dans le même genre
  MONSTER TRUCK CHAMPIONSHIP
  NEED FOR SPEED HOT PURSUIT ...
  MAFIA : DEFINITIVE EDITION
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0

du même éditeur
  SCARFACE : THE WORLD IS YOU...
  F.E.A.R.
  FEAR (FIRST ENCOUNTER ASSAU...
  JOINT TASK FORCE
  EL MATADOR
  CRASH TAG TEAM RACING
  F.E.A.R.
  AURORA WATCHING
  HELLFORCES
  COLD WINTER


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

The Incredible Hulk: Ultimate Destruction

Genre Jeux Vidéo
Pays U.S.A (2005)
Date de sortie vendredi 16 septembre 2005
Durée 700 Min
Plateforme PS2
Site Internet site de l'éditeur
site officiel du jeu
Informations
Complémentaires
Disponible sur PS2 (version testée) et Xbox.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Pierre Dubarry
  Editeur   Vivendi Universal Interactive
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  700 min
  Nb Dvd  1
   
   


Le célèbre Géant Vert de Stan Lee revient sur scène pour une adaptation vidéoludique du Comics et non du film comme ce fut le cas pour le catastrophique Hulk sortit il y a de ça 2 ans. C'est non sans crainte que nous attendions ce jeu, Bruce Banner à en effet quelque peu perdu de sa grandeur ces dernières années sur consoles de salon; ce nouvel opus réussira-t-il à nous faire changer d'avis?




 L' Histoire

Bruce Banner est sur le point d' enfin découvrir un remède au terrible mal qui le ronge. Après des années de recherches, Banner à crée une machine expérimentale qui pourrait réparer les dégâts causés à son subconscient par ses traumatismes d'enfant. Mais il faut faire vite: Banner sait qu'il est en train de perdre et qu'une deuxième personnalité, encore plus terrifiante, prend de la puissance dans son esprit. Banner et son ami, le Docteur Samson sont engagés dans une course contre la montre, car la présence en masse des forces militaires menace d' interférer leurs plans, et la voix sinistre sommeillant dans l'esprit de Bruce devient de plus en plus insistante ...




 Conflit de double personnalité ...



 Hulk: Ultimate Destruction est un jeu de type action, mais ici nul de finesse et d'ailleurs les développeurs ne s'en cachent pas, il faut se la jouer genre "brute épaisse" tout au long du jeu. Aux premiers abords on pourrait évidemment trouver le concept simpliste, mais il n'en est rien ici la répétitivité des objectifs de missions n'est pas si présente que ça. Se rapprochant largement du Comics d'origine parut au début des années 1960 que du long-métrage de Ang Lee, le titre se veut agréable aussi bien agencé au niveau de son scénario que de son gameplay. En effet du côté du gameplay c'est un véritable régal! Le personnage se joue avec une vue à la 3ème personne, qui permet d'avoir un large champ d'action, puisque la superficie des villes est plutôt grande, bien que pas mal de bâtiments se ressemblent et notamment les buildings. Le soft vous propose également une palette de coups assez impressionnante, et au fur et à mesure de sa progression, de nouveaux coups et combos sont accessibles via une certaine somme de points pouvant être très importante selon l' efficacité de ceux-ci. Hulk se manie parfaitement bien, la caméra est manuelle donc peu de souci de côté-là, et l'accessibilité des coups assénés par le Géant est tout à fait plaisante. Mais dans la pratique ça donne quoi?




Docteur Jekyll et Mr Hyde



Hulk: Ultimate Destruction se la joue 200% action, ainsi le personnage n'est plus un simple monstre affublé de pouvoirs déments mais d'une véritable arme de destruction massive! Hulk peut interagir avec tout les éléments du décors que ce soit des voitures, camions, hélicoptères, rochers, tanks ,etc. Il possède également les capacités de faire des sauts "énormes", de grimper sur les bâtiments, de courir sur ceux-ci et de passer de l' un à l' autre sans aucun problème. Il peut également créer des armes avec des véhicules, ainsi une voiture pliée en deux servira à des poings d' aciers dévastateurs, où bien en bouclier. En état masse critique, le joueur peut utiliser ses coups les plus puissants et les plus dévastateurs mais lorsque la vie de son personnage est minime, il entre dans un état appelé "poussée d'adrénaline" qui possède les même effets que le précédents pouvoir à peu de choses près. Croyez-moi que voir Hulk entrer dans un état de rage extrême et détruisant tout sur son passage, plongeant ainsi une ville dans le chaos le plus total c'est plutôt jouissif virtuellement parlant. Selon la variété des coups donnés, et l'efficacité de ceux-ci sur vos adversaires, une jauge de points entrera en action permettant ainsi l'achat des fameux nouveaux combos. Mais si tout était rose, et bien Hulk ne serait pas vert ... En effet quelques soucis subsistent bien que le jeu reste bon dans son ensemble. Premièrement, les graphismes sont plutôt moyens mais aucune chute de frame-rate n' est à déploré heureusement! La précision des coups portés par Hulk est parfois hasardeuse puisque le but du jeu reste toujours le même à peu de choses près (incarner Bruce Banner dans des phases d'infiltrations assez moyennes) et la lassitude s' empare parfois du joueur .




Au finale, Hulk est une réussite



Hulk: Ultimate Destruction est un bon jeu, pas une perle mais une bonne surprise de cette rentrée 2005 qui nous fait définitivement oublié le jeu issu du long-métrage. Le blason du comics sur nos consoles est redoré, et ceux qui recherchent un jeu jouissif sans prise de tête avec 40 touches à mémoriser, pensez à Hulk vous ne serez pas déçut.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Graphiquement, le soft s' avère plutôt moyen. Les textures se révèlent peu travaillés, seuls les explosions et autres froissements de taules réhaussent le niveaux. Le level-design en revanche est très réussit, que ce soit dans les niveaux urbains, les bases militaires ou dans les désert. Mention passable, sans plus.

Le Son
 
Et bien bonne surprise la qualité est au rendez-vous mes amis! La masse de Hulk, ses coups et autres sont retranscrit avec toute la finesse connue du personnage... Le caisson est utilisé très souvent, quelques effets surrounds viennent à se réveiller de temps à autre mais la spatialisation s'avère moyenne. Au niveau des doublages, ils sont de qualités globalement mis à part deux ou trois personnages, mais rien de bien grave.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 100 min
  Boitier Amaray
   
   
Entre les missions secondaires, les bonus à trouver étant présentés sous formes de bandes-dessinées et autres vous aurez de quoi vous occuper mais pour malheureusement trop peu de temps ... Dommage.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage