dans le même genre
  CHARLIE'S ANGELS
  BAD BOYS FOR LIFE
  FAST & FURIOUS : HOBBS AND ...
  HAUTE-SÉCURITÉ
  SHAZAM!
  SANG FROID
  MORTAL KOMBAT 11
  NCIS : LOS ANGELES SAISON 9
  EQUALIZER 2
  COFFRET TRILOGIE RAMBO (UL...

du même éditeur
  BLOODBORNE
  LAST RESORT : L'INTÉGRALE
  SLY COOPER
  DANCESTAR PARTY
  UNCHARTED 3 : L'ILLUSION DE...
  LITTLE BIG PLANET 2
  KILLZONE 3
  SINGSTAR QUEEN
  RESISTANCE 2
  EVERYBODY'S GOLF WORLD TOUR


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Gangs of London

Genre Action
Pays Angleterre (2006)
Date de sortie jeudi 26 octobre 2006
Durée 999 Min
Plateforme PSP
Site Internet Site officiel
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de David Guillet
  Editeur   Sony Computer Europe
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Critique subjective : La guerre mais entre gentleman
Oubliée la série décevante des Getaway, Sony Computer Entertainment propose pour la PSP un portage plutôt réussi du concept. Cette fois-ci point n’est question de vaillants serviteurs de l’ordre et de la justice mais à l’instar d’un GTA, de devenir la pire fripouille mangeant des fish’n chips de Londres. C’est donc dans la peau d’un truand de la pire espèce  appartenant à l’une des 5 grandes familles mafieuses de Londres que vous évoluerez dans le jeu. Vous pourrez donc choisir entre la Firme Kane des anglais, l’EC2 Crew des Jamaïcains,  la Confrérie Talwar des pakistanais, l’Organisation Zakharov des Russes ou enfin la Triade du Dragon d’Eau des Chinois. Quel que soit votre camp, il va sans dire que la devise sera  « pas de quartier et sus à l’ennemi ». Tout comme pour GTA ce qui attire et intéresse dans ce type de jeux c’est de pouvoir se trouver enfin de l’autre côté de la loi et de pouvoir à loisir rouler à fond sur les trottoirs ou encore pouvoir canarder à tout va, au-delà de la satisfaction primaire, de ne plus ressentir le carcan pesant de la société on se prend rapidement au jeu et l’on enchaînera les missions  les unes après les autres sans même s’en rendre compte.  Pour se reposer entre deux missions « Gangs of London » propose un pub dans lequel SCE propose de jouer aux fléchettes, au snooker, aux quilles bref des jeux So British mais très addictifs.

Les règles du marquis de Queensberry
Autant dire que ces règles n’ont plus cours dans les rues de Londres. En mode histoire ce n’est pas moins de 60 missions qu’il faudra remplir. Après chaque mission, de l’expérience récompensera vos agissements ainsi que ceux de vos coéquipiers. Parlons un peu des missions même si elles sont nombreuses elles se résumeront entre protéger un endroit, kidnapper une personne, infiltrer un lieu ou encore prendre en chasse un véhicule. Parfois la mission sera un panachage de chacune de ces missions. Si on rentre un peu plus dans le détail des missions on perçoit rapidement les lacunes et les points forts du jeu. Commençons par l’infiltration qui ressemble autant à de l’infiltration que Pong à une simulation de tennis, en effet il ne faut pas forcément passer inaperçu il faut juste se débarrasser un à un des ennemis rencontrés. Pour les courses poursuites en voiture, on s’étonnera du fait que quel que soit le véhicule que l’on emprunte, la puissance ainsi que la maniabilité reste la même, même si la courtoisie Anglaise est réputée il est dommage que lorsque l’on monte dans une voiture déjà occupée notre personnage n’attrape pas le conducteur violemment comme c’est le cas sur des titres comme GTA, ce qui ajoute pourtant au réalisme. On appréciera cependant lors des missions la possibilité de donner des ordres à ses acolytes ainsi que la possibilité de basculer de l’un à l’autre des personnages. On retrouve une liberté de mouvement impressionnante dans les rues de Londres et pour les habitués de la city, l’absence de bouchon sera déroutante mais au combien utile lorsqu’il faut prendre en chasse un véhicule ou tout simplement échapper à la police ou à ses poursuivants. On se retrouve vraiment dans les rues de Londres avec le respect des sens uniques, mais les façades sont assez simplistes et surtout peu conforme à la réalité sauf pour les monuments principaux de la ville. On regrettera également une gestion parfois hasardeuse de la caméra qui pourra devenir pénalisante lors des missions d’infiltrations avec par exemple une caméra qui changera d’angle sans crier gare et qui vous demandera quelques manœuvres pour pouvoir récupérer un bon angle de vision et cette perte de temps vous fera par moment tout simplement perdre la vie.

Le mot de la fin
Malgré ce qui peut se dire ça et là « Gangs of London » est un GTA like tout à fait honorable. On appréciera particulièrement le grand nombre de missions, l’immersion complète dans les rues de Londres et les guns fights endiablés. D’un point de vue moins positif la réalisation reste un peu brouillonne avec notamment une gestion des angles de caméra pas très judicieuse. Disons-le donc franchement, « Gangs of London » n’est pas une réussite technique mais cependant il a ce qu’il faut pour tenir en haleine quelque temps.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.77:1
   
   
L’aspect graphique in game n’est pas très plaisant, pour être tout à fait honnête on a vu des jeux en 3D beaucoup mieux gérés. En effet, les voitures sont certes bien dessinées mais les personnages ressemblent rapidement à une bouillie de polygones pas très agréables à regarder. Les textures employées pour les façades d’immeubles sont d’une tristesse affligeante mais résumant peut être la grisaille londonienne. On appréciera surtout la reproduction fidèle des rues de Londres et également les intros de début de mission façon bande dessinée magnifique.

Le Son
 
Dans la langue de Shakespeare mais avec les sous-titres vous allez devoir accomplir une à une les missions. Certes nous n’avons pas ici une bande son qui déménage mais qui reste honorable.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   
SCE à le bon goût de proposer une section PUB qui permettra de se donner un peu de temps pour déguster une pinte tout en jouant aux fléchettes, aux quilles, au snooker ou au 8 américain.  Certains diront qu’ils ont mis un GTA like en bonus sur un jeu de simulation de Pub, ne les croyez pas. Certes ces jeux sont très bien faits mais ils sont surtout dans l’esprit British de « Gangs of London ».

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage