Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  S-CRY-ED VOL 1-6
  S-CRY-ED VOL 2-6
  PLANETES : VOLUME 1 ET 2
  S-CRY-ED VOL 3-6
  PLANETES : VOLUMES 3 ET 4
  PLANETES VOLUME 5 ET 6
  PLANETES COFFRET VOL.2

dans le même genre
  WATCHMEN SAISON 1
  TERMINATOR : DARK FATE
  SUPERGIRL SAISON 4
  ALITA : BATTLE ANGEL
  MORTAL ENGINES
  BUMBLEBEE
  FUTURE WORLD
  VENOM
  KIN : LE COMMENCEMENT
  NEW YORK 1997 (REMASTER 201...

du même éditeur
  CITY HUNTER : SAISON 1 (VER...
  GHOST IN THE SHELL - STAND ...
  PLANETES COFFRET VOL.2
  STAND ALONE COMPLEX - SAISO...
  .HACK//LEGEND OF THE TWILIG...
  SPIRIT OF WONDER
  WOLF’S RAIN VOL.4 - NOUVELL...
  WOLF’S RAIN VOL.3 - NOUVELL...
  WOLF’S RAIN VOL.2 - NOUVELL...
  PLANETES VOLUME 5 ET 6


Dernières Actus
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...
  DISNEY ANNONCE LE LANCEMENT...
  MYLÈNE FARMER : L’ULTIME CR...
  MYLÈNE FARMER : L’ULTIME C...
  DENON FÊTE SES 110 ANS AVEC...
  DIRECTOR SUITE 365 ET POWER...
  ROGER CAREL, L'ACTEUR AUX 1...

Planetes coffret vol.1

Titre Original Planet-ES
Genre Science Fiction
Pays Japon (2003)
Date de sortie jeudi 8 septembre 2005
Durée 300 Min
Réalisateur Goro Taniguchi
Avec Kazunari Tanaka, Satsuki Yukino, Ai Orikasa, Takehito Koyasu, Aikou Ogata, Tetsuo Goto
Scénaristes Ichiro Ohkouchi
Compositeur Kotaro Nakagawa
Format Dvd 9
Site Internet Beez
Planet-ES
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Oui
Non
Non
  Japonais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Warren GRANGE
  Editeur   Beez
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  300 min
  Nb Dvd  3
   
   

L'histoire :
An 2075. L'espace est envahi par des débris de toutes sortes : satellites hors d'usage, pièces perdues par des navettes ou des stations spatiales. Tous sont autant des dangers potentiels pour les navettes circulant dans l'espace. Pour les ramasser, des équipes de récupérateurs de débris spatiaux ont été mis en place pour épurer l'espace environnant : ce sont les "Sections Débris".


Résumé des épisodes :
Phase 01 : Dans l'espace infini
La jeune recrue Ai Tanabe arrive tout juste dans la  section "Débris". A peine a-t-elle le temps d'entrer dans les locaux que se déroule devant-elle le  spectacle de la vie de ladite section et ainsi faire la connaissance de ses futurs collègues de travail.

Phase 02 : Comme un rêve
Ai apprend à connaître ses différents partenaires.  Ainsi, elle apprend que Hachimaki a comme rêve de  devenir pilote et d'avoir son propre vaisseau.  Malheureusement depuis 3 ans qu'il est là rien n'a  changer pour lui in contrario de son ami Chenshin.

Phase 03 : Retour
Arrive le temps pour la section "Débris " où chaque  membre doit rédiger son testament. En effet le travail  qu'il fournisse étant plein de danger, il est  primordial de se couvrir, c'est pourquoi la section se  fait envahir d'assureur. Une situation délicate qui  amène Ai à la réflexion métaphysique, une fois  disparue que laissons nous à ceux qui restent ?

Phase 04 : C'est notre travail
Un nouvel arrivé entre dans la section, Colin  Clifford, le fils du président de la fédération  mondiale. Ce dernier fait prendre des dangers inutiles  à ses coéquipiers de part son comportement immature.

Phase 05 : Emmène-moi sur la lune
Ai découvre pour la première fois, les plaisirs d'être  en vacance sur la lune, en compagnie de Fee et  Hachimaki. Alors qu'il était à la recherche du  porte-feuille perdu de Ai, Hachimaki rencontre une  petite fille qui a le même rêve que lui.

Phase 06 : Les écureuils lunaires
Ai trouve un appartement grâce à Myers dans un  quartier peu recommandable. C'est alors qu'ils se font  attaquer par une drôle de bande qui se prend pour  des ninjas des temps modernes.

Phase 07 : Une jeune extraterrestre
Alors qu'Hachimaki est toujours en repos sur la lune,  il fait une drôle de rencontre ; une jeune fille à  l'hôpital depuis toute sa jeunesse et qui rêverait de  pouvoir séjourner sur terre, mais aussi Harry Rolland,  victime de leucémie et qui redoute par dessus tout de  retourner sur terre.

Phase 08 : Là où tu dois être
Alors que Fee est promue à un nouveau poste mieux  placé, toute la section embarque pour une nouvelle  mission avec Hachimaki de retour, pour montrer à Fee  qu'elle doit accepter sa promotion et qu'ils y  arriveront sans elle.

Phase 09 : Regret
Gigert le professeur d'Hachimaki à l'époque devient  l'inspecteur assigné à la section "Débris". Alors que  les retrouvailles sont faites, la section tombe sur  une bande de pollueurs, Hachimaki et Gigert décident  d'aller empêcher leurs activités.

Phase 10 : Un ciel de poussière d'étoile
Gigert à fait des révélations à Ai, cette dernière est  sous le choc et se demande si elle doit tout révéler à  Hachimaki. Pendant ce temps Yuri scrute le ciel étoilé  et épluche les archives des sociétés de récupération  des débris.

Phase 11 : Limite
Un drôle de personnage débarque dans le Toybox (le  vaisseau de la section débris), il vient d'Amérique du  sud tout comme Claire Rondo et propose un nouveau  modèle de scaphandre...

Phase 12 : Une envie simple
"Le front de Défense de l'espace " est un groupe  terroriste ayant notamment pour cible les fameuses  salles pour fumeur, au grand damne de Fee qui ne peut  plus s'adonner à son petit vis tranquillement.

Phase 13 : Une fusée dans le paysage
Après l'accident, toute la section est en vacance sur  la Terre ; Yuri, Ai avec Hachimaki débarque chez lui  où ils vont rencontrer Kyûtaro son frère qui rêve  d'envoyer une fusée dans l'espace et donc de devenir  ingénieur.


Critique artistique :
Adapté du manga de Makoto Yukimura. Le défi, disons-le tout de suite, était de développer les 4 tomes écrits en 26 épisodes de 20 minutes. Notons que c'est encore les studios Sunrise qui signe cette animation en 2003 aussi responsable d'autres trés bon projets tels qui : Mobile Suit Gundam, City Hunter, s-CRY-ed, Cowboy Bebop...
On aurait pu tomber sur une confiture que l'on essaie de nous étaler sur une tartine trop petite, mais c'est sans compter le potentiel scénaristique que recèle cette histoire.

En effet, mis à part Katsuhiro Otomo dans Memories : Magnetic Roses, le thème des nettoyeurs de l'espace n'avait encore jamais été traité en animation. L'idée est bonne, puisque le reflet d'une réalité dont peu de personne ont conscience : notre espace est déjà pollué actuellement. C'est là où réside tout le poids de cette animation d'anticipation, taper juste à l'endroit où il faut avec un réalisme étonnant.

Techniquement cette animation est très maîtrisée. Bien que peu présente, la fusion éléments 2D et 3D marche à merveille. Le character design des personnages est simple, mais efficace, les aficionados apprécieront les combinaisons spatiales qui ont fait preuve d'une extrême attention de la part du concepteur. Les planètes sont-elles aussi très bien représentées, on se laisse très facilement embarqué dans ces voyages spatiaux. Même si passé les premiers épisodes, la qualité de l'animation baisse un tantinet, en moyenne elle reste de très bonne qualité. Ayant comme support des images parfois très profonde et contemplatives, les musiques ne sont pas en reste, on frôle le space opera, un clin d'oeil de Kotaro Nakagawa que les amateurs de science-fiction apprécieront.

Beaucoup de thèmes sont abordés dont notamment, le travail d'équipe, les boulots peu gratifiants, la reconnaissance sociale, l'univers d'enfermement des voyages dans l'espace et bien sûr la pollution et le danger qu'elle représente. Le traitement de cette histoire par l'auteur est particulièrement humain. En effet, c'est par l'arrivée d'une nouvelle recrue que débute cette histoire. Elle va donc éprouver toutes les difficultés du monde afin de s'intégrer dans cette section "Débris " aux moeurs si particulière. Chaque personnage de la section est une histoire à lui tout seul, de Fee l'ancienne à Philip ou Arind sans oublier Hachimaki le rêveur, chacun fait preuve d'une singularité propre. on a parfois l'impression de se retrouver dans un spin off de Cowboybebop, où la famille se serait agrandie, dans un registre différent. Si quelques relations entre les personnages peuvent paraître ennueyse pour certain c'est là où d'autres y trouverons tout l'intérêt de l'histoire, plus d'inattendus entre les personnages n'auraient pas été un mal.


Verdict :
Une histoire attachante, un thème original, un traitement de qualité se sont les points forts de ce projet, qui aspire à sensibiliser tout en divertissant. Un pari réussi, loin d'être évident. Sunrise signe là une animation à part comme elle a l'habitude de faire, connaisseurs vous voyez ce dont je veux parler. Petit b mol en revanche, car cette version coffret n'apporte rien de neuf par rapport aux DVD sorti séparément, les collectionneurs passeront leurs chemins.

 



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Un soin particuliers a été apporté à l'image une fois de plus. Pas de gros problème si ce n'est parfois quelques algorythme de compression visible, même sur une télévision "ancienne génération", si vous êtes un utilisateur de vidéo-projecteur, vous verrez directement de quoi je parle. Heureusement ces légers problèmes sont sporadiques car seulement présent dans 2 épisodes sur les 13 du coffret.



Le Son
 

Le son est de bonne facture. Autant en français qu'en japonais, le travail de doublage réalisé par Chinkel est de qualité. Enfin un animé de plus regardable en version Française. Bien sûr les accros de la première heure lui préférerons la version originale en japonaise. A noter, dans la version française les voix sont un peu plus mis en avant. La version anglaise étant d'aussi bonne qualité.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Amaray
   
   

Plusieurs choses intéressantes dans ces bonus, en effet, des fiches de personnages complètes, des épisodes commentés (un par volume) permettent une encore plus grande immersion dans ce monde déjà trés réaliste. Un plus qui n'est vraiment pas inintéressant, qui a dit que les bonus servaient à rien ?



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   Sound Comics, Générique, Fiche des personnages