mahomet. Rapidement, ceux-ci sont forcés de fuir la ville pour se réfugier en Abyssinie, auprès d'un roi chrétien…


Autour du film


Ce film a été réalisé en 1974 par Mustapha Akkad. Il présente la particularité d'avoir été tourné entièrement en deux versions : la première en anglais et l'autre en arabe, avec des distributions différentes. L'épopée a nécessité six années de préparation et plus d'un an de tournage.


Le tournage a été effectué au Maroc à 25 km de Marrakech. Le réalisateur y a fait construire la reproduction de la Mecque, où est filmé une grande partie de l'histoire. Cette reproduction de la ville sainte est l'une des plus grande réalisation du genre depuis le film « Cléopâtre » et a coûté plus d'un million de dollars. Au centre de ce qui était à l'époque un village, l'équipe a reconstitué la Kaaba, recouverte d'un immense tapis, spécialement tissé à Tanger.


Souhaitant concurrencer les grands péplums hollywoodiens, le réalisateur s'est entouré d'une équipe de plus de 40 acteurs et certaines scènes ont nécessité plus de 5000 figurants. Malheureusement, le tournage ne fut pas de tout repos et pour des raisons politiques Mustapha Akkad et son équipe sont forcés de quitter le Maroc en plein tournage et de continuer la réalisation du film en Libye.


C'est à Tripoli et dans le désert libyen que fut tourné le reste du film. Les scènes intérieures ont été filmées dans un entrepôt de tabac transformé en studio de cinéma. Le tournage dans le désert fut particulièrement difficile car il fallait transporter tout le matériel ainsi qu’héberger sur place les 300 personnes nécessaires à la réalisation du film. Pour les scènes de batailles, l'armée libyenne prêta même 5000 soldats pour jouer les figurants.


Critique subjective


Premier grand péplum arabe, «  le Message »  se veut une réplique aux grands films américains comme « Ben Hur » ou « les 10 Commandements  ». Ce film a le grand mérite de présenter les faits dans une vision plus historique que religieuse et nous permet ainsi de percevoir un visage de l’Islam très loin de l'image qu'en véhiculent des intégristes islamiques.


Le film tente de nous expliquer quelles sont les valeurs fondamentales transmises par Mahomet et retranscrite dans le Coran : non-violence, respect des femmes, refus de l'esclavage, amour de son prochain... On regrette malgré tout que l'histoire soit assez décousue et que l'on passe souvent d'une période est une autre avec comme seule transition la voix du narrateur et sans repère de date ou de lieu.


Se voulant respectueux des croyances religieuses de l'Islam, le réalisateur ne montre jamais Mahomet  et celui-ci ne s'exprime jamais par lui-même. Pour intégrer toutefois ce personnage-clé à l'histoire, c'est de temps à autre la caméra elle-même qui représente la vision de Mahomet. Ainsi les acteurs s'adressent-t-il à la caméra comme s'il s'adressaient au prophète. Si cette façon de réaliser le film est bien respectueuse des croyances religieuses, elle finit toutefois par devenir particulièrement pénible dans certaines scènes où on ne sait pas très bien si l'on voit par les yeux de Mahomet  ou par une caméra externe. Cette ambiguïté nuit à parfois la narration.


 
« Le Message » est toutefois un film intéressant, bien interprétée par les différents acteurs, mais qui nécessite une connaissance préalable de l'histoire afin d'en profiter pleinement.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   

Les versions présentées du film ont bénéficié d'une restauration correcte et les images sont propres, sans artefacts ni taches visibles. Un oeil exercé notera de temps à autre des légères apparitions de toutes petites bandes blanches, mais rien qui puisse gêner la vision du spectacle.

 

 
Le manque de définition générale de l'image est par contre beaucoup plus gênant et donne l'impression d'avoir un voile flou sur de nombreuses scènes du film. Malgré cela les couleurs sont belles et souvent saturées. L'environnement visuel est très riche et comporte de nombreux détails colorés qui sont malheureusement souvent gâchés par le manque de définition de l'image.

Le Son
 

Le premier DVD du film en versions internationales comporte trois pistes sonores :


Dolby Digital 5.1 français


Cette piste bénéficie d'une musique bien enveloppante et un ensemble très équilibré entre les voix et les sons d’ambiance. Les dialogues sont parfaitement intelligibles et bien positionnés sur les trois voies avant, tout en bénéficiant d'une bonne dynamique. Il n'y a malheureusement pratiquement aucun effet sonore sur les enceintes surround, qui ne servent qu'à diffuser la musique, et les doublages ne sont pas toujours extrêmement convaincants.


Dolby Digital 2.0 français


Cette piste sonore privilégie les voix, qui sont claires et très intelligibles, au détriment de la musique et des sons d’ambiance, beaucoup plus en retrait. L'équilibre n'est donc pas très bon mais on  bénéficie au moins de dialogues très distincts.


Dolby Digital 2.0 anglais


Cette piste très bien équilibrée, avec une bonne dynamique, fait parfaitement ressortir les excellents jeux des acteurs, qui sont moins perceptibles dans la version doublée française.


 
Le second DVD contient la version arabe avec une seule piste sonore en dolby digital 5.1 avec un sous-titrage français. Cette piste sonore est de bonne qualité et peut être comparée à la piste équivalente française du premier DVD, la qualité des voix originales en plus.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 100 min
  Boitier Coffret
   
   

Pour ce DVD, l'éditeur GCTHV, nous propose quelque bonus intéressant :


Making Of - anglais sous-titré – 45 minutes


Ce reportage reprend les principales étapes de la réalisation du film et nous explique en particulier la difficulté du tournage avec deux équipes, l'une anglaise et l'autre arabe. De nombreux plans montrent la reconstitution des différents lieux du film et les trucages utilisés durant les batailles. C'est également l'occasion de comprendre de quelle façon le prophète a été personnifié dans la caméra du réalisateur et de voir quels ont été les principaux choix qui ont mené à la réalisation de deux versions différentes du film.


Ce documentaire, bien mené, est un complément intéressant pour la compréhension du film, en particulier pour mieux comprendre les choix très particuliers de la représentation du prophète, liées aux croyances religieuses de l'Islam.


Les films épiques – 50 minutes


Ce documentaire est une réflexion sur l'histoire du péplum dans le cinéma. Nous suivrons toute l'évolution de ce type de film, une explication sur la façon dont « le Message » s'inscrit dans cette tradition et nous suivrons la modernisation du genre jusqu'au film « Gladiator » de Ridley Scott.


Filmographie

 

 
Quelque fiche nous donne les filmographies des acteurs Anthony Quinn et Irène Papas ainsi que du compositeur de la musique, Maurice Jarre.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage