dans le même genre
  DIABLO III : ULTIMATE EVIL ...
  SNIPER ELITE III
  WATCH_DOGS
  WOLFENSTEIN : THE NEW ORDER
  THE AMAZING SPIDERMAN 2
  METAL GEAR SOLID V : GROUND...
  YOSHI'S NEW ISLAND
  TITANFALL
  THIEF
  TOMB RAIDER DEFINITIVE EDIT...

du même éditeur
  TITANFALL
  LES SIMS 3 : RETOUR VERS LE...
  NEED FOR SPEED RIVALS
  BATTLEFIELD 4
  BATTLEFIELD 4
  SIMCITY (VERSION MAC OSX)
  SIMS 3 ILE DE RÊVE
  SIMCITY
  LES SIMS 3 : UNIVERSITY
  CRYSIS 3


Dernières Actus
  DÉCOUVREZ EN VIDÉO CAPTAIN ...
  LES STUDIOS MARVEL ENTAMENT...
  VENUS DANS DESTINY SE DÉCOU...
  EDGE OF TOMORROW : DÉTAIL D...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CAPTAIN AMERICA : LE SOLDAT...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  DÉCOUVREZ TOUS FRAIS PAYÉS...
 
Skylanders giants
Genre Jeux Vidéo
Pays USA (2012)
Date de sortie mardi 4 décembre 2012
Durée 999 Min
Producteurs Electronic Arts
Scénaristes Sans objet
Compositeur Sans objet
Plateforme Wii
Site Internet Le site officiel
Informations
Complémentaires

Skylanders Giants est développé par Toy for Bob, un studio Activision situé à Novato en Californie. Il est classé PEGI 7. Pour plus d’informations : www.skylanders.com

 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Bruno Orru
  Editeur   Electronic Arts
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  all
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   

La licence Skylanders initiée l’année dernière s’avère finalement une réussite qui je jauge bien sur à l’intérêt des enfants mais surtout aux ventes puisque Skylanders Spyro’s Adventure s’est hissé comme la meilleure vente 2011. Il faut avouer que l’idée est séduisante, aidée par une communication importante totalement adaptée à la cible. Activision propose une nouvelle aventure… avec une astuce relativement simple pour relancer la collection des personnages… les figurines sont en effet proposées dorénavant en version XXL.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Skylanders, nous vous invitons à découvrir notre test du premier jeu Skylanders Spyro Adventure sur DVDcritiques en suivant ce lien. Pour autant, nous pouvons confirmer que la meilleure façon de découvrir cet univers c’est d’acheter le pack de démarrage contenu le jeu, le portail qui accueille les figurines et un jeu de trois figurines dont un géant (Tree Rex). Ceux qui ont déjà réalisé cet achat pourront de leur coté s’enquérir du Booster pack contenant le jeu et un géant.

 

Le concept Skylanders en quelques mots
Le concept Skylanders s’avère intéressant à découvrir car il matérialise un nouveau concept de jeu, où le jouet prend forme dans un jeu vidéo. Chaque jouet matérialise un personnage aux compétences et pouvoirs spécifiques, le choix de tel ou tel personnage pour jouer sera donc fonction de son utilité ou potentiel, l’enfant étant toutefois guidé dans le jeu. L’élément important, ici, est que ce choix de personnage est totalement intégré dans le scénario, c’est une partie indissociable de l’aventure et du concept donc.

La relation entre le jouet et je jeu est simple ; il suffit de poser l’une des figurines Skylander sur le « Portal of Power », une plateforme circulaire (livrée avec le pack de départ) qui se connecte à la console en USB sans fil (dongle fournit). Quand la figurine est installée sur le socle lumineux, voilà que dans une tornade visuelle et sonore le personnage s'anime dans le jeu vidéo. Le jeu peut se jouer à deux sur l’intégralité de l’aventure, il est donc possible de placer deux figurines mais aussi l’un des accessoires disponible en complément.

Il faut savoir qu’il existe maintenant quelques dizaines de Skylanders, chacun ayant donc ses propres capacités et pouvoirs (Terre, Air, Feu, Vie, Eau, Zombie, Tech et Magie). Leur personnalité est également unique. Ces dons peuvent évidement permettre de prendre un avantage stratégique lors des affrontements mais rassurez-vous toutefois, il n’est nullement requis d’investir dans toute la collection pour faire le jeu, bien heureusement. Autre élément à avoir en tête, les éléments du jeu sont sauvegardés sur la console et non pas dans les figurines, ce qui veut dire qu’il est possible d’emporter les figurines chez un copain pour jouer avec lui, sans effet mémoire, même si la console n’est pas du même système.

Nouveaux personnages mais compatibilité assurée
C’est avec 16 Nouveaux Personnages (dont 8 géants)  bien évidemment pourvus de pouvoirs inédits et de nouvelles technologies qu’Activision orchestre le retour des Skylanders qui vont dans cette nouvelle aventure évoluer dans de nouveaux territoires mais dont l’objectif est toujours de se confronter au cruel Kaos.

Skylanders Giants est disponible Nintendo Wii et Wii U (le jeu tire partie des contrôles tactiles et de la gestion du mouvement), Nintendo 3DS (avec en exclu une aventure exclusive, mettant en scène Flynn, Hugo, Cali, et l’horrible Captain Frightbeard), Xbox 360, et PlayStation 3 et, point crucial, tous vos personnages achetés pour la première aventure peuvent évoluer dans cette nouvelle aventure. Je peux également vous confirmer que le portail fonctionne parfaitement avec cette seconde aventure.

Géant !
Si l’éditeur accentue sa communication sur cette notion de figurines géantes c’est que coté jeu les nouveautés sont au final peu nombreuses. Première déception, dès l’intro du jeu on a l’impression de se retrouver peu ou prou sur la première aventure avec un challenge différent certes mais un brin similaire… On retrouve ainsi le méchant Kaos qui veut une nouvelle fois dominer le monde des Skylands. Cette fois-ci il a récupéré le poing de fer d'Arkus appartenant à un ancien roi robot qui s’est amusé à martyriser les habitants des Skylands. C’est assez logiquement qu’on fait appel au maître du portail et tenter de contrer ce méchant Kaos, aidé par d'immenses robots dévastateurs. Vous comprenez alors que les géants de cette nouvelle aventure seront d’un recours nécessaire et que leurs supers pouvoirs ne seront pas de trop.

Les géants ne sont donc pas là pour modifier le gameplay mais pour permettre une progression plus en force ! C’est notamment au corps-à-corps qu’ils peuvent se distinguer, le lancer de rocs ou pour accéder à certaines zones inaccessibles aux Skylanders « normaux ».

Heureusement les décors sont variés, même si une impression de déjà vu persiste sur certains niveaux.

L’aventure est cette fois-ci découpée en chapitres, traduisant l’accès à des mondes différents, même si la version Wii que nous avons eu en test limite énormément les effets de texture et à tendance à laver les couleurs. Comme pour la première aventure, le jeu est parfaitement calibré pour les 8/12 ans au niveau de la difficulté pour anéantir les méchants mais également pour le besoin de coordination, du mois sur la version Wii. La caméra est plutôt bien placée pour apprécier la situation et avoir rapidement une vue d’ensemble de ce qui est possible en termes de déplacement mais aussi pour comprendre quel est le personnage le plus adapté à la situation en fonction du pouvoir spécifique lié aux éléments.

Mode de jeu
La progression dans le jeu passe par un jeu de batailles plus ou moins bourrin mais qui par son dosage adéquat n’apporte pas d’ennui aux jeunes joueurs. Plus difficile est la logique de choix du bon personnage, ce qui pourtant se révèle critique pour accéder à certains bonus ou zones, uniquement réservée aux personnages liés à un élément.

Les mondes présentent bien entendu des adversaires différents, à la difficulté croissante (mais jamais pénalisante ou bloquante), mixant et alternant des missions d’exploration, des mini jeux (souvent cachés et à débloquer), des énigmes (faut-il déplacer un élément du décor ?..) et des combats qui sont plus ou moins facile suivant le personnage sélectionné pour combattre. Je rappelle que c’est en effet l’une des caractéristiques importantes de ce jeu, il est nécessaire de changer de personnage pour finaliser certaines missions ou combats, en fonction de leurs compétences. Même topo avec certains objets que l’on déniche au fil du jeu, ils peuvent faciliter la progression, voir même débloquer un passage.

Justement, ce second jeu amplifie la recherche d’objets, ce qui plaira à ceux qui aiment compléter leur besace d’objets insolites ou ceux qui aiment personnaliser l’apparence de leurs personnages.

Bien entendu le jeu à deux reste possible (il suffit de poser une deuxième figurine sur le portail), et s’avère même indispensable sur certains affrontements si les dons de bastons des jeunes joueurs sont limités. Le mode combat est également au rendez-vous, également possible à deux.

Skystones
La principale nouveauté du jeu au niveau du gameplay est l’apparition d’un jeu de plateau obligatoire dénommé Skystones ; c’est en effet le seul moyen imposé pour progresser dans l’aventure… sachant que le jeu est plutôt sympa mais personnellement je ne suis pas certain qu’il soit adapté aux plus jeunes.

Dison en quelques mots que le joueur possède un stock pierres et doit jouer contre une Intelligence Artificielle. Chacun pose tour à tour une pierre (en fait une carte) sur une grille de jeu. L’objectif du jeu est de remplacer les pierres de l'adversaire par les siennes en posant sa pierre disposant d'une valeur supérieure à celle posée par l'adversaire. Le gagnant est celui qui a le plus de cartes sur la grille remplie.

En conclusion
Le scénario bien que simple est solide et surtout parfaitement adapté à des enfants de 7/12 ans. Il permet d’entrer dans différents mondes fantastiques relativement variés. Les principaux personnages sont assez charismatiques et les quelques personnages secondaires rencontrés au fil du jeu ont eux aussi leur intérêt. Ce n’est pas tous les jours que l’on fait ce type de remarque dans un jeu pour enfant. Il faut dire qu’Activision a assuré pour le design des personnages qui ont été imaginés et dessinés par les créateurs de Shrek. Un choix certainement couteux mais force est de constater que les différents personnages ont un véritable caractère graphique, bien relayé et employé dans l’histoire.

L’un des points forts du jeu est qu’on ne se s’ennuie pas à la découverte de ces mondes. L’autre élément important est que les figurines deviennent des jouets d’interaction, à double sens car non seulement elles se propulsent dans le jeu mais elles sont dotées de mémoire et donc capable d'enregistrer toutes les informations emmagasinées dans le jeu vidéo ! Ainsi, tous les faits et gestes du personnage seront sauvegardés, que ce soit sur votre Wii ou celle de vos amis : Personnalisation, Niveau d’expériences, Nouveaux Pouvoirs, Trésors collectés… Les Figurines deviennent plus puissantes à chaque utilisation, passant par un système de statistiques bien pensé ; santé, vitesse, armure, coup critique, puissance élémentaire, actes héroïques.

Indispensable par conséquent si vous pensez que vos enfants aimeront collectionner de nombreux personnages en interaction avec un jeu… mais attention aux dérapages de budget !



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma Sans objet
   
   

Le jeu propose de superbe cinématiques même si sur la version Wii les textures sont simples et les couleurs un brin délavées.

Le jeu propose d’entrer dans plusieurs mondes à l’esthétique diversifiée et aux habitants souvent étonnant par leur forme et leurs couleurs. Les atmosphères sont variées, allant du petit monde bien gentil (style Bisounours) à des mondes plus inquiétants… dans la limite de ce qui est adapté à des enfants de 8 à 12 ans bien sur



Le Son
 

Une belle musique d’ambiance accompagne le jeu. Les bruitages sont variés et efficaces.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   

Différents défis et mini-jeux sont également au programme, notamment sous forme d’énigmes, soit pour découvrir des zones secrètes ou pour gagner des récompenses.

Chaque personnage / figurine est accompagné d'un code pouvant être rentré sur un site internet, après inscription gratuite. L’éditeur semble ainsi vouloir inciter l’enfant à entrer dans un espace communautaire. Personnellement, je ne suis pas certain que cela soit adapté à la cible âge. Avec les figurines vous trouverez également des cartes et des stickers, là aussi Activision espère que des échanges entre copains / copines pourront se faire à la récréation !?



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage