dans le même genre
  L'AVENTURE LAYTON : KATRIEL...
  LEGO NINJAGO, LE FILM : LE ...
  METROID : SAMUS RETURNS
  KILLING FLOOR 2
  F1 2017
  AGENTS OF MAYHEM
  EVER OASIS
  DIRT 4
  THE SURGE
  FIRE EMBLEM ECHOES : SHADOW...

du même éditeur
  LE COMPLEXE DE FRANKENSTEIN
  PICNIC
  SOUDAIN L'ÉTÉ DERNIER
  MANILLE
  PHANTOM OF THE PARADISE : E...
  LA COLLINE A DES YEUX EDITI...
  THE 'BURBS : LES BANLIEUSAR...
  TERREUR AVEUGLE
  L'ÉTRANGLEUR DE RILLINGTON
  LES FLICS NE DORMENT PAS LA...


Dernières Actus
  GAME OF THRONES - SAISON 7 ...
  QUEL COFFRET DVD / BLU-RAY ...
  WESTWORLD SAISON 1 EN DVD, ...
  STING // LIVE AT THE OLYMPI...
  MARANTZ SR8012 : 11.2 CANAU...
  LA SAGA HARRY POTTER DÉBARQ...
  SAMSUNG SOUND+ HW-MS750, SW...
  YAMAHA NP-S303 : PASSERELLE...

Monster Hunter Stories (3DS)

Genre Jeux Vidéo
Pays JAP (2017)
Date de sortie vendredi 8 septembre 2017
Durée 999 Min
Plateforme 3DS
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Simon Volant
  Editeur   Carlotta
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  all
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
L' histoire :

Il était une fois, dans un village paisible où tout pouvait changer. Et malheureusement,ce jour arriva:un monstre maléfique débarqua dans le village et détruit tout sur son passage. Un an plus tard, le village a été réparé et vous voulez devenir Rider et découvrir le monde. Lors de la cérémonie, vous rencontrez Navirou, votre compagnon de voyage.
Partez prendre les oeufs des monstres et faites-les éclore. Partez à la découverte de territoires inconnus, de monstres différents les uns que les autres et rencontrez plein d'autres personnages !

Critique :

Grande licence de Capcom, Monster Hunter est ici déclinée dans une version RPG. C'est le dernier en date et on y retrouve plein d'ingrédients. Dans le monde de Monster Hunter, on ajoute une dose de Pokémon (critique ici), une dose de Yo-kaï watch (critique ici) et une inspiration graphique du magnifique Ever Oasis (critique ici). La sauce prend bien et le jeu arrive à captiver l'attention initiale et à garder le joueur ensuite.

Le personnage principal (que l'on incarne) peut être personnalisé comme c'est le cas sur de nombreux jeux désormais. Ce n'est pas un Mii tout rond pour autant ; il garde le design du jeu dans tous les cas. Navirou qui vous accompagne (et vous oriente un peu) est mignon tout plein, mais encore une fois, ces petits personnages qui accompagnent le héros dans les animations japonaises ou des productions de Disney.
Les monstres (que l'on combat ou que l'on dompte) qui sont inspirés de l'imaginaire des dinosaures. Ils sont variés et bien animés durant les déplacements ou combats.

À la quête principale s'ajoutent un paquet de buts annexes tels que trouver des œufs, débusquer des monstres plus ou moins rares, explorer les territoires, faire progresser son équipement. Les nombreux équipements peuvent être rangés dans le coffre de votre maison pour ne garder que l'essentiel sur le terrain. Et si vous avez fait le tour, des DLC sont disponibles. Attention, DLC et sauvegardes se font sur la carte SD de la console et non sur la cartouche comme d'habitude ; ce jeu ne peut pas être facilement migré d'une console à une autre.

Le système de combat au tour par tour est sur le système déjà vu du Pierre,Feuille,Ciseau. Ainsi la force bat la technique qui bat la vitesse qui bat la force... L'avantage est qu'on a le temps de préparer ses attaques. Le souci c'est que les combats manquent un peu de rythme.

Les paysages sont tout le temps différents et assez jolis avec différents effets visuels originaux. Ils sont tantôt chargés en éléments graphiques (village), tantôt assez vides (extérieurs). Ce n'est pas un jeu en milieu ouvert, les déplacements sont limités à des chemins bien délimités via des frontières.

Les cinématiques sont en 3D précalculée. Elles restent très bien faites même si elles ne sont pas toujours gaies. Quelques larmes à prévoir sur les joues de vos têtes blondes.

Les musiques sont différentes en fonction du paysage, elles ne marqueront pas l'histoire du Jeu Vidéo (on est loin de l'ambiance musicale des derniers Zelda), mais ne sont pas répétitives.

Les Amiboos (a priori, ils marchent tous) permettent d'accéder à des ressources supplémentaires. À l'image de Mittopia, chaque figurine RFID ne peut être utilisée qu'une seule fois avec ce jeu. Il est donc peu utile d'investir lourdement dans les figurines typées Monster Hunter dans un unique but de gain au niveau du jeu.

On n'a pas grand-chose à critiquer sur l'histoire, les graphismes, la musique, le système de jeu, etc. Il reste un reproche sur ce jeu: il est lourd. Les chargements ne sont pas discrets et l'animation temps réel souffre de ralentissements. Pourtant les nombreux autres jeux cités préalablement et offrant une difficulté technique équivalente (console limitée, graphisme 3D complexe, etc.) et un meilleur résultat sur ces 2 points.
Pour être clair, l'animation qui saccade de temps en temps, on s'y fait bien et on ne le remarque pas beaucoup durant le jeu. Par contre les chargements/sauvegardes c'est assez pénalisant pour l'expérience du joueur.

Verdict

Un bon jeu de la licence Capcom qui remixe de nombreux éléments d'autres jeux sortis récemment. La technique reste un chouia en dessous des autres productions, mais le monde présenté est intéressant et capte les joueurs.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo Sans objet
  Format Cinéma Sans objet
   
   
3D de qualité durant le jeu. Quelques marques de compression lors des vidéos.

Le Son
 
Voix en "yaourt" sous-titrées en français et musique de qualité.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Coffret
   
   
Les suppléments sont payants : DLC.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage