Crimes et pouvoir

Titre Original
High Crimes
Genre
Pays
USA (2002)
Date de sortie
mercredi 19 mars 2003
Durée
110 Min
Réalisateur
Producteurs
Arnon Milchan, Janet Yang et Jesse B'Franklin
Scénaristes
Yuri Zeltser et Cary Bickley
Compositeur
Graeme Revell
Format
Dvd 9
Site Internet
Informations
Complémentaires
Le film a été entièrement tourné dans une véritable enceinte militaire, la base navale d’Alameda, près d’Oakland. Crimes et pouvoir est basé sur un roman de Joseph Finder, considéré comme l’un des maîtres de la littérature de suspense aux Etats-Unis.
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Français
Oui
Oui
Oui
Anglais
Oui
Non
Non
Grec
Oui
Non
Non
Néérlandais
Oui
Non
Non
Le Film
Critique de Nicolas Polteau
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
110 min
Nb Dvd
1
Claire (Ashley Judd) et Tom (Jim Caviezel) forment un couple épanoui. Elle est une avocate redoutée et talentueuse, lui est un entrepreneur indépendant dont les affaires sont florissantes. Mais un jour, Claire apprend que Tom vient d’être arrêté par le FBI et accusé de meurtre de neuf civils Salvadoriens. Meurtre qu’il aurait commis il y a plus de dix ans, lorsqu’il était agent spécial à la solde du gouvernement. Persuadée de l’innocence de son mari, Claire se prépare à assurer sa défense au sein d’une cour martiale avec l’aide de Charlie Grimes (Morgan Freeman) un vieil avocat militaire alcoolique. Ensemble, ils vont se battre contre une institution militaire qui s’obstine à vouloir faire condamner Tom.

Un thriller dramatique
Crimes et pouvoir, le nouveau film du réalisateur d’Un faux mouvement (1992), est un thriller dont le principal attrait réside dans le fait qu'il combine correctement les éléments conventionnels du genre avec le drame. De plus, le fait de suivre continuellement (ou presque) la protagoniste Claire Kubik nous permet de mieux comprendre le déroulement de l’histoire. Côté réalisation, outre les intrigues politiques qui sont incorporées dans le récit, Carl Franklin trace pour les personnages quelques séquences d'action. Ceci apporte d'autres variantes dramatiques qui contribuent à l’amélioration de la trame, comme par exemple le désir de Claire d'être enceinte avant que le passé fasse irruption dans sa vie, les doutes constants sur l'identité de son mari, la lutte contre l'alcoolisme de son acolyte Charlie. En définitive, c’est une formule connue que Hollywood ressort assez souvent mais qui, entre les mains de ce directeur s'avère efficace. Mais pour avoir un excellent film, le scénario et la réalisation ne suffisent pas, de bons comédiens sont également nécessaires.
Les acteurs
Ashley Judd et Morgan Freeman n'atteignent malheureusement pas le niveau de leurs meilleures performances comme ce fut le cas auparavant dans Ruby in paradise pour Judd et Les évadés pour Freeman, cependant tous les deux fournissent un travail convaincant. Ashley Judd a toujours su mettre en avant une vigoureuse intelligence dans l’interprétation de ces rôles, sa capacité à jouer les femmes pleines d’énergie n’est plus à démontrer, ainsi ce n'est pas une surprise de la voir dans la peau d’une brillante avocate. Morgan Freeman, de son côté, est l'un de ces types qui peut jouer n’importe quel rôle qu’on lui propose. La plupart du temps, il joue des personnages intenses, mais cette fois-ci, il interprète un individu ambigu, et ce changement de registre nous donne l’impression qu’il prend un plaisir immense. Précédemment, les deux acteurs ont joué les têtes d’affiche dans Le collectionneur, le duo fonctionne par conséquent parfaitement, et le film en tire parti.
Bilan
Un problème émaille néanmoins le film, l’intrigue et surtout le dénouement est hautement prévisible mais cela n’affecte pas l’intérêt du métrage. Crimes et pouvoir demeure un efficace film à suspense, en grande partie en raison de l'action.
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma
2.35:1
Le transfert traduit merveilleusement bien le travail fourni par le directeur photo (Théo Van de Sande) avec des couleurs vives et chaudes, parfaitement saturées. Le master ne présente aucune marque de griffures ou de taches. Par ailleurs, la compression est convenable (seul de légers défauts sont perceptibles).

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Anglais
5.1
Français
5.1
Deux pistes sont proposées sur le disque : la VF Dolby Digital 5.1 et la VO Dolby Digital 5.1. Aucune différence notable entre les deux pistes. Etant donné que les dialogues occupent la majorité du film, peu d’effets localisés sont exploités. Cependant, la musique et les quelques scènes d’action (les bruits des hélicoptères, les explosions...) permettent de retrouver une meilleure ambiance sonore. Le son est au service de l’intrigue, ni plus ni moins !

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
30 min
Boitier
Amaray
· Commentaire audio du réalisateur. Carl Franklin nous explique le travail effectué sur la production, passe une grande partie du temps à nous parler des chansons incluses dans le film (qu’il détient pour la plupart), il évoque également quelques détails techniques sur le film. Le commentaire s’avère au final très agréable et instructif à écouter.
· 6 reportages d’une durée de trente minutes. Un mystère militaire (7’05’’) : c’est une entrevue avec l’auteur Joe Finder. L’interview aborde principalement l’adaptation de son roman pour le scénario. C'est un supplément intéressant à consulter. Descente du FBI à Union Square (3’27’’) : ce reportage offre un regard particulier sur cette scène, en particulier grâce aux coulisses de sa réalisation mais aussi avec les interventions des consultants du FBI. Une tout autre justice (4'47’’) : reportage qui explique les différences entre la loi civile et militaire. Menteur, menteur : comment déjouer un détecteur de mensonges (5’38’’) : petit documentaire sur le détecteur de mensonges. Il souligne les défauts de celui-ci  et comment certains ont été formés pour truquer les essais. Accident de voiture (1’59’’) : explication de la réalisation de cette scène d’action. Réunis (7’14’’) : Morgan Freeman et Ashley Judd se félicitent mutuellement, chacun adore travailler avec l’autre. Ils parlent également du rôle de leur personnage dans le film.
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage