dans le même genre
  LA BOHÈME
  MARIA CALLAS : THE ETERNAL ...
  LA FLÛTE ENCHANTÉE
  TURANDOT : STADE DE FRANCE ...
  VERDI - I VESPRI SICILIANI ...
  PELLÉAS ET MÉLISANDE - GLYN...
  LE COMPTE ORY - GLYNDEBOURN...
  MARY STUART - ENGLISH NATIO...
  WAGNER : DIE WALKÜRE
  STUTTGART OPERA - DER FREIS...

du même éditeur
  PICCOLO, SAXO ET CIE
  MADONNA, L'INNOCENCE PERDUE
  ALDEBERG EN CONCERT
  VÉRONIQUE SAMSON : COMME IL...
  NEW YORK UNDERCOVER : LIVE ...
  LA VIE DES PREMIERS HOMMES
  DANS LA PEAU DE JAQUES CHIR...
  PAUL MC CARTNEY : THE SPACE...
  DANIEL PREVOST :PARIS WORLD...
  AMAZON (IMAX)


Dernières Actus
  REDÉCOUVREZ PHANTOM MANOR D...
  KLIPSCH LANCE UN CONCOURS D...
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...

GLYNDEBOURNE FESTIVAL OPERA - Simon Boccanegra

Genre Opéra
Pays Grande Bretagne (1998)
Date de sortie mardi 25 janvier 2005
Durée 143 Min
Réalisateur Peter Hall
Avec Peter Sidhom, Daniel Borowski, Giancarlo Pasquetto, Alastair Miles, Elena Prokina
Scénaristes Francesco Maria Piave et Arrigo Boito
Compositeur Guiseppe Verdi
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Italien
Non
Non
Non
  Allemand
Oui
Non
Non
  Anglais
Oui
Non
Non
  Espagnol
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Jean-Luc Richter
  Editeur   Warner vision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  143 min
  Nb Dvd  1
   
   

L’histoire

A Gènes, en Italien, au 14ème siècle, les représentants du peuple doivent élire leur nouveau Doge. Paolo (Peter Sidhom) et Pietro (Daniel Borowski) complotent pour faire élire le corsaire Simon Boccanegra (Giancarlo Pasquetto). Paolo souhaite que le nouveau Doge lui donne la main d’Amelia (Elena Prokina), une belle femme de 25 ans, qui a été élevée par Fiesco (Alastair Miles), le plus grand ennemi de Boccanegra. Or Fiesco a disparut et tout le monde le pense mort.

De son côté, Maria est amoureuse de Gabriel Adorno. Lorsque Boccanegra apprend que Maria est sa fille qu’il avait perdue de vue depuis des années, il refuse de donner à Paolo la permission de l’épouser. Ce dernier entreprend alors de préparer sa vengeance…

Guiseppe Verdi

Le compositeur est né en 1813 près de Parme. Doué pour le clavier, il devient organiste de son village à l’âge de onze ans. Il est remarqué par Antonio Barezzi qui lui paye ses études musicales à Milan. En 1833 il devient organiste de la cathédrale de Busetto. En 1835 il épouse la fille de son protecteur, mais elle meurt en 1840 avec ses deux enfants.

Verdi se consacre alors entièrement à la musique. Dés 1839 il avait commencé à composer son premier opéra « Oberto » qui lui permis d’obtenir une commande d’une série d’opéras de la part de son impresario, Merelli. Après plusieurs opéras ‘classiques’, Verdi renforce son style propre et composera trois de ses œuvres majeures : « Rigoletto » (1851), « Il Trovatore » (1853) et « La Traviata » (1853). En 1857 il compose « Simon Boccanegra » dont le livret est écrit par Maria Piave et Arrigo Boito, ce dernier étant l’auteur de la plupart des livrets de Verdi.

Après cette série de succès, Verdi aura un passage à vide jusqu’en 1870 où le vice-roi d’Egypte lui commande « Aïda » qui doit être présenté à l’occasion de l’ouverture du canal de Suez. Ce sera son œuvre la plus connue. Avec l’âge, Verdi ne composera plus que deux opéras : « Otello » et « Falstaff ». Il meurt en 1901.

Critique subjective

Le Glyndeboune Festival Opéra nous offre à nouveau un spectacle de qualité, avec un orchestre Philharmonique de Londres admirablement dirigé par Mark Elder. L’équilibre entre la musique et le chant est bien dosé et les voix sont de toutes beautés. La voix grave de Peter Sidhom et la remarquable tessiture d’Elena Prokina enchanteront les amateurs. Il est d’ailleurs important de noter que dans cet opéra le livret est très dense, on entend rarement la musique seule, d’où l’importance de la symbiose entre les instruments et les voix.

La mise en scène manque toutefois de panache et les décors sont très pauvres, une marque de fabrique que l’on retrouve dans beaucoup de mises en scènes des années 90 qui se veulent « épurées ». Il n’est pas certain que cette austérité aurait été appréciée par Verdi et il est heureux que les costument soient plus riches que les décors.

« Simon Boccanegra » est un bel opéra qui séduira tous les amateurs de ce genre de spectacles. On regrettera tout de même le manque d’effort de l’éditeur pour rendre l’œuvre accessible au public français en ne proposant aucun sous-titre dans notre langue.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

Le DVD n’est proposé qu’au format NTSC. Il faut donc disposer d’un diffuseur qui supportera ce format. En dehors de ce problème de compatibilité, la qualité générale est correcte, avec une colorimétrie agréable mais un léger manque de définition. Les décors sont très sobres et manquent parfois d’éclat. Heureusement que les très beaux costument parviennent à en faire le contrepoids.


Le Son
 

Une seule piste sonore est proposée en Dolby Digital 2.0 Italienne, la version originale de l’opéra. La dynamique est satisfaisante. La spatialisation est bonne et met en valeur la musique. La partie sous-titre est plus décevante, seul l’anglais, l’allemand et l’espagnol sont proposés ! Pourquoi l’éditeur n’as-t-il pas mis de français ! Ce manque est particulièrement gênant sur un support qui serait pourtant parfaitement adapté à amener le public vers l’opéra en lui proposant de comprendre plus facilement ce qui est chanté. Un oubli qui gâche vraiment ce DVD.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   

Mis à part un chapitrage, Warner Vision ne propose aucun autre supplément sur ce DVD. Il faut noter également que la jaquette est proposée uniquement en anglais !


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage