dans le même genre
  SILENCE
  LA CHAMBRE DU FILS
  POLICE
  PETIT PAYS
  A BOUT DE SOUFFLE (ULTRA HD...
  LA HAINE (ULTRA HD / 4K)
  BRICK
  WET SEASON
  UN COEUR EN HIVER
  SATANTANGO

du même éditeur
  SCARFACE : THE WORLD IS YOU...
  F.E.A.R.
  FEAR (FIRST ENCOUNTER ASSAU...
  EL MATADOR
  CRASH TAG TEAM RACING
  F.E.A.R.
  THE INCREDIBLE HULK: ULTIMA...
  AURORA WATCHING
  HELLFORCES
  COLD WINTER


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Joint Task Force

Genre Drame
Pays U.S.A (2006)
Date de sortie mardi 24 octobre 2006
Durée 800 Min
Plateforme PC
Site Internet Site de l'éditeur
Site officiel du jeu
Informations
Complémentaires
Disponible sur PC Config. conseillé : Windows XP 32/64 bits, P4 ou AMD 2.5 Ghz, carte graphique 128 Mo, 768 Mo de Ram. Connexion internet de type ADSL pour parties multijoueurs.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non

Le Jeu Critique de Pierre Dubarry
  Editeur   Vivendi Universal Interactive
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  800 min
  Nb Dvd  1
   
   

À mi-chemin entre la série Command and Conquer et Act of War, Joint Task Force déboule dans nos chaumières, en prenant pour contexte la guerre moderne, et plus particulièrement certains affrontements d’actualité. Difficile de se faire une place au sein d’un milieu qui compte déjà beaucoup de représentants de qualités,;alors Joint Task Force aura-t-il suffisamment d’arguments pour recueillir l’attention des férus, mais aussi novices de la discipline ? Réponse dans ces lignes…


Les points plus chauds de la planète, à portée de souris

 Joint Task Force prends pour contexte principal notre bien triste actualité, et s’articule autour d’un scénario à demi fictif. Ici que ce soit tant au niveau des armes, que des lieux rien n’est choisit au hasard , on veut apporter au joueur le sentiment de se lancer dans une guerre contemporaine avec des armes qui le sont tout autant. Le joueur traverse ainsi des pays comme la Colombie, la Somalie, l’Afghanistan ou encore l’Irak avec pour unité à vos commandes, la Joint Task Force unité anti-terroriste intervenant dans le monde entier lorsqu’une situation de crise éclate. JTF joue donc sur une réalité plus que d’actualité, mais se dégage d’une étiquette polémique qu’on pourrait lui coller bien vite en adoptant un ton cinématographique de qualité. Ainsi, votre première mission à Mogadiscio rappelle certains souvenirs; une cinématique présentant le personnage principal de l’aventure Chris O’Donnell à bord d’un hélicoptère survolant les bords de plage du pays rappelle incontestablement un certain film de Ridley Scott « Black Hawk Down » , comme référence centrale avouons qu’il existe bien pire que ce film comptant parmi les références du genre. En terme de gameplay la référence centrale à laquelle le jeu fait tout de suite penser, est Command & Conquer Generals , à la différence tout de même qu’ici pas gestion de ressources, mais une action stratégique mise au premier plan, ce qui en soi n’est pas vraiment un défaut, Act of War en avait fait de même, et JTF continu sur cette lancée. Ici on gère ses unités, s’adapte aux différents scripts vraiment plaisants comme un objectif de dernière minute vous demandant de protéger des civils ou de dénicher un chef de la résistance, tout ça au moyen de vos hommes . Concernant les véhicules, ceux-ci sont disponibles dès que le joueur capture une base aérienne, vos engins et troupes supplémentaires indispensables à toute manœuvre périlleuse sont largués par porte-avions en à peine quelques secondes moyennant finance.


C’est pas ma guerre ! (gémissements à demi humain)

Mais comme dans toute guerre vous n’êtes pas seul mis à part l’ennemi, un troisième facteur entre en compte : les journalistes. Ceux-ci épient vos moindres faits et gestes, et une fenêtre apparaît dans le coin supérieur gauche de l’écran lors de flash spécial vantant vos exploits à coups de grands superlatifs, mais en contrepartie en cas d’échec ou de bavure montrera aux téléspectateurs votre incompétence , autant dire qu’il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de faire sauter par plaisir un bâtiment rempli de civils ne croyez-vous pas ? Ainsi en plus de voir votre ego en prendre un coup, c’est le porte-monnaie qui prendra une sévère claque, vous n’avez que peu le droit à l’erreur, mais ceci ajoute une petite touche de plaisir fort agréable, et un challenge qui l’est tout autant. Comme tout soldat conflit après conflit, ceux-ci engrangent de l’expérience, montré ici sous forme d’étoile et permettant de leur assigner de nouvelles compétences comme une visibilité du champ de bataille accrue, une puissance de feu optimale, mais également un grade supérieur au sein de la hiérarchie. Ce que l’on peut dire de JTF c’est qu’il est un jeu classique, apportant toutefois une variante des sempiternels jeux du genre, une accessibilité optimale, et un scénario d’actualité assez passionnant. Cependant, le jeu n’innove pas , s’inspire des références du genre, à du mal à s’en démarquer et à obtenir sa propre identité vidéo ludique, un handicap pour un jeu qui en proposant plus de variantes aurait pu non pas être seulement un bon jeu, mais plutôt excellent. Certains petits problèmes aussi comme des unités qui ne répondent parfois pas au doigt et à l’œil pose soucis lorsque l’action demande d’être exécuté très vite sous peine de risquer l’échec et de les voir ensuite amplifiés sur des flashs infos spéciaux visant à descendre une fois de plus votre unité médiatiquement. N’oubliez pas que l’ennemi n’est pas toujours en face de vous, mais également dans vos propres troupes…


JTF vaut le détour

Malgré son aspect classique, et ses soucis parfois gênants lors du déplacement de ses troupes, JTF demeure néanmoins un bon jeu qui peine cependant à se démarquer suffisamment face à une concurrence fixant la barre de plus en plus haute. Classique, mais efficace, le soft demeure cependant un bon investissement dans sa simplicité d’accès, son challenge sans cesse renouvelé grâce à de bons scripts, et surtout un jeu qui se situe en plein cœur de l’actualité tout en essayant de ne passe y rattacher outre mesure en proposant une approche cinématographique, ce qui n’est pas pour nous déplaire loin de là. Novices du genre ce jeu de par sa simplicité de compréhension, d’accès et délaissant un paramètre que certains considèrent comme rébarbatifs (gestion de ressources), et même habitués du genre, ce jeu plaisant mérite votre attention et n’attends que d’être découvert. N’oublions pas que ce ne sont pas les jeux dont on parle le moins , qui s’avèrent être les plus mauvais et Joint Task Force est bien loin de l’être.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Mis à part quelques bugs d'affichage de temps à autre, l'habillage graphique du jeu est assez bon, mais nous aurions cependant beaucoup aimer pouvoir effectuer un zoom plus important sur l'action. Le level-design du jeu est inspiré, très fidèle au pays et situations présentés, les effets pyrotechniques ou encore la modélisation des unités assez fine dans son ensemble. Du beau travail donc dans l'ensemble, pas une référence mais suffisament beau pour motiver le joueur.

Le Son
 
La BO de Joint Task Force est d'assez bonne qualité, mais comporte comme handicap principal de soit rester beaucoup trop discrète, ou bien trop répétitive. Au niveau du doublage tout les personnages n'ont pas bénéficié d'un soin optimal, les principaux sont d'une qualité évidente, mais les secondaires ou intervenants font dans le caricatural à outrance... Dommage, sinon dans l'ambiance sonore du jeu réponds à l'appel, mais joue bien peu en directivité, le tout se concentrant essentiellement sur les avants et subwoofer.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   
Un mode multijoueur bien pauvre, nous espérons que différentes cartes seront ajoutées dans un futur proche, le titre pourrait alors s'avérer beaucoup plus intéressant en multi; pour l'heure il est juste passable.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage