dans le même genre
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)
  ACE COMBAT 7 - SKIES UNKNOW...
  RED DEAD REDEMPTION 2
  POKEMON LET'S GO PIKACHU (S...
  SHADOW OF THE TOMB RAIDER
  LUIGI'S MANSION (3DS)
  DIVINITY : ORIGINAL SIN II

du même éditeur
  SCRIBBLENAUTS SHOWDOWN
  LA TERRE DU MILIEU : L'OMBR...
  LEGO NINJAGO, LE FILM : LE ...
  LEGO MARVEL'S AVENGERS
  MAD MAX
  BATMAN ARKHAM KNIGHT
  MORTAL KOMBAT X
  LEGO BATMAN


Dernières Actus
  REDÉCOUVREZ PHANTOM MANOR D...
  KLIPSCH LANCE UN CONCOURS D...
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...

Lego Star Wars : le réveil de la force

Titre Original Lego Star Wars : the force awakens
Genre Jeux Vidéo
Pays USA (2016)
Date de sortie mardi 28 juin 2016
Durée 999 Min
Compositeur John Williams
Plateforme Xbox One
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Frédéric Beaufrere
  Editeur   Warner Bros. Games
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Edité par Warner Bros. Games et développé par TT Games, Lego Star Wars : le réveil de la force est de sortie sur Xbox One. S'agît-il juste d'un épisode de plus à la sauce Lego ou d'un épisode incontournable proposant un vrai renouveau ?

Pointés du doigt dernièrement pour l'absence de prise de risque et la routine qui s'installe d'une sortie à l'autre (Lego Jurassic Park, Lego Marvel's Avengers, ...) les épisodes Lego sous licence hollywoodienne s'enchainent sur Xbox One avec cette fois la version vidéo ludique du dernier épisode de Star Wars en date : The Force Awakens. Mais cette fois le titre emprunte une direction différente des épisodes passés, auxquels on reprochait un manque d'évolution d'un titre à l'autre. Côté scénario pas de surprise : on surfe directement sur celui de Star Wars 7, en se frottant au premier ordre, mais avant de pouvoir interpréter Poe Dameron, BB-8 ou Rey, on a le droit à un gros flashback sur la fin de l'épisode VI, histoire de rafraichir la mémoire des fans et introduire les modifications de gameplay.

Rendez-vous en terrain connu... mais ?
18 chapitres et plusieurs mondes à explorer (Jakku, Endor, D'Quar, ...) donnent un sentiment de liberté dans des cartes pourtant plus courtes à parcourir mais saupoudrées de missions secondaires amusantes et proposant même de nouveaux chapitres à débloquer pour ceux qui auront récolté les briques dorées nécessaires. une bonne surprise puisque ces niveaux sont de même taille que les autres chapitres, ce qui invite à s'investir dans la quête des bonus et allonge d'autant la durée de vie du titre. D'aventure en aventure, on vit en tant qu'acteur l'épopée cinématographique et comme à chaque fois l'expérience est agréable. Cependant, même en utilisant les super attaques permises par le titre ou les vaisseaux  à piloter au milieu de dédales complexes, l'absence de retour haptique dans la manette de jeu rend l'ensemble un poil "mou du genou".

Je suis compère
Comme toujours dans les jeux Lego, jouer à deux en écran scindé est un bon moyen de partager l'aventure du film en rigolant et en se venant en aide. L'aventure prend immédiatement une dimension plus sympathique. On explore, on casse le décor, on ramasse des récompenses et pour une fois on découvre le principe des constructions multiples qui permettent de choisir, pour une même construction à assembler, un résultat final différent. Ceci peut permettre par exemple, plutôt que de dresser un pont pour continuer l'aventure, d'utiliser l'assemblage de briques pour atteindre un objet rare dissimulé sur la carte ou encore construire une arme pour déblayer un peu la scène. Il suffit ensuite de casser l'objet pour pouvoir tester l'autre version de la construction. Autre nouveauté, les phases de combat classiques sont désormais enrichies d'un style "Third Person Shooting" qui s'enclenche automatiquement à l'approche d’éléments de décor qui permettent de se mettre à couvert et d'éclaircir les rangs ennemis en restant dissimulés. Un moyen de renforcer les scènes d'action pures tout en renouvelant un peu le gameplay.

Conclusion
De vrais chapitres bonus à débloquer, un mode écran scindé toujours efficace et des ajustements bienvenus dans le gameplay sont autant de bonnes surprises qui font de Lego Star Wars : le réveil de la force un titre qui a su évoluer sensiblement par rapport aux derniers opus. Un renouveau qui, bien que léger, permet de se plonger dans le dernier épisode de Star Wars en évitant la routine, d'autant que l'intégration de dialogues bien doublés, l’omniprésence renforcée de l'humour et des textures plus matures donnent à l'ensemble un vent de fraicheur.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 1080p
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
Le rendu graphique des titres Lego est désormais bien rodé et l'on retrouve l'habituelle maîtrise des titres Lego dans la modélisation des environnements : mais ici le traitement caractéristique des reflets plastiques laisse place à des textures plus sérieuses, plus photo-réalistes qui font oublier l'aspect propret des anciens titres. Le recours aux effets de fluo sur les second plans renforce l'effet de profondeur visuel et plonge le joueur dans une épopée au style cinématographie. Les textures enrichies et les animations fluides sont au rendez-vous même à deux joueurs en écran scindé. On sent que TT Games a poussé plus avant le rendu visuel est c'est heureux. Seuls les menus demeurent un peu en retrait et datés.

Le Son
 
Aucun faux pas de ce côté là non plus : la musique originale envahit votre installation home-cinéma et les effets sonores maitrisés propre aux sagas Lego sont de mise. Tout le paysage sonore baigne dans l'univers de Star Wars avec une bande son délivrée en Dolby 5.1 qui apporte beaucoup à l'animation des petites figurines Lego toujours craquantes dès qu'elles sont déguisées en héros de cinéma. La spatialisation, timide, n'est plus possible en multijoueur bien évidemment, chacun ayant à l'écran un point de vue différent. L'apparition de quelques dialogues clefs de la saga est une bonne surprise alors que l'on état habitués jusque là à des titres presque entièrement muets. Le doublage, entièrement en français, est de bonne facture et très crédible, on regrette presque qu'il n'y en ait pas davantage. Une note méritée de 4/5.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   
Les multi-constructions, les scènes de tir à couvert et jouer JJ Abrams au sein de la résistance sont des ajouts bienvenus. Mais on retrouve également tout ce qui fait un jeu Lego : les innombrables personnages et véhicules à débloquer, le principe de tout casser pour déloger des pièces rares, les puzzles à résoudre un poil plus complexes et de bon moment pour jouer avec son gamin en revivant le dernier épisode Star Wars. En outre les chapitres complets à débloquer permettent une bonne durée d'amusement supplémentaire.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage