La grande arnaque

Genre
Pays
Usa (2004)
Date de sortie
mercredi 9 février 2005
Durée
90 Min
Réalisateur
Scénaristes
Sebastian Gutierrez d'après un roman de Elmore Leonard
Compositeur
George S. Clinton
Format
Dvd 9
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Anglais
Non
Non
Non
Français
Oui
Oui
Non
Le Film
Critique de José Evrard
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
90 min
Nb Dvd
1

Synopsis

Jack Ryan, un petit truand installé à Hawaï, forme une alliance douteuse avec un juge local, afin d'arnaquer un riche promoteur immobilier. Il fait la connaissance de la maîtresse de celui-ci qui ne semble pas réticente à participer. Au pays des faux semblants, qui sera le roi ?

Critique Subjective

Régle N° 1 : un casting ne fait pas un film

Eh oui vous avez beau aligner Owen Wilson qui est l’acteur mignon, sympathique, cool du moment et la tête d’affiche. Ensuite , nous avons en stock, Morgan Freeman qui décidément n’a plus rien fait depuis Seven et cachetonne à fond.  Sara Foster joue la blonde de service qui fait craquer tout le monde et pour son premier film, elle n’est pas gâtée. Gary Sinise cachetonne lui aussi .Harry Dean Stanton finit lui bien mal une carrière bien remplie d’une centaine de films., Vinnie Jones apparaît quelques secondes pour jouer les méchants un peu bête.  Charlie Sheen cultive quant à lui la suite de sa non carrière.  Willie Nelson apparaît en guest star  de la chanson, comme d’habitude.

Régle n° 2 : comment faire un mauvais film

La grande arnaque est plus qu’un titre c’est un avertissement au consommateur. Ce film sorti aux Usa en janvier 2004 a mis plus d’un an pour franchir l’atlantique dans un direct to video des familles. On ne peut être plus clair. Un scénario inexistant, des acteurs qui cachetonnent  et qui jouent ad minima , de beaux décor mais une absence totale de trame narrative. Et sans vous parler de l’arnaque, cette fameuse grande arnaque qu’on attend encore. Pendant une heure on assiste à une bluette entre Owen Wilson et Sara Foster, puis l’arnaque dure 3 mns chrono à l’écran et c’est du flan …..total avec un pseudo retournement du meilleur ami qui trahit.

Un dernier mot

Ce film est une grande arnaque.
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma
1.85:1

A part quelques soucis de compression et de netteté sur les images de vague et d’écume, le transfert nous offre une belle carte postale d’Hawai

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Français
5.1
Anglais
5.1

La Vf est plate, sans relief et a oublié que les surrounds existaient. La Vo s’en sort un poil mieux avec une dynamique à la hausse et quelques effets de vague.

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
35 min
Boitier
Amaray

La Grande Arnaque : Les coulisses (12’07) : Une featurette promotionnel servant à vendre le film. Vendre ce film ce n’est plus un exploit, c’est un miracle

Le surf à Hawai (3’27) : Owen Wilson nous présente le Surf à Hawaï avec des interviews de star locale du surf style.

Méchante Vague (8’05) : Pendant 8’05 mns , vous aurez droit à des images de vague et de déferlante, si, si , je vous jure, je n’en croyais pas mes yeux moi-même.

Bande annonce originale

Un dernier mot sur les bonus

Les bonus nous permettent de jeter un autre regard sur le film. En fait, ce n’est pas un film mais une vidéo promotionnel de l’ Office de tourisme d’Hawaï, soyons indulgent alors avec le commerce local. Waikiki Surf, men.
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage