dans le même genre
  CHARLIE'S ANGELS
  BAD BOYS FOR LIFE
  FAST & FURIOUS : HOBBS AND ...
  HAUTE-SÉCURITÉ
  SHAZAM!
  SANG FROID
  MORTAL KOMBAT 11
  NCIS : LOS ANGELES SAISON 9
  EQUALIZER 2
  COFFRET TRILOGIE RAMBO (UL...

du même éditeur
  DOOM
  CALL OF DUTY BLACK OPS III
  WOLFENSTEIN : THE OLD BLOOD
  DESTINY
  DIABLO III : ULTIMATE EVIL ...
  THE AMAZING SPIDERMAN 2
  CALL OF DUTY : GHOSTS
  CALL OF DUTY BLACK OPS II
  ANGRY BIRDS LA TRILOGIE
  BATTLESHIP PS3


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Men In Black : Alien Crisis

Genre Action
Pays Roumanie (2012)
Date de sortie mardi 22 mai 2012
Durée 120 Min
Producteurs Activision
Scénaristes Divers
Compositeur Divers
Plateforme PS3
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non
  Anglais
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Activision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  120 min
  Nb Dvd  1
   
   
La filiale roumaine d’Activision : Fun Labs, qui était déjà responsable des licences autour de la pêche et de la chasse, ajoute un nouveau méfait à son palmarès : « Men in Black : Alien Crisis », qui se présente comme un jeu de shooting inspiré des films de la Columbia avec Will Smith et Tommy Lee Jones, dont le troisième volume vient de sortir sur les écrans ces dernières semaines. Un jeu plein de promesse qui permet d’utiliser la manette PS3 Move ainsi que le shooter pour une meilleure qualité de jeu.

Seulement voilà la qualité n’est absolument le mot qui qualifie le mieux ce jeu, semblant tout droit sorti des fins fonds de l’univers, du passé (ce qui est peut-être le rapport avec le troisième volet de la série !!!). A commencer par les graphismes aussi fluides que ma grand-mère de 101 ans, dans une battle de Hip-Hop. Le héros, que l’on incarne, ne dispose que de très peu de possibilités pour se mouvoir dans les décors d’une laideur affligeante. Une progression sur rail vous permet de passer d’un point A à un point B, mais uniquement lorsque le jeu le décide. Si la prise en main s’avère assez rapide, le plaisir s’estompe aussi très rapidement, à mesure que la progression avance. Beaucoup d’alien à tuer, des boss qui ne sont pas sans rappeler les premiers « Tomb Raider », ou « Resident Evil » avec des coups répétés sensiblement identique, un Intelligence artificielle inexistante. L’ensemble est à la hauteur de la déception qu’il provoque.

Côté scénario, inutile d’aller chercher la moindre originalité là-dedans. Les auteurs ont cherché à créer une sorte d’intrigue parallèle qui reprendrait les mêmes ingrédients que les films. Une bonne idée, si seulement, le travail était à la hauteur de l’ambition, mais à l’arrivée, nous sommes très loin du compte, avec une progression tout juste surprenante, une facilité de déduction digne d’un enfant de cm2, et un plaisir qui n’arrive toujours pas à s’affirmer, bien loin de là. Les dialogues sont aussi peu savoureux qu’inutiles, et les différentes interventions semblent parfois venir d’on ne sait où pour ouvrir on en sait quoi. D’ailleurs même les acteurs semblent tout droit sortis d’un obscur casting au rabais, tant ils manquent du minimum de crédibilité syndicale. Et comble du bonheur la synchronisation entre le mouvement des lèvres et les répliques n’est même pas cohérente.

Un ratage complet que ce jeu qui surfe sur la vague de la sortie mondiale du troisième volet de la série « Men in Black » sorti ces dernières semaines sur les écrans. Avec des graphismes hideux, des mouvements datant des origines de Playstation et des intrigues très en-dessous de l’attente du joueur. La filiale roumaine d’Activision n’arrive décidemment pas à faire un jeu digne de ce nom. Un désastre !

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 720p
  Format Cinéma Sans objet
   
   
Avec des graphismes aussi hideux, comment dire du bien de ce jeu ? Les contours sont nets, les couleurs éclatantes, on pourrait les croire lavées avec Omo sans machine. Mais bon, la déception est tellement grande, que l’on peut aisément estimer qu’il s’agisse du minimum syndical.

Le Son
 
Une bonne répartition, avec toutefois, un bémol : Les voix des personnages beaucoup trop en centrale. On sursaute plus lors de leurs interventions que dans les attaques d’alien. Côté effets sonores pas grand-chose de négatif ni de positif à dire. Même chose que pour l’image.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Pas de bonus !

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage