Diable au soleil

Titre Original
Kings Go Forth
Genre
Pays
USA (1958)
Date de sortie
mardi 15 juin 2004
Durée
105 Min
Réalisateur
Producteurs
Frank Ross
Scénaristes
Merle Miller
Compositeur
Elmer Bernstein
Format
Dvd 9
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Italien
Oui
Non
Non
Français
Oui
Non
Non
Espagnol
Oui
Non
Non
Anglais
Oui
Non
Non
Allemand
Oui
Non
Non
Le Film
Critique de Guillaume Simon
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
105 min
Nb Dvd
1


L'histoire

Nice 1944, la guerre touche à sa fin, deux soldats tombent amoureux de la même femme. Elle n'en veux qu'un seul, ce dernier acepte de l'épouser avant de se rétracter. Bientôt les deux hommes sont envoyés vers une mission périlleuse.

Critique subjective

L'affiche était belle. Sinatra, Wood et Curtis dans un même film constitue déjà un bel argument de vente. Malheureusement, jamais Les diables au soleil ne réussir à emballer (un peu comme le personnage de Sinatra). L'aspect film de guerre promis sur l'affiche (et dans le pitch) est très vite totalement occulté par une histoire d'amour qui a bien du mal à intérèsser.

La réalisation, molle, ne parvient en rien à dynamiser ce scénario décevant. Les acteurs ne s'en tirent pas vraiment mieux tant ils semblent peu motivés à jouer leurs rôles. Ainsi, on peine même à suivre le parcours d'un Sinatra (en voix off de plus, ce qui en dit long sur ce qui va advenir dans le film) en amoureux transit et refoulé par une Natalie Wood amoureuse d'un autre homme (Curtis). En lieu et place d'un drame guerrier promis on est ici balancé de pique-nique en soirée au coin du feu d'abord entre Sinatra et Wood, puis entre Wood et Curtis avec Sinatra pour tenir la chandelle... Passionnant...

Bref, une histoire vu des dizaines de fois, et en mieux. Lorsque enfin, après plus d'une heure de film, apparaît l'aspect "guerre" du film (les deux soldats sont envoyés dans une bataille), le film a déjà largement usé notre patience et le combat peu intéressant qui s'ensuit ne provoque q'une seule motivation pour le spectateur, qu'il se termine vite. Un film plus que moyen donc qui aurait, plutôt que de faire partie d'une collection guerre, être d'une collection film d'amour. Mais même cet aspect du film peine à convaincre.

En conclusion

Un film qui ne décolle jamais, malgré de bons acteurs (bien que moyennement motivés), une réalisation qui verse dans le mélodrame du début à la fin, un aspect film de guerre presque totalement occulté (on ne sent jamais la menace avant qu'elle n'arrive). Bref, Les diables au soleil, même s'il est un peu vendu comme tel est un faux classique.
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
4/3 n&b
Format Cinéma
1.33:1
L'image accuse de  nombreux défauts. Tâches, griffures, manque de netteté..... elle n'est vraiment pas un modèle à suivre.

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Allemand
1.0
Français
1.0
Italien
1.0
Anglais
1.0
Espagnol
1.0
Un bon paquet de pistes mono sont disponibles. Le son est malheureusement dans un état moyen, les aigus sont trop présents, des résonnances...

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
2 min
Boitier
Amaray
Une simple bande-annonce ou Sinatra dit en substance "Le livre est bon, donc le film sera génial". En bref rien !
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage